Ticha'a BéAv - Cimetière ? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
VRT5776



Messages: 6

MessagePosté le: Jeu 11 Août 2016, 11:43 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,
On a le droit d'aller au cimetière le jour de Ticha'a BéAv ?

Merci d'avance
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Dim 14 Août 2016, 13:45 Répondre en citantRevenir en haut

ça dépend des communautés.

Le Rama (o"h §559, 10) écrit que c'est l'habitude d'y aller le 9 Av.

Le Rav Shalom Messas aurait dit exactement l'inverse (Yalkout Shemesh p.118).

C'est certainement basé sur le Arizal cité par le Maguen Avraham (§559, sk.15) pour qui on ne va pas au cimetière.

Le Mishna Broura (§559, sk.41) fait une sorte de compromis en indiquant d'y aller mais de rester à distance de 4 coudées des tombes.
[A défaut d'aller dans un cimetière juif, il propose d'aller dans un cimetière non-juif (cf. gmara Taanit 16a ), ce qui ne plait pas à tout le monde (voir Kaf Ha'haim §559, sk.81 )].

Le 'Hazon Ish ne prêtait pas trop attention à cette mise en garde et il lui arrivait d'aller au cimetière et d'entrer vraiment entre les tombes (Or'hot Rabeinou II, p.141) .

Bref, si vous avez un minhag précis , suivez-le.

Si vous n'en avez pas , deux possibilités:

a) si vous souhaitez suivre le minhag des juifs de la communauté de votre origine, vous le pouvez:
Globalement, les 'hassidim n'y vont pas,
les ashkenazim y vont et certains restent à distance des tombes,
les marocains et irakiens n'y vont pas,
pour les tunisiens, je ne sais pas mais j'imagine qu'ils n'y vont pas.

b) vous pouvez aussi (dans ce cas) décider de suivre le minhag de votre rav ou à défaut, le minhag qui vous plait et qui vous semble bon.
VRT5776



Messages: 6

MessagePosté le: Ven 19 Août 2016, 12:26 Répondre en citantRevenir en haut

Merci beaucoup,
J'avais réussi à lire votre réponse avant le 9 Av...

Cependant je ne comprends pas pourquoi votre site pratique une censure soviétique assez bizarre...

J'avais envoyé un message avec comme titre : Interrogation , qui est resté qques semaines en attente... et puis à disparu...

Celui qui n'est pas ouvert à l'autocritique et à s'expliquer c'est très grave à mes yeux... et c'est désolant... et décevant de la part de ce site qui se veux Hareidi...

plus ou moins mon message censuré :
Je suis très étonné du fait que le Rav D. Roth Lubroso qui était un des seuls à Paris à organiser un Gala séparé avec Mé'hitsa... alors que le Gala de Derekh LaOlim à Yérouchalyim, la Ville Sainte, soit mixte...

On nous dit toujours que la Alya doit être le symbole d'une élévation spirituelle en Yir'at Chamayim...

Si quelqu'un peut m'expliquer SVP...
joël



Messages: 246

MessagePosté le: Dim 21 Août 2016, 15:21 Répondre en citantRevenir en haut

Kvod Harav,
Au sujet du cimetière pour les tunisiens le jour de tisha beav, le minhag pour certains est d'y aller.
Je ne connaissais pas ce minhag, mais mon beau frère (tunisien d'origine) y va.
Cela est aussi rapporté dans le livre 'alé adass (coutumes tunisiennes) du Rav David Setbon chap. 14 siman 15 en se référant au Rama.

Pour les juifs d'Algérie, les avis sont partagés entre les Marocains et les Tunisiens (certains y vont, d'autres pas).

Bien à vous.
Joël
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Mar 23 Août 2016, 11:04 Répondre en citantRevenir en haut

A Joël:

Merci pour l'info.
Je suppose que même en Tunisie et au Maroc, il doit y avoir des habitudes différentes en fonction des villes...
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Mar 23 Août 2016, 11:33 Répondre en citantRevenir en haut

A VRT5776:

Je ne crois pas qu'il y ait censure, si votre message a été envoyé il y a moins de six mois, il n'y a absolument pas de quoi s'en faire, certaines questions ne sont répondues qu'au bout de quelques années parfois!

Il y a encore plus de 2000 questions en attente de réponse.
On ne peut pas toujours répondre à tout le monde aussi vite que souhaité par les internautes, patience, ça viendra surement.

Je ne peux pas répondre moi-même, car c'est une question adressée au Rav Roth-Lumbroso, sur un sujet qui m'échappe totalement et dont je ne suis pas au courant.

Toutefois, sans avoir trop d'imagination, vous pourriez déjà deviner quelques pistes de réponses sans avoir à le soupçonner de censure soviétique.

Vous dites que " la Alya doit être (le symbole d') une élévation spirituelle en Yir'at Chamayim ", certes, c'est vrai, mais Rav Roth-Lumbroso était -à Paris- à la tête d'une communauté orthodoxe et très pratiquante, sa communauté en Israël est peut-être moins homogène au niveau de l'engagement orthodoxe, voilà qui expliquerait comment sa kehila israélienne pourrait être moins "avancée" spirituellement que sa kehila parisienne, même si sa kehila israélienne ne serait composée que de personnes qui auraient toutes effectué une aliya autant physique que spirituelle.
Pas besoin de se torturer l'esprit dans une ultime volonté de jugement "Lekaf Zkhout" pour penser à ça.

Peut-être que ce Tsibour n'adhérerait pas et ne viendrait pas si le gala était en mode orthodoxe.

Je ne dis pas que cela autoriserait une infraction à la halakha, mais étant donné qu'il n'y a pas de Aveira transgressée dans l'organisation d'un gala sans me'hitsa, si un rav juge nécessaire de ne pas en mettre pour pouvoir accueillir un tsibour précis, pourquoi le lui reprocher?

Au contraire! le fait qu'il tenait à mettre une me'hitsa lorsqu'il était à Paris aurait dû vous indiquer qu'il ne fait pas partie de ceux qui s'opposent à la me'hitsa par conviction et donc s'il juge nécessaire de ne pas en mettre en Israël, c'est qu'il a certainement une raison valable!
Si vous voulez critiquer les rabanim qui ne mettent pas de me'hitsa à leurs galas, commencez déjà par ceux qui n'en mettent jamais, mais celui qui en met lorsque c'est possible a certainement une raison de ne pas en mettre lorsqu'il déroge à son habitude.

En poussant la complaisance un peu plus loin, vous trouverez encore d'autres pistes d'explications qui rendront le phénomène "un peu moins scandaleux".

Bref, je vous encourage à juger positivement le rav pour son gala, tout comme pour le retard des réponses sur le site.
anony





MessagePosté le: Mar 23 Août 2016, 13:04 Répondre en citantRevenir en haut

Mr VRT5776 : et puis votre message n'a pas disparu, il est toujours sur le site en attente là : http://www.techouvot.com/interrogation-vp46352.html.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Jeu 06 Octobre 2016, 11:44 Répondre en citantRevenir en haut

Je viens de tomber dessus:
http://techouvot.com/gala_a_jerusalem-vp46665.html#46665
et je vois à présent qu' Anony l'avait déjà trouvé...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum