Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Polygamie interdite

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
babaz
Messages: 62
Bonjour,

J'aurais aimé savoir quelles avaient été les raisons qui entraînèrent l'interdiction de la polygamie.

Merci
Jacques Kohn ZAL
Messages: 2766
L’interdiction de la polygamie remonte aux environs de l’an 1000, lorsque Rabbeinou Guerchom ben Yehouda, dit Meor ha-gola (« Lumière de l’exil » – Metz, 960 – Metz, 1030), l’édicta pour les trois villes allemandes de Spire, Worms et Mayence (en hébreu : choum) afin de préserver les Juifs de ces cités contre les massacres fomentés par les Chrétiens.
Cette interdiction, souvent appelée ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom, devait durer primitivement jusqu’en 1260, mais son application s’est poursuivie sans limitation dans le temps, et elle a été acceptée par l’ensemble du judaïsme européen.

Signalons au passage deux autres taqanoth instituées par rabbeinou Guerchom :
1. Interdiction de répudier son épouse sans le consentement de celle-ci.
2. Interdiction de violer les correspondances privées.

Quant aux communautés de rite sefarade, plus proches du monde musulman où la polygamie n’a été à aucun moment tenue avec défaveur, elles n’ont jamais rejeté formellement la polygamie.
De même les Juifs yéménites, qui ont vécu jusqu’à une époque récente à l’écart des autres courants du judaïsme, n’observent pas le ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom.
Cependant, ces distinctions entre les différentes communautés tendent aujourd’hui à disparaître, dans la mesure où :
– La plupart des Juifs vivent dans des pays dont les législations civiles n’ont jamais reconnu la polygamie ou l’ont abolie.
– Le rabbinat d’Israël en a lui-même décidé la suppression en 1950.

On attribue au Gaon de Vilna (1720 – 1797) le propos suivant : « Si j’en avais le pouvoir, je prendrais deux décisions. La première serait d’abolir le ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom, car cela accélérerait la venue de notre délivrance finale. La seconde serait de faire prononcer tous les jours la birkath kohanim. »
Si le Gaon de Vilna n’a pas réussi à introduire ces deux « réformes », ceux de ses disciples qui sont montés en Erets Yisrael y sont parvenus en ce qui concerne la seconde.

Il existe toutefois un tempérament au ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom : Lorsqu’une épouse est atteinte d’une grave maladie mentale au point de ne pouvoir consentir juridiquement au divorce, le mari a la possibilité, avec l’accord de cent rabbins établis dans trois pays différents, de prendre une seconde femme. Il demeure, dans ce cas, légalement marié à la première, et il est tenu de continuer de pourvoir à son entretien.

La législation israélienne, tout comme la loi française, si elle ne permet pas d’épouser une seconde femme, reconnaît la validité des mariages polygames contractés à l’étranger. Certaines familles juives d’origine marocaine ont bénéficié de cette exemption.
BestWill
Messages: 74
Bonjour,

Selon l'explication du Gaon de Vilna, en quoi le fait d’abolir le ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom accélérerait la venue de notre délivrance finale ?

Merci.
Jacques Kohn ZAL
Messages: 2766
Ainsi que je l’ai indiqué, le ‘hérèm de-rabbeinou Guerchom a été institué afin de préserver les Juifs contre les massacres fomentés par les Chrétiens.
Il y a moins de deux siècles, le fondateur de l’église mormone, laquelle est très favorable à la polygamie, a été assassiné à cause de ses idées, et cette religion a été longtemps persécutée par le gouvernement américain.
Le judaïsme, il est vrai, cherche depuis toujours à se tenir à l’écart des guerres « de religion » au sein du monde chrétien, mais ce rappel historique nous fait prendre conscience de la gravité de la menace contre laquelle Rabbeinou Guerchom a voulu prémunir ses contemporains juifs.
Dans un domaine qui nous est beaucoup plus proche, les coupes sombres introduites jadis par la censure chrétienne dans nos livres de prières et dans les éditions du Talmud, tenus pour coupables de blasphème envers le fondateur de leur religion, ont été récemment supprimées.

On peut donc espérer – et c’est peut-être ce qu’a voulu suggérer le Gaon de Vilna – que la taqana contre la polygamie disparaîtra lorsque nous n’aurons plus à craindre le monde qui nous entoure. Nous serons alors proches de notre délivrance finale.
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum