Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Se rapprocher de D.. à travers le Limoud

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Utilisateur111
Messages: 35
Bonjour Rav,

Comme vous le dites souvent (et su bien), le but primordial du Limoud est de nous rapprocher de D... Or, sur certains sujets tels que les Hagadot de Guemara, c'est le cas pour ma part où il m'est possible d'en tirer de nombreuses Hashkafot. De même pour certains sujets halakhiques comme la Tefila etc...
Cependant il y a certains sujets, qui ne me permettent pas de ressentir ce rapprochement vers Hachem, par exemple Mayim Aharonim etc...
J'en conclus qu'il y a donc un problème de mon côté :)
J'aimerais donc savoir comment approcher ces sujets de Limoud différemment ?

Merci à vous.
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 6415
Citation:
Comme vous le dites souvent (et su bien), le but primordial du Limoud est de nous rapprocher de D... Or, sur certains sujets tels que les Hagadot de Guemara, c'est le cas pour ma part où il m'est possible d'en tirer de nombreuses Hashkafot. De même pour certains sujets halakhiques comme la Tefila etc...
Cependant il y a certains sujets, qui ne me permettent pas de ressentir ce rapprochement vers Hachem, par exemple Mayim Aharonim etc...
J'en conclus qu'il y a donc un problème de mon côté :)
J'aimerais donc savoir comment approcher ces sujets de Limoud différemment ?


Vous dites être satisfait des Agadot et de certains sujets Halakhiques comme ceux qui touchent à la Tfila, car vous en tirez des Hashkafot et des idées qui vous permettent de mieux appréhender D.ieu, c’est parfait.
Mais vous dites ne pas réussir à trouver de Hashkafot en étudiant Mayim A’haronim.

Il y en a pourtant.

Mais avant de retrouver des idées Hashkafiques dans Mayim A’haronim (et tout autre sujet), il faut déjà savoir qu’apprendre à accomplir la Halakha convenablement est déjà, en soi, un moteur de rapprochement de D.ieu.
Il y a certes encore beaucoup plus, grâce à la compréhension de la Halakha que l’on pratique, mais ça commence par l’apprentissage -même simple- de cette pratique.

Ensuite, je vous dirais aussi ce que nous disent ‘Hazal : les Divrei Torah sont parfois « pauvres » localement, mais s’enrichissent en les confrontant à d’autres paroles de Torah (ד"ת עניים במקומן ועשירים במקום אחר) (Yeroushalmi Rosh Hashana III,5 -daf 17a).

C-à-d qu’en amassant des enseignements de Torah, même s’ils peuvent nous paraître pauvres en intérêt à ce stade, c’est avec le temps qu’on y trouvera des perles et qu’on en comprendra la teneur.

Et enfin, pour le dessert, je vous indique 1 élément qui pourrait retenir votre attention et votre intérêt pour les Hashkafot. C’est ce qu’écrit Rabbi Avraham ben Harambam (Sefer Hamaspik p.223), pour qui, de la même manière que ‘Hazal ont prétexté l’histoire des Zougot pour éradiquer la Minout du Klal Israel, ils ont aussi prétexté cette histoire de Mela’h Sedomit (pour justifier l’obligation de Mayim A’haronim) afin de garantir l’accomplissement de l’ablution devant procéder la bénédiction.

J’en ai déjà parlé (un peu plus clairement) ici : https://www.techouvot.com/viewtopic.php?p=51540#51540

Nous trouvons donc dans ce sujet des Mayim A’haronim une Hashkafa très particulière, consistant à mentir afin de s’assurer du respect de la Halakha, ce qui pourrait paraître très étrange de prime abord.
C’est un sujet abordé ici : https://www.techouvot.com/viewtopic.php?p=56899#56899

Pour plus de détails, je vous inviterais à lire ce que j’ai écrit à ce sujet dans mes notes sur le Safa Leneemanim (p.201 à 211) où je traite ce sujet.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum