Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

Birkat Hamazon

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Rina Sabban
Messages: 1
Bonjour Rav

Combien de temps apres avoir fait motsi ai je le droid de faire birkat?
Rav Binyamin Wattenberg
Messages: 6376
Citation:
Combien de temps apres avoir fait motsi ai je le droid de faire birkat?


Le décompte ne se déclenche pas au moment où vous avez fait Motsi et commencé à manger votre pain, mais à celui où vous avez terminé de manger.

En fait, dans la théorie halakhique, tant qu'on est encore rassasié par son pain, c-à-d qu'on n'a pas faim, on peut faire Birkat Hamazon (cf. Shoul'han Aroukh o"h §184, 5).

Bien entendu, celui qui a terminé son repas il y a 6 heures ne pourra plus faire le Birkat Hamazon (cf. Maguen Avraham §184, sk.9), car il est évident qu'il n'est plus en position de "rassasié" grâce à ce repas.

Mais il reste délicat de définir en minutes le temps de digestion, d'une part car cela dépendra des natures et des personnes, et aussi et surtout, de la quantité de nourriture ingurgitée.

Ce qui est généralement retenu au niveau halakhique, c'est que jusqu'à 72 minutes de la fin du repas on pourra encore faire Birkat Hamazon car on estime qu'il est cohérent de dire qu'on soit encore rassasié. (Les 72 minutes sont depuis la dernière consommation même si ce n'était pas du pain et que le dernier bout de pain remonte à beaucoup plus que ça. Dans la mesure où l'on a continué à manger -ou à boire- sans laisser passer 72 minutes, on pourra encore faire Birkat Hamazon).

Celui qui ressent qu'il a déjà faim à nouveau et qu'il n'est plus en position de "rassasié" grâce à ce repas pourtant terminé il y a moins de 72 minutes, devrait manger encore un Kazaït de pain pour s'assurer de sa possibilité de faire Birkat hamazon (et il n'a pas besoin de faire Netila et motsi SI il était toujours dans son repas et n'avait pas été Messia'h Daat de manger).

Si plus de 72 minutes sont passées (mais moins de 6 heures) et qu'il est sûr d'être encore parfaitement rassasié et qu'il n'a pas faim du tout, il peut encore faire le Birkat Hamazon.

S'il ne sait pas vraiment s'il est rassasié, s'il a un doute, il faudra manger encore un Kazaït de pain pour s'assurer du 'Hiyouv.
Si c'est impossible (par exemple s'il n'a plus de pain), il faudra quand même faire le Birkat Hamazon car le 'Hiyouv est Min Hatorah (Aroukh Hashoul'han o"h §184, 8). Du moins, dans le cas où le 'Hiyouv de base est Min Hatorah, c-à-d qu'il a mangé "Keshiour Svia" (la quantité considérée comme étant rassasiante). (Sans quoi, le 'Hiyouv serait Miderabanan.)

Néanmoins, pour une femme c'est un peu moins évident, car savoir si les femmes sont tenues Min Hatorah de faire le Birkat Hamazon (ou seulement Miderabanan), fait l'objet d'une discussion.
(même en ayant mangé le Shiour Svia etc.)

C'est compliqué car on pourrait considérer qu'étant donné qu'il y a une discussion sur ce point (savoir si les femmes sont tenues Min Hatorah ou non de faire Birkat Hamazon), on pourrait l'inclure dans le Safek et dire que puisqu'il est toujours possible que cette femme soit tenue Min Hatorah de faire Birkat Hamazon (puisque certains pensent que les femmes sont tenues Min Hatorah de le faire, et qu'il est aussi possible qu'elle soit encore avant l'écoulement du "temps de digestion"), il s'agit d'un Sfeika Deorayta et elle devra faire le Birkat Hamazon.

Mais pour une femme Sfarade, de nombreux Poskim Sfarades estiment que l'obligation de la femme n'est que Miderabanan, du coup, en cas de doute, elle ne pourra pas faire Birkat Hamazon (et devra s'acquitter en écoutant une autre personne qui fait Birkat hamazon et qui l'acquitte, ou alors elle pourra manger encore du pain...)
Cf. Ben Ish 'Haï ('Houkat §9), Kaf Ha'haim (§184, sk.25), Ye'havé Daat (VI, §10).

[Un autre point qui ne me semble pas évident, c'est cette histoire de 72 minutes.
En fait, cela correspond au temps nécessaire pour parcourir la distance de 4 "mil", ce qui est ici estimé à 18 minutes par mil. (1 mil = 960 ou 1152 mètres.)
Or il y a aussi des discussions sur cette estimation et certains considèrent qu'un mil se parcoure en plus de 18 minutes, dès lors, pourquoi fixer à 72 minutes? Les poskim retiennent 72 minutes car ils estiment qu'on ne peut pas considérer les estimations supérieures à 18 minutes par mil en raison du principe de SABAL, c-à-d Safek Brakhot Lehakel, lorsqu'on a un doute (halakhique) sur les bénédictions, on s'abstient (car le péché de la bénédiction en vain est grave).
Mais j'en suis étonné, car le principe de SABAL concerne les bénédictions dont l'obligation est Miderabanan, mais si elle est Min Hatorah, on retombe sur le principe de Sfeika Deorayta Le'houmra et cela confère une obligation de faire la Brakha.
[Et même si le Shoul'han Aroukh (o''h §459 en se basant sur le Troumat Hadeshen) indique 18 minutes, le Mishna Broura (§459, sk.15) écrit qu'on estimera le Shiour Mil en fonction du sujet si c'est Lekoula ou Le'houmra en variant de 18 à 24 minutes selon le contexte.]
Certes, nous pourrions dire que l'obligation (de faire le Birkat Hamazon qui est min hatorah), en cas de doute, ne serait que Miderabanan, mais cela dépendra d'une ma'hloket Rishonim, le Rambam estime que l'obligation de s'acquitter en cas de doute sur une Mitsva min hatorah n'est que miderabanan, mais plusieurs Rishonim (comme le Ran et le Rashba) considèrent que l'obligation de s'acquitter en cas de doute sur une Mitsva min Hatorah, est une obligation Min hatorah (et c'est une ma'hloket A'haronim si la Halakha est comme le Rambam ou comme les autres Rishonim -et comme c'est loin d'être évident et tranché de manière indiscutable, nous pourrions aussi inclure cela dans le doute et se dire que cela confère un 'Hiyouv Min Hatorah...).
Du coup, si ce devoir de faire le Birkat Hamazon est réellement Min Hatorah, je ne comprends pas pourquoi on devrait, au titre de SABAL, considérer l'opinion exclusive de 18 minutes par mil.]

Bon, je m'aperçois que je m'égare un peu, recadrons et concluons:

-Si on n'a pas encore laissé passer 72 minutes, à moins d'avoir mangé très peu de pain, en principe on fait le Birkat Hamazon.

-Au delà de 6h, on ne fait pas Birkat Hamazon.

-Entre 72 minutes et 6 heures, ça dépend:
a) si on est sûr qu'on n'a pas faim du tout: on fera Birkat Hamazon.
b) si on commence déjà à avoir faim, on ne fera pas Birkat Hamazon.
c) si on a un doute:
c') on mangera du pain pour pouvoir faire Birkat Hamazon.
c") si ce n'est pas possible: si notre obligation de faire Birkat Hamazon était une obligation Min Hatorah (c'est un homme et il a consommé le shiour de Svia), on fera Birkat Hamazon. Sinon, non.
(et pour les femmes Ashkenazes, ce n'est pas évident de se dire que le 'Hiyouv ne serait que Miderabanan.)

PS: je ne me relis pas, alors que je devrais vraiment le faire car j'ai écrit un peu plus que la Halakha et j'ai présenté des Sfeikot en me laissant guider par mon clavier, sans trop réfléchir, ce n'est pas très sérieux.
J'espère repasser sur ce fil pour me relire dès que l'occasion se présentera, mais probablement qu'avant mon retour, des internautes auront souligné des incohérences s'il y en a...
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum