Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

technique d'étude pour talmud et tanakh

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
gabrielgratzer
Messages: 3
Bonsoir Rav Wattenberg
Je voudrais savoir une technique pour apprendre des dapim de hazara par cœur en incluant par exemple le ROSH ou le MORDEKHI afin d'avoir un bon sikoum de chaque souguya.
Ne serait-ce par exemple pas plus intelligent de faire les hazarot par souguyot et non par dapim ? Est-il préférable de faire la hazara avec ou sans Rashi ?
J'ai entendu qu'il est bon de faire hazara de chaque perek après l'avoir fini. Qu'en pensez-vous ? Quelle est votre technique à vous ?

De même, de quelle manière faut-il s'y prendre pour apprendre le Tana'h et le connaître de manière plus ou moins globale dans tous ses « épisodes ». Y a-t-il des sfarim qui aident, ou faut-il utiliser que son cerveau comme ultime aide ?

Toda raba pour votre réponse
Kol touv
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 4632
Citation:
Je voudrais savoir une technique pour apprendre des dapim de hazara par cœur en incluant par exemple le ROSH ou le MORDEKHI afin d'avoir un bon sikoum de chaque souguya.


Le Rosh, oui.
Mais c'est déjà un plus.

Citation:
Ne serait-ce par exemple pas plus intelligent de faire les hazarot par souguyot et non par dapim ?


ça dépend des Souguiot.

Citation:
Est-il préférable de faire la hazara avec ou sans Rashi ?


Sans !
Relire les commentaires de Rashi à chaque 'hazara risque de casser le fil de la Gmara.

Citation:
J'ai entendu qu'il est bon de faire hazara de chaque perek après l'avoir fini.

C'est vrai. ça permet de mettre les idées au clair, en ayant une vue d'ensemble.

Il est important de comprendre qu'il ne faut pas avoir peur de réviser 16 fois chaque Perek, ça n'a rien d'anormal ni de fou.

Citation:
De même, de quelle manière faut-il s'y prendre pour apprendre le Tana'h et le connaître de manière plus ou moins globale dans tous ses « épisodes ».


Pour le 'Houmash, la lecture hebdomadaire devrait aider, surtout si elle est accompagnée de Rashi.

Quant au Nakh, il faut distinguer deux parties, la partie historique doit être lue "rapidement", c-à-d sans s'attarder dans les explications des différents commentateurs, sans quoi, on perd le fil là encore.
Il faut obtenir une vue d'ensemble de l'histoire.

Pour l'autre partie, il faut savoir l'étudier, c'est plus complexe.
Certains livres des prophètes sont pénibles à lire (Yirmiya), voire incompréhensibles (Ye'hezkel), les explications sont nécessaires.

Pour Tehilim ou Mishlei, une traduction seule ne suffit pas vraiment à saisir le sens, il faut aussi une explication.
De manière générale, le Metsoudat David fait un bon compromis entre la concision et le suivi d'explication.
Lorsque c'est très obscur, il faut aborder le Malbim, qui est long.

Et puis, en picorant un peu chez chaque Mefaresh, on finit par s'y trouver des affinités avec certains, aussi, on apprend à deviner qui sera utile à consulter en fonction de la nature de chaque difficulté.

Citation:
Y a-t-il des sfarim qui aident, ou faut-il utiliser que son cerveau comme ultime aide ?


Pour la partie historique, ce n'est pas brillant.
Il n'y a pas grand-chose d'efficace et précis.

Pour les autres parties, voir ce que j'ai écrit plus haut.
gabrielgratzer
Messages: 3
Quant au nakh niveau historique que pensez vous de l’ouvrage de Jaques Kohn « va, prophétise mon peuple » en français ?
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum