Techouvot.com

La réponse de qualité à vos questions

"Pourim 1946" ou l'intégrisme sournois

Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
benepito
Messages: 11
Monsieur Delpla,

Je comprend tout à fait votre raisonnement.
Vous êtes cartésien et historien et vous ne voulez pas participer à des thèses qui mêleraient le divin ou le mystique, votre image pourrait perdre en crédibilité auprès d'un certain public.
La science et la religion ne font pas bon ménage dans nos pays européens.
Il est dur d'admettre pour les scientifiques qu'un monde soit régit par un D.ieu ayant un plan divin qui échappe complètement à la logique de l'homme.
Vous pouvez maintenant retourner le problème dans tous les sens, il est indéniable que l'éxécution des fils d'aman comporte des similitudes troublantes avec les procès et l'éxécution des criminels nazis à nuremberg.
La méguila d'Esther comporte des phrases et des signes troublants également.
Pour nous les juifs cela relève du divin, pour vous autres non.
Dîtes vous bien que l'existence de D. ne sera jamais démontré ni par un historien, ni par un mathématicien ou un physicien.
Mais il est pour grand nombre d'entre nous le meilleur des historiens, mathématiciens ou physiciens.
Pour conclure je dirai que vous avez mit les pieds où il ne fallait pas.
C'est malheureux à dire mais mieux vaut que vous restiez avec les votres, ça vous évitera à VOUS des déceptions.
Bonne route et bonne chance.
François Delpla
Messages: 21
[quote="benepito"]Monsieur Delpla,

Je comprend tout à fait votre raisonnement.
Vous êtes cartésien et historien et vous ne voulez pas participer à des thèses qui mêleraient le divin ou le mystique, votre image pourrait perdre en crédibilité auprès d'un certain public.
La science et la religion ne font pas bon ménage dans nos pays européens.
Il est dur d'admettre pour les scientifiques qu'un monde soit régit par un D.ieu ayant un plan divin qui échappe complètement à la logique de l'homme.
Vous pouvez maintenant retourner le problème dans tous les sens, il est indéniable que l'éxécution des fils d'aman comporte des similitudes troublantes avec les procès et l'éxécution des criminels nazis à nuremberg.
La méguila d'Esther comporte des phrases et des signes troublants également.
Pour nous les juifs cela relève du divin, pour vous autres non.
Dîtes vous bien que l'existence de D. ne sera jamais démontré ni par un historien, ni par un mathématicien ou un physicien.
Mais il est pour grand nombre d'entre nous le meilleur des historiens, mathématiciens ou physiciens.
Pour conclure je dirai que vous avez mit les pieds où il ne fallait pas.
C'est malheureux à dire mais mieux vaut que vous restiez avec les votres, ça vous évitera à VOUS des déceptions.
Bonne route et bonne chance.[/quote]

Monsieur Nouveaupseudo,

Il ne s'agit pas de mon raisonnement. Ni d'une discussion philosophique.
Mais d'un chapelet de forfaitures, que je vous serais obligé de prendre en compte, faute de quoi vous m'inviteriez à conclure que les voies de votre Dieu, non seulement sont impénétrables, mais consistent entre autres à autoriser ses fidèles à s'affranchir de toute morale, du moins lorsqu'ils s'imaginent servir la gloire de son nom.

Car enfin, votre prose est un peu vague, s'agissant de répondre à ceci :

[quote]-Yohan Perez m'a assuré par écrit en juillet qu'il mettait tout en oeuvre pour retirer du site de présentation du projet de film "Pourim 1946" toute allusion à ma personne comme à celle d'Annette Wieviorka;

-à ce jour la promesse reste inappliquée;

-le pseudonommé Avraham G, qui ici même a riposté et posté, affectant de croire que je m'indignais de ce que ma parole ne fût pas intégrale sur une bande-annonce, et posant trois questions factuelles, a ajouté au courage du pseudonyme celui de la disparition, alors que je lui avais courtoisement répondu;

-Rubino continue de noyer le poisson (et le poison !) dans des posts-fleuves largement hors sujet et en tout cas peu dialoguants.

Pas joli-joli tout cela ![/quote]

En effet, Perez n'a toujours rien modifié, et le niveau de courage d'Avraham se confirme de jour en jour.

Dans ces conditions, je me demande à quoi rime votre intervention.

C'est justement parce que je respecte votre foi que je vous engage à oeuvrer, derrière le rideau des pseudos, pour que ceux qui s'affirment ses adeptes cessent de la déshonorer.

Cela fait, il est peu probable que je continue à venir troubler vos savants échanges.
François Delpla
Messages: 21
http://www.pourim1946-lefilm.com/

Deux mois plus tard, le canard était toujours vivant !
François Delpla
Messages: 21
Il semble qu'il y ait du nouveau : le site http://www.pourim1946-lefilm.com/ est, depuis un jour ou deux, réduit à la page d'accueil, sur laquelle défilent des noms de supporters parmi lesquels il n'y a pas, sauf erreur, ceux des historiens enrôlés malgré eux pendant des années.

Merci à tous ceux qui sont intervenus. Restons vigilants.
François Delpla
Messages: 21
damned ! nos trombines sont réapparues sur la page d'accueil... toujours unique.

Demi-mesure qui n'empêche pas la mesure d'être comble !
mea shearim
Messages: 222
j'ai jamais compris quel est le problème ???


c'étaient des salopards de toute manière !!
avraham93
Messages: 5
J'ai moi-même participé à ce film, en tant qu'Epigraphiste-Paléographe (et bibliste, entre autres) sur la datation et l'historicité du livre d'Esther.

Comme je vois que vous écrivez beaucoup sur la période de la 2e guerre mondiale, je m'étonne que personne n'ait au moins cité, lors du 60e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, le nom de David Szmulewski, l'organisateur de la résistance dans ce même camp. Lors du procès d'Auschwitz à Francfort, d'octobre 63 à août 65, il fut le délégué du gouvernement polonais. Il a publié ses mémoires en Yiddish en 1984 à Paris et est enterré au Père Lachaise; seul décor sur sa tombe : le blason des Brigades Internationales.

Bref, tout le monde l'a oublié. C'est quand même grâce à lui et à son organisation que l'on a quelques photos du Sonderkommando.

Ceci étant, j'ai découvert dans notre bibliothèque (AIU) l'exemplaire personnel de Martin Bormann (porte sa marque manuscrite) du "Handbuch der Judenfrage" du tristement célèbre Julius Fritsch (pseudo de Julius Streicher).
François Delpla
Messages: 21
[quote="avraham93"]J'ai moi-même participé à ce film, en tant qu'Epigraphiste-Paléographe (et bibliste, entre autres) sur la datation et l'historicité du livre d'Esther.[/quote]

ah, c'est vous Malthête ?

[quote="avraham93"]Comme je vois que vous écrivez beaucoup sur la période de la 2e guerre mondiale, je m'étonne que personne n'ait au moins cité, lors du 60e anniversaire de la libération du camp d'Auschwitz, le nom de David Szmulewski, l'organisateur de la résistance dans ce même camp. Lors du procès d'Auschwitz à Francfort, d'octobre 63 à août 65, il fut le délégué du gouvernement polonais. Il a publié ses mémoires en Yiddish en 1984 à Paris et est enterré au Père Lachaise; seul décor sur sa tombe : le blason des Brigades Internationales.

Bref, tout le monde l'a oublié. C'est quand même grâce à lui et à son organisation que l'on a quelques photos du Sonderkommando.

Ceci étant, j'ai découvert dans notre bibliothèque (AIU) l'exemplaire personnel de Martin Bormann (porte sa marque manuscrite) du "Handbuch der Judenfrage" du tristement célèbre Julius Fritsch (pseudo de Julius Streicher). [/quote]

euh oui, quel rapport ?

on me vole mon image et ma caution prétendument pour servir votre foi, et cela ne vous inspire que des bottages en touche ?
François Delpla
Messages: 21
PS.- le site "Pourim 1946" fait à nouveau défiler ma tronche en bonne place, et me met en tête des contributeurs...

La réduction signalée du site à sa page d'accueil n'était donc qu'un repli tactique.

Comment se dit beurk en hébreu ?
avraham93
Messages: 5
[/quote] on me vole mon image et ma caution prétendument pour servir votre foi, et cela ne vous inspire que des bottages en touche ?

C'est avec une très grande élégance que vous m'accusez de "botter en touche"; l'ancien joueur de rugby que je suis (2e ligne gauche) apprécie votre argument à sa juste valeur.

Par ailleurs, comme vous n'avez sans doute pas visionné mon intervention dans Pourim 1946, comment pouvez-vous me juger ? J'y remets en cause, entre autres choses, la datation du texte du livre d'Esther et sa valeur historique.

Si vous n'êtes pas content, il existe en France des tribunaux; faites valoir vos droits devant eux et vous obtiendrez sans doute satisfaction.

Vos propos me font penser à un certain Alain Guionnet avec qui j'ai eu et j'ai toujours maille à partir.
François Delpla
Messages: 21
Je n'ignore pas l'existence des tribunaux, merci.

Ce que je fais ici et maintenant, c'est publier en lieu pertinent le tort qu'on me fait (ainsi qu'à Annette Wieviorka) et d'en appeler aux hommes de bien : ce n'est pas un délit, je pense. Ni un geste stérile, si j'en juge aux effets, certes encore insuffisants.

Je ne connais effectivement pas votre contribution au film, aussi n'en ai-je rien dit. Mais si j'étais informé qu'un contributeur est utilisé dans la bande-annonce à contre-sens de ses idées et contre son gré, il me semble que je lui manifsterais ma solidarité, tout en exigeant du réalisateur la cessation immédiate de son petit jeu.
François Delpla
Messages: 21
Bonjour à tous.

Je viens de visiter le site fautif pour la première fois depuis quelques mois et de constater, hélas, que Johan Perez semble continuer de creuser son sillon, sans faire pour autant de progrès en grammaire ni en orthographe :

"Le livre POURIM 1946, rédigé par Yohan PEREZ, réalisateur du film, en collaboration avec deux journalistes dont les parents sont des rescapés de la Shoah, est une enquête approfondie des thèmes abordés par le film, qui vient par la même le compléter."

Par la même... occasion, je vous rappelle le lien :

http://www.pourim1946-lefilm.com/?act=livre

Aucune date de sortie n'est indiquée mais si livre il y a, usurpant une fois encore mon patronage et celui d'Annette Wieviorka, nous allons effectivement et inexorablement nous acheminer vers une solution d'ordre judiciaire.

Car le pauvre système de défense jusque là esquissé par le délinquant, consistant à dire qu'il allait remplacer les fenêtres du site nous nommant, mais que cela demandait du temps et de l'argent, achève de s'effondrer devant cette nouvelle annonce.
Bluxor
Messages: 483
Bonjour
du débat ouvert sur Kirouv à celui ci , j'entends qu'aucune fin visée ne saurait justifier des moyens en contradiction avec ce qui est visé.
Une fin juste ne s'obtient que par l'ajustement à elle même des moyens mis en oeuvre pour la réaliser.
Il me semble en l'occurrence ici que le mésusage d'un nom propre porte atteinte à tout nom propre.
Toute défense juste de son propre nom rend justice à tout nom propre.


En français, « le trop/le mieux, ennemi du bien », et d'ennemi le bien en a t il jamais eu d'autre ?
« Eve » manifestement en rajoute...
Tov méod. « Très bien »...
Où l'on voit que tout lecteur est prévu suffisamment tôt.
Mais, à croire que cela à du mal à passer, il y a des rappels, ici par exemple :
« ...que le mur trop haut n'emporte la vigne en tombant... »


Alors la méguila d'Esther annonce la fin de certains nazis ?
Tout est par avance écrit dans la Thora ?
J'ose une réponse radicale et simple, oui et oui.
Tout est écrit, simplement on ne peux pas tout lire, seul qui a tout écrit, pourrait soutenir une telle lecture.
Si tout est écrit alors une lecture à notre mesure est aussi et avant tout un effacement, un prélèvement dans le tout déjà écrit. Une lecture qui se revendiquerait d'un tout écrit serait le fait de qui tout simplement n'a jamais commencé à lire. En lecture un seul geste ouvre et ferme.
Tout prélèvement dans l'écrit est la stricte mesure du lecteur.
En ce sens déjà, toute lecture serait un dé-lire, lire commence par un renoncement à lire le tout, d'où peut être qu'en telle occasion, début d'une lecture, le Beit soit où le Aleph ne s'est même pas présenté.
Ceci, que le prélèvement n'est pas une forme pré existante que le lecteur s'approprierait pour la faire sienne à la manière un peu dont il pourrait manger du fruit d'un arbre, le fruit du tout écrit informe qui lit, l'effet est immédiat. La forme lecteur ne saurait être nouvellement informé sans être déformée. Il y a dans l'acte de lire du renoncement à soi...pour soi.
Or le temps de la déformation est aussi un délire.
Toute lecture aurait à faire au délire, à l'image de toute pensée qui a à faire avec l' impensable, pour autan que penser veuille dire autre chose que ressasser.
En plus clair peut être, l'on pense à partir de terreurs impensables : la mort, la folie, l'anéantissement, l'insomnie...
La pensée est là seconde ; elle est comme un ressaisissement qui se produit contre, tout contre, la violente émotion d'un effroyable informe.
Ceci dit de manière un peu succincte, lacunaire et rapide.

Voyons Esther et m'importe peu ici l'historicité et les dates , encore que...
Il y a un récit ancien. Utilisant telle ou telle techniques combinatoires (dont il faudrait montrer mais cela nous égarerait que certaines ouvrent des perspectives particulièrement dangereuses pour les assises de ceux qui s'y prêtent) des lecteurs trouvent en ce récit l'annonce littérale d'évènements survenus bien des siècles plus tard.
Au fond, une variation du « rien de nouveau sous le soleil », à s'en tenir là Avram aurait tout aussi bien pu demeurer dans la perspective astrologique de son origine chaldéenne.
Alors, d'Aman à Hitler quoi, s'il y a du nouveau ?
Ici et là, un empire. Il y en eu d'autres avant et entre ceux là.
J'avoue une prédilection pour « l'Egypte ». De celui là , un récit nous dit qu'il y eu une sortie mémorable, autan s'y tenir.
Tout empire est une figure singulière de ce qu'empire veut dire.
Aman Hitler.
Ici et là une volonté d'en finir avec les juifs.
Il y en eu d'autres, avant ceux là et aussi après ce dernier.
Nuance cependant, Aman n'est pas le souverain de l'empire perse, et surtout, surtout, l'empire perse ne se constitue pas sur la volonté à priori et obstinée d'éliminer les Juifs.
Le Reich si. La nuance est de taille. Car, si l'on voit bien à lire les textes des juifs que ceux ci répugnent depuis longtemps à se fondre totalement dans les formes des empires, l'on ne connaissait guère d'empire qui se proclame fondamentalement en guerre contre les juifs.
Les empires chrétiens se tenaient sur le seuil mais ils ne pouvaient franchir un pas.
Hitler franchi ce pas et désormais aucune volonté impériale conséquente qui viendrait à se déclarer ne pourrait aller en deçà.
En cela l'histoire à un sens est n'est pas réversible.
De là en perspective à venir ceci : soit la fin des empires, soit la fin des juifs.

Je tiens pour souhaitable la fin de l'empire.
Les contours en sont là, reste a les nommer de leur noms propres et ici les noms propres vaudront effacement de ce qui est à nommer.
Le dire sera ce qu'il est : fait.
Il y a une limite à ce que l'empire sait de ce que lire veut dire, car l'empire sait tout et tout c'est trop.


Elliptique hélas, forcément elliptique et pourtant...


Dernière édition par Bluxor le Sam 05 Septembre 2009, 23:18; édité 1 fois
RUBINO
Messages: 495
5747 תשז

ו ..................SIXIEME MILLENAIRE

תשז ............. CELA FAIT 747

AU TOTAL 5747 SOIT L'ANNEE 1946


ALORS C'ETAIT ECRIT LE TEXTE AVAIT ANNONCE QU'ILS SERAIENT PENDUS..........LA MEGUILLA PARLE AU FUTUR

MAIS ON NE SAVAIT PAS COMMENT CELA SE PASSERAIT

DURANT 150 IL Y A EU ASSIMILATION EFFROYABLE QUI A FAIT QUE...............IL Y A EU CETTE EFFROYABLE CHOA............J'EN AI LU DES LIVRES SUR LA CHOA..........

POUR PROJETER DANS LE FUTUR

BEAUCOUP PARLENT AUJOURDHUI DE MACHIAH MACHIAH .........LA QUESTION EST DE SAVOIR SIL VIENT AVANT OU APRES
Montrer les messages depuis:
Voir le sujet suivant Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum