Yossef hatsadik et Hillel Hazaken Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 67

MessagePosté le: Ven 15 Décembre 2017, 13:00 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav Wattenberg,

Pouvez-vous nous expliquer svp, pourquoi de tous les tsadikims de la torah, du nah et de la guemara, uniquement Yossef est appelé "Yossef Hatsadik" ?

Merci par avance pour vos lumières
Joyeux Hanoucca
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Lun 25 Décembre 2017, 15:17 Répondre en citantRevenir en haut

Si vous aviez posé votre question en incluant Noa’h (=pourquoi seuls Noa’h et Yossef sont appelés Tsadikim) , je vous aurais répondu que vous comprenez mal le Midrash Tan’houma (Noa’h, §5) qui dit –en parlant de ces deux personnages, que deux personnes ont été qualifiées de Tsadikim pour avoir nourri les autres.

Mais cela n’exclut pas qu’il y ait d’autres personnages bibliques (et bien entendu talmudiques) qui se voient décerner le titre de Tsadik, c’est juste que Noa’h et Yossef ont pour point commun d’être appelés tsadikim pour avoir nourri d'autres personnes « Al shezanou et habriot ».

Et il y a en effet bien d’autres personnages reconnus et qualifiés de « Tsadikim » par les ‘Hazal.

En voici au moins une vingtaine (ce n’est pas toujours très explicite, il faut parfois comprendre le contexte pour saisir chaque source/preuve) :

Binyamin (Sotah 37a)

‘Hanania (Taanit 18b)

Mishael (Taanit 18b)

Azaria (Taanit 18b)

Mordekhaï (Meguila 10b)

Amos (Psa’him 87b)

Yeshaya (Brakhot 10a)

‘Hezkia (Brakhot 10a)

Yekhonia (Cf. Rashi ‘Habakouk II, 4)

Tsidkia (Shabbat 149b)(Moed Katan 16b, Rashi)

Eliahou (Sanhedrin 63b)

Moshé (Nedarim 31b)(Nida 61a)(Tan’houma Matot §4)(Tossefta Zohar I, 60a)

Aharon (Kala Rabati §III)

Shmouel (‘Haguiga 4b)(Shabbat 56a)(Tossefta Zohar I, 60a)

Tselof’had ( Shabbat 96b « ata motsi laaz al oto tsadik »)

[Lot (cf. Brakhot 54b –« veal Lot omer baroukh zokher et hatsadikim », toutefois Rashi évite cette lecture et interprète le texte comme portant sur Avraham) ]

Avraham (Brakhot 9b) (Rashi Brakhot 54b) (Yevamot 64a) (Sanhedrin 93a et 96a) (Sota 11a) (Tossefta Zohar I, 60a) (Baba Metsia 86b)

Its’hak (Tossefta Zohar I, 60a) (Yevamot 64a)

Yaakov (Tossefta Zohar I, 60a) (Meguila 16a)

Et bien entendu, Noa’h (explicite dans le verset au début de parshat Noa’h ) (Tan’houma Noa’h, §5) (Sanhedrin 108a-b) .

Et Yossef (Yoma 35b) (Brakhot 55b) (Ktouvot 111a) (Meguila 13b) (Tan’houma Noa’h, §5) (Zohar I, 59b) (et encore des tas de midrashim…).

Je note au passage (concernant Yossef) que le Zohar (I, 59b) justifie son appellation de « Tsadik » pour sa Shmirat Habrit, contrairement au Tan’houma (Noa’h §5) cité plus explicitement plus haut.

Les A’haronim se demandent où le Zohar a bien pu trouver Yossef appelé tsadik ?
Ils ne proposent que des indications parmi les paroles des ‘Hazal, rien dans les Psoukim.

Le Menou’hat Shalom (IX, §6) cite deux A’haronim qui n’ont trouvé que des divrei ‘Hazal (il y en a bien plus que deux, ajoutons au moins de Rav Margulies dans ses annotations sur le Zohar ) , après quoi, il indique un passouk : Al mikhram bakessef tsadik veevyon baavour naalaïm (Amos II, 6).

En fait, c’est déjà explicite dans le Midrash Tan’houma (Noa’h §5) qui cite ce verset pour montrer que Yossef est appelé Tsadik.
Il est donc bien étrange qu’il ait échappé à tant de A’haronim…


Il y a aussi des femmes :

Sarah (Sanhedrin 93a) (Bereshit Raba §48, 23) (Vayikra Raba §19, 2)

Rivka (Yevamot 64a) (Bereshit Raba §62, 5)

Ra’hel (Bamidbar Raba §14)

Myriam (Sifrei Dvarim §1)

‘Hana (Ruth Raba §7, 13)

Bnot Tselof’had (Baba Batra 119b)

Esther (Meguila 10b)



Et pour ce qui est des personnages talmudiques :

Shimon Hatsadik (comme son nom l’indique) (Yoma 9a, 39a-b et 69a) (Nedarim 9b) (Mena’hot 109b) (Meguila 11a) (Avot §1, 2) (Para §3, 5) (Tossefta Sota §13) (et plusieurs fois dans le Yeroushalmi et autres…)

Rabbi Eliezer (Mena’hot 35a)

Binyamin Hatsadik (ce n’est pas Binyamin ben Yaakov) (Baba Batra 11a)

Yehouda le fils de Rabbi ‘Hiya (Yeroushalmi Bikourim III, 3)

Rabbi Tarfon (Nedarim 62a)

Rabbi Akiva (Mena’hot 35a)

Rabbi Yishmael (Nida 52a)

Ne’hounia ‘Hofer Si’hin (Baba Kama 50a)

Papous et Loulaynous (Taanit 18b)

Rabbi ‘Hiya bar Ashi (Kidoushin 81b)

Ravina (Moed Katan 25b)

Bref, je crois bien que nous avons dépassé la vingtaine de personnages appelés « tsadik » par les ‘Hazal… Je peux donc m'arrêter-là.

La liste des noms n’a pas la prétention d’être exhaustive et celles des références a la prétention de ne PAS l’être ; il y en a bien plus dans des Midrashim que je n’ai pas toujours cités, j’ai indiqué quelques sources, il doit y avoir une cinquantaine de références dans ce message, cela devrait suffire.

L'idée est de vous montrer que Yossef n'est pas le seul à être appelé "le Tsadik".
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Jeu 28 Décembre 2017, 4:44 Répondre en citantRevenir en haut

En complément à mon message précédent, j'ajoute encore deux personnages à la liste, ils m'ont été indiqués par l'un des Rabanim lecteurs de Techouvot.com, le Rav Alexis Blum שליט"א.

Il s'agît de Daniel et Iyov qui sont explicitement mentionnés avec Noa’h pour Tsidkatam dans Ye'hezkel (XIV,14) .
MrQuestion



Messages: 67

MessagePosté le: Ven 29 Décembre 2017, 12:16 Répondre en citantRevenir en haut

Merci pour ces précisions.

De la même façon est-ce que hillel azaken est le seul à être nommé ainsi ou d'autres personnes ont eu le surnom de "azaken"?

Doit-il ce titre au fait qu'il soit décédé à un âge avancé ?

Kol touv
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Dim 31 Décembre 2017, 14:32 Répondre en citantRevenir en haut

Je viens de me souvenir d'un Maamar 'Hazal qui nous ajoute encore deux Tsadikim à la liste:

Elkana et Boaz.
Voir Yalkout Shimoni Shemot (VI, fin de §176) et Shmouel (I, §77).

On y voit aussi la même chose concernant Mordekhaï, mais sa Tsidkout avait déjà été établie par la Gmara Meguila (10b).
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Mar 30 Janvier 2018, 20:32 Répondre en citantRevenir en haut

On m’a demandé pourquoi ne pas en citer plus si je sais qu’il y en a plus.

La réponse est simple, c’est que je ne les ai pas tous en tête comme un ordinateur !

Il faut faire un effort car pour la majeure partie des nommés, ils ne sont pas qualifiés de « Tsadik » clairement, il faut parfois lire entre les lignes.

Mais puisque c’est gentiment demandé, j’en ajoute encore quelques uns (sans prétendre à l’exhaustivité malgré tout) :

‘Hana (Bereshit Raba XXXIV, 10)

David (Bereshit Raba XXXIV, 10) (Bereshit Raba XCI, 7)

Daniel (Bereshit Raba XXXIV, 10)

Yehoshoua (Sifrei Haazinou, I. p.320 dans l’édition du Netsiv) (Bereshit Raba LVIII, 2)

Ovadia (Yoma 75a)

Yossef (Bereshit Raba XCI, 7)

Yona (Bereshit Raba XCI, 7)

Mordekhaï (Bereshit Raba XCI, 7) (Bamidbar Raba X, 5)

Arpakhshad (Bereshit Raba XXIV, 3)

Shéla’h (Bereshit Raba XXIV, 3)

Elisha (Sanhedrin 47a)

Hezkia (Sanhedrin 94b) (Brakhot 10a)

Metoushela’h (Sanhedrin 108b)

Yishay (Bamidbar Raba X, 5)

Elkana (Bamidbar Raba X, 5)

Manoa’h (Bamidbar Raba X, 5)

Boaz (Bamidbar Raba X, 5)

Otniel ben Kenaz (Bereshit Raba LVIII, 2)

Eli Hacohen et Shmouel (Yoma 75a) (Kidoushin 72b) (Bereshit Raba LVIII, 2)


Et pour les femmes:

Yokheved (Sotah 12b) (Shemot Raba I, 25)

La mère de Shimshon (Bamidbar Raba X, 5) (selon Baba Batra 91a son nom est Tslalfonit, selon le Midrash Bamidbar Raba X, 5 c’est plutôt Hatslalfoni)

Et les rabbins du Talmud:

Rava (Baba Metsia 60b) (Kidoushin 72b)

Rabbi Yoshiya (Guitin 61a)

Rabbi Pin’has Ben Yaïr (‘Houlin 7a)

Rabbi Elazar Bar Tsadok (Yevamot 99b) ou R. Elazar B.R. Yossi (Ktouvot 28b)

R. ‘Hanina Ben Gamliel (Guitin 7a)

R. Yo’hanan (‘Houlin 5b)

Rabbi Assi (‘Houlin 5b) ou Rav Assi (‘Houlin 6a)

Rabbi Méir (‘Houlin 7a)

R. Yehouda Ben Tabay, R. Ishmael, R. Yirmiya (voir Tosfot Guitin 7a, Shabbat 12b, Psa’him 106b, Yevamot 99b, ‘Houlin 5b . Mais le fait qu’ils mentionnent aussi la Gmara de Rosh Hashana 21a affaiblit un peu notre preuve puisqu’il n’y est pas question d’une personne nommément désignée)

R. Yehouda Hanassi (Kidoushin 72b) (Yeroushalmi Sanhedrin 55b) (Bereshit Raba LVIII, 2)

Rav Yehouda (Kidoushin 72b)

R. Tarfon (Baba Metsia 85a) (Nedarim 62a)

Rabbi Elazar Bar Shimon (Baba Metsia 85a)

Rabbi Yossi Katonta (Yeroushalmi Sotah 47a)

Rabbi Akiva (Kidoushin 72b) (Bereshit Raba LVIII, 2)

R. Ada Bar Ahava (Bereshit Raba LVIII, 2)

R. Avoun (Bereshit Raba LVIII, 2)

R. Avin (fils de R. Avoun) (Bereshit Raba LVIII, 2)

Aba Oshaya Ish Tarya (Bereshit Raba LVIII, 2)

Rabbi Hoshaya (Bereshit Raba LVIII, 2)

Rav Ashi (Kidoushin 72b)


Je m’arrête-là une nouvelle fois en ayant la conviction qu’il n’est absolument pas question d’exhaustivité, ce ne sont que quelques exemples, celui qui cherche en trouvera certainement beaucoup d’autres, même parmi les Divrei ‘Hazal, à plus forte raison si on compte ceux qui ont obtenu le titre par un Rishon.

Et s’il fallait compter les A’haronim, on ne s’en sortirait plus !

Le Arizal est même allé jusqu’à parler de Kora’h ! (le passouk צדיק כתמר יפרח compose par ses « sofei tévot » le nom de קרח …)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Jeu 04 Octobre 2018, 18:48 Répondre en citantRevenir en haut

A Mrquestion :
que je cite (message du 29 Décembre 2017) :

Citation:
Merci pour ces précisions.
De la même façon est-ce que hillel azaken est le seul à être nommé ainsi ou d'autres personnes ont eu le surnom de "azaken"?
Doit-il ce titre au fait qu'il soit décédé à un âge avancé ?


Je commence par la fin :
Citation:
Doit-il ce titre au fait qu'il soit décédé à un âge avancé ?

Non, il est certes mort à 120 ans, mais ce n’est pas le seul, le Sifrei (Brakha §965) en cite 4 (dont Hillel).
Pourtant, parmi les trois autres -à savoir Moshé Rabénou, Rabbi Akiva et R. Yo’hanan Ben Zakaï , aucun n’est appelé « Hazaken ».

Plus encore, un texte indique que la vieillesse (Zikna) n’a volontairement pas été mentionnée au sujet de Moshé Rabénou.
Cf. Tora Shleima (Kasher) (tome 2, krakh 4, p.940 –Bereshit XXIV, note 4) au nom d’un manuscrit d’ Avot derabbi Nathan .

Ces quatre-là ne sont pas forcément les seuls décédés à 120 ans, il y a aussi Yeshaya selon le Midrash Agadat Bereshit (§XIV, 2) , mais son absence dans le Sifrei laisse penser que c’est sujet à discussion.


Citation:
est-ce que hillel azaken est le seul à être nommé ainsi ou d'autres personnes ont eu le surnom de "azaken"?


Non, Hillel n’est pas le seul qui s’est vu décerner le « titre » de Zaken.

Nous trouvons Hillel Hazaken dans de maints endroits, citons à titre d’exemple la Mishna Shviit (X, 3).

Mais il y a aussi Shamaï , des tas de fois lui aussi, par exemple dans la Mishna Souka (II, 8) ou Orla (II, 5) et dans le Shas des dizaines de fois, comme pour Hillel.

Nous trouvons encore parmi les rabbins du Talmud:

Raban Gamliel Hazaken , lui aussi de très nombreuses fois, dans la Mishna (Yevamot XVI, 7) (Guitin IV, 2) (Sotah IX, 15) (Orla II, 12) et dans la Tossefta (Shabbat VIII, 9 et XIV, 2) (Avoda Zara III, 3 et V, 4) , Massekhet Sofrim (§5), Avot deRabbi Nathan (§40) , et d’autres encore.

Baba Ben Bouta (Guitin 57a)

Rabbi Avshalom Hazaken (Mekhilta Beshala’h, 3)

Rabbi Ila Hazaken (‘Haguiga 16a) ou Rabbi Ilay Hazaken (Kidoushin 40a)

Na’houm Hazaken (Brakhot 48b) qui est peut-être Rabbi Tan’houm Hazaken (Batei Midrashot, II, p. 132, perek Reiot Ye’hezkel)

Shmouel Hazaken (Yeroushalmi Sanhedrin 11b, 22b, 24a)

Rabbi Avtolis Hazaken (Shemot Raba XXI, 8)


Il y a aussi les :

Zkénim Harishonim (Shabbat 64b) (Nazir 53a) (Yeroushalmi Guitin 54b) (et encore dans la Tossefta et les Midrashim)

Ziknei Hagalil (Shir Hashirim Raba II, 18)

Ziknei Hadarom (Yeroushalmi Erouvin 40b)

Ziknei Beit Shamay et Ziknei Beit Hillel ( Mena’hot 41b et encore plusieurs fois)

Ziknei Batira (Yeroushalmi Psa’him 39b)


On pourrait aussi y joindre ceux qui sont appelés « Kashisha » (qui veut dire vieux/Zaken) comme :

Mar Kashisha brei derav ‘Hisda (Taanit 28a) (Psa’him 107a) (Souka 8a) (Yevamot 11(b) (Shabbat 114b) et de très nombreuses fois dans le Shas.

Mar Kashisha (Yalkout Shimoni Divrei Hayamim II, 36 suite de remez 1085)

Mar Kashisha brei derava (Shabbat 95a) ou Mar Kashisha brei deraba (Shabbat 96a)

Abayé Kashisha (Shvouot 42b) (Shabbat 56a) (Yevamot 24a) (Sanherin 7a) (Guitin 50a) (Ktouvot 94a)


On pourrait aussi ajouter ceux qui sont appelés « Saba » qui veut aussi dire « le vieux »

Rav Yeymar Saba (Ktouvot 53a) (Erouvin 40b)

Rav Yenay Saba (Meguila 32a) (Nedarim 22a)

Shmouel Saba ‘hatnei derabbi ‘Hanina (Brakhot 62b) et Shmouel Saba ‘Hamoua derav Shmouel bar Ami (Sotah 10b)

Rav Avira Saba (Psa’him 51a)

Rav Avia Saba (Moed Katan 24b) (Sanhedrin 57b) (Betsa 21a) (‘Houlin 124b)

Rav A’ha Saba (Zva’him 91a) (Kidoushin 21a) (Mena’hot 6a) (Baba Kama 36a et 106a)

Rav Ada Saba (Kidoushin 65b)

Rav Papa Saba (Sanhedrin 49b) (Kidoushin 71b) (Mena’hot 33b)

Rav Eina Saba (Psa’him 88a) (Meguila 14b) (Yalkout Shimoni Melakhim 2, 21, remez 248)

Rav Yeyva Saba (Psa’him 103b) (Baba Kama 49b) (‘Houlin 86b)

Ravin Saba (Psa’him 74b) (Baba Batra 146b) (Kidoushin 53b)

Rav ‘Hinena Saba (Psa’him 75a) , Rav Kahana brei derav ‘Hinena Saba (Psa’him 76b) et Raba bar ‘Hinena Saba (Brakhot 12a-b) (Yalkout Shimoni Yeshaya 5, remez 402) [et Yalkout Shimoni Shmouel 1, 12, remez116, sous forme de Rabbi Aba bar ‘Hanina Saba ou encore Rava bar ‘hanina Saba dans Yalkout Shimoni Shmouel 1, 28, remez 140 et Rava Bar ‘Hinena Saba dans Yalkout Shimoni Tehilim 35, remez 723 ou encore Raba bar ‘Hanina Saba dans Yalkout Shim. Tehilim 92 suite de remez 843 et Ye’hezkel 16, remez 357 ]

Rav Hamnouna Saba (Psa’him 105a) (Guitin 26b, 39b et 81b) (Ktouvot 40a) (Souka 42a) et encore beaucoup d’autres.

Na’hman Saba (Yeroushalmi Brakhot 16b et Yer. Meguila 18a)

Rabbi Dossi Saba (Yeroushalmi ‘Haguiga 7a) et Rabbi Doustay Saba (Yer. Nedarim 35b)

Rabbi Ni’ha berrebi Saba (ou Bar Saba –cf. Korban Haéda, Yeroushalmi Yevamot 50b) (Yer. Kilaïm début de perek 9)

Rabbi Berekhia Saba (Vayikra Raba I, 4) (Yalkout Shimoni Yeshaya 58, remez 496)

Rav Saba (Yalkout Shimoni Shmouel 2, 1, suite de remez 141) et Rabbi Saba (Yalkout Shimoni Melakhim 2, 17, suite de remez 234)

Rabbi Yishmael Saba (Yalkout Shimoni Shmouel 1, 26, remez139)

Lévi Saba (Erouvin 97b) (‘Houlin 29b) et Rabbi Lévi Saba (Baba Kama 72a)

Rabbi Yo’hanan (est qualifié de Gavra Saba) (Baba Kama 117a)

Rav Shmouel Bar Rav Ist’hak (indirectement ; il a été qualifié de Saba par R. Zeira) (Ktouvot 17a)


Et si on cite du Zohar, il y a encore plusieurs sages qualifiés de Saba…


Ajoutons encore :

Sabei deMata Me’hassia (Baba Metsia 68a et 108b)

Sabei deSoura (Sanhedrin 17b)

Sabei dePoumbedita (Sanhedrin 17b)


Pour ce qui est des personnages bibliques, qui auraient été qualifiés de vieux /« Zaken », citons :

Avraham (Bereshit 18, 11)

Sarah (Bereshit 18, 11)

Its’hak (Bereshit 27, 1)

Yaakov (Bereshit 44, 20)

Yehoshoua (Yehoshoua 13, 1)

David (Melakhim 1, 1, 1)

Shlomo (Melakhim1, 11, 4) (on y parle de sa vieillesse. il est pourtant mort à 52 ans)

Lot (Bereshit 19, 31)

Assa (Melakhim 1, 15, 23)

Iyov (Iyov 42, 17)

Eli (Shmouel 1, 2, 22)

Shmouel (Shmouel 1, 8, 1) (même remarque que pour Shlomo…)

Yishaï (Shmouel 1, 17, 12)

Et il doit y en avoir d’autres.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Mar 16 Octobre 2018, 17:53 Répondre en citantRevenir en haut

J'ajoute à la liste des détenteurs du titre de "Tsadik" deux autres personnages bibliques (que je ne crois pas avoir mentionnés plus haut):

Hevel (Tan'houma Balak §11) .

Adam (Tan'houma Balak §11) .

(ce Midrash parle de 7 Tsadikim: Adam, Hevel, Noa'h, Avraham, Its'hak, Yaakov, Moshé.)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Mer 24 Octobre 2018, 15:29 Répondre en citantRevenir en haut

Je complète encore un peu:
Au sujet de Lot, j'ai indiqué plus haut Bereshit (19, 31) ainsi que Brakhot (54b) « veal Lot omer baroukh zokher et hatsadikim », tout en précisant que Rashi évite cette lecture et interprète le texte comme portant sur Avraham.

J'ajoute à présent le Midrash Alfa Beita leBen Sira (Otsar Midrashim p.43) qui qualifie Lot de Tsadik Gamour (!).
Toutefois, il est possible de le lire uniquement par rapport à ce qui a amené la naissance de Amon et Moav, sur ce point il était "tsadik Gamour" car "Oness gamour". (quoi que ça se discute pour la seconde, comme chacun sait...)

Au même endroit, nous trouvons aussi que le prophète Yirmiya est qualifié de Tsadik Gamour (et là encore, il est possible de relativiser le "gamour" en le considérant par rapport à la conception de Ben Sira -selon ce fameux Midrash fort discutable et fort discuté).

Cela nous ajoute donc (à la liste des Tsadikim) :

Lot (Otsar Midrashim p.43)

Yirmiya (Otsar Midrashim p.43)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3532

MessagePosté le: Ven 23 Novembre 2018, 0:34 Répondre en citantRevenir en haut

J'ajoute un nouveau nom à la liste des Tsadikim, il m'a été signalé par le Rav Alexis Blum שליט"א (déjà cité plus haut) :

'Hilkiyahou, le père du prophète Jérémie. Cf. Bereshit Raba (64, 5)
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum