SCIENCES HUMAINES Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Yan



Messages: 9

MessagePosté le: Ven 07 Juillet 2017, 10:28 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

J'aurais aimé savoir quel regard les rabbanims du site portent sur les Sciences Humaines(Psychologie, sociologie, anthropologie, économie, Histoire...)? Peut-il y avoir selon vous une quelconque connexion ou transversalité des thèmes abordés par ces sciences assez singulières et certaines parties de nos textes sacrés?

Merci et cordial chalom.

Yan
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Jeu 13 Juillet 2017, 16:22 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
J'aurais aimé savoir quel regard les rabbanims du site portent sur les Sciences Humaines

Je ne peux pas m'engager pour eux ni parler en leurs noms, mais en ce qui me concerne je porte un regard positif sur toute science digne de ce nom, sans pour autant être toujours enthousiaste concernant ceux qui les étudient ou représentent, car les limites des champs d'application de certaines sciences -surtout humaines- sont malléables.

Je veux dire que mon intérêt pour les sciences ne m'emporte pas vers cette adoration qu'ont certains devant tout psychiatre ou psychanaliste, je ne vais pas adhérer inconditionnellement à tout ce qu'ils diraient.
Mais je ne rattache pas cette attitude à mes convictions religieuses, je pense qu'en étant Goy, j'en aurais dit autant (-évidemment, c'est une projection difficile à évaluer, je sais).

Citation:
Peut-il y avoir selon vous une quelconque connexion ou transversalité des thèmes abordés par ces sciences assez singulières et certaines parties de nos textes sacrés?

Parfaitement.
Et je dirais même que c'est ce que disent certains commentateurs de la Mishna (Avot V, 22) sur Hafokh Ba dekola Ba .
Cf. R. Simha de Vitry et Yaabets dans Le'hem Shamayim , voir encore Ramban dans sa préface à la Torah ainsi que le Zohar (II, 161a) .

Par contre, là aussi, je précise que ça n'est pas une caution à certaines élucubrations de rabbins enthousiastes qui voient tout et n'importe quoi n'importe où dans la Torah.

Il y a quelques livres qui tentent de "prouver" l'origine divine de la Torah en présentant des textes (parfois incompris ou tronqués) qui comporteraient des données scientifiques ou modernes, je crois en avoir déjà brièvement parlé sur ce site.
Yan



Messages: 9

MessagePosté le: Jeu 20 Juillet 2017, 11:02 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour rav Wattenberg,

Je vous remercie pour votre réponse claire et concise, dont je vais reprendre quelques citations:

Citation:
Je ne peux pas m'engager pour eux ni parler en leurs noms, mais en ce qui me concerne je porte un regard positif sur toute science digne de ce nom, sans pour autant être toujours enthousiaste concernant ceux qui les étudient ou représentent, car les limites des champs d'application de certaines sciences -surtout humaines- sont malléables.

Si vous pouviez convier vos collègues de Techouvot à nos échanges ce ne serait pas si mal venu!!...Il est vrai que la biologie qui étudie la vie est contrainte de constamment s'adapter aux évolutions du vivant lutant contre les agressions de son environnement et pour sa survie, et certains scientifiques sont alors tentés de ne pas la considérer comme faisant partie des "sciences exactes" avec des théorèmes et process d'analyses pré-déterminés, comme la physique ou les maths...De même les sciences humaines dans toutes leurs variétés ont pour but d'étudier l'origine de l'Humain(Anthropologie, ethnologie), et la diversité et subtilité de ses comportements dans différents contextes tant à l'échelle individuelle que du groupe ethnique dans lequel il naît et évolue(psychologie, sociologie, économie, histoire...) comportant plusieurs millions d'individus...La personnalité humaine ayant aussi des côtés insondables avec des questions dont les réponses peuvent être complexes ou définitivement obscures...De fait, elles ne peuvent et ne doivent avoir de schémas préconçus, à tout le moins pour ce qui est des disciplines s'intéressant à la personnalité de chaque individu, et aux interférences sur cette dernière des interactions de cet individus avec ses semblables...Tout au plus la psychologie et la sociologie peuvent elles avoir des appréciations empiriques de constantes comportementales liées à des statistiques d'observation sur certaines sous-catégories de populations...Mais que considérez-vous alors comme "science digne de ce nom"?!...

Citation:
Peut-il y avoir selon vous une quelconque connexion ou transversalité des thèmes abordés par ces sciences assez singulières et certaines parties de nos textes sacrés?

Parfaitement.
Et je dirais même que c'est ce que disent certains commentateurs de la Mishna (Avot V, 22) sur Hafokh Ba dekola Ba .
Cf. R. Simha de Vitry et Yaabets dans Le'hem Shamayim , voir encore Ramban dans sa préface à la Torah ainsi que le Zohar (II, 161a) .

Par contre, là aussi, je précise que ça n'est pas une caution à certaines élucubrations de rabbins enthousiastes qui voient tout et n'importe quoi n'importe où dans la Torah.

Il y a quelques livres qui tentent de "prouver" l'origine divine de la Torah en présentant des textes (parfois incompris ou tronqués) qui comporteraient des données scientifiques ou modernes, je crois en avoir déjà brièvement parlé sur ce site.



Tiens tiens il y aurait donc des rabbins assez exaltés et irrationnels pour attribuer à la Thora "tout et n'importe quoi" ?!...Il faut dire qu'en dehors des créations humaines(et reproduction naturelle mise à part), Hashem est au centre de tout ce qui est vivant...Les "élucubrations" sont plus à mon avis du côté des "rationalistes" et pseudo-athées(qui au passage ne comprennent rien à ce courant philosophique grecque et ne sont même pas au courant de son existence, agissent par mimétisme intellectuel, "moutonnerie" en terme moins technique) et qui finissent pour certains par embrasser des croyances sataniques ou salafistes, ou adoptent des "philosophies de vie" comme le bouddhisme dont ils ne conservent que la pratique du yoga et de la méditation mais plus tendance "relaxation", sans chercher à creuser l'aspect véritablement spirituel et donc chercher à comprendre cette civilisation...
Pour ce qui est des livres cherchant à "prouver" l'origine divine de la Thora, considérant personnellement qu'elle a un caractère de Vérité Eternelle, j'estime que ce sont les scientifiques qui font ces disciplines qui ont à prouver l'origine non divine du monde: ils sont en effet très sympas de nous démontrer que les 10 plaies d'Egypte ou la séparation des eaux de Yam Souf sont des phénomènes climatiques tout à fait explicables sans aspect miraculeux particulier, mais ils ne pourraient répondre à la question récurrente de la production de ces phénomènes pil-poil à des instants de détresse pour le peuple juif!!...Tous les scientifiques qui acculés finissent par botter en touche minablement en attribuant au "hasard" des phénomènes qu'ils ne peuvent nommer, semblent soudainement oublier qu'ils prétendent avoir théoriser le hasard par les probablilités(esprit tortueux quand tu nous tiens), et donc que normalement ils devraient pouvoir trouver réponses à tout obligatoirement sans faux-fuyants avec tous les outils issus de leur intellect non moins brillant!!...Je mettrais tout de même l'ouvrage "La Science de D..." de Gerald Shroeder, physicien juif croyant du MIT, en-dehors de vos préconceptions, car il démontre la parfaite convergence des découvertes scientifiques, et des textes toraiques relatant ces découvertes des millénaires à l'avance(l'origine de l'univers et de l'Humanité notamment), montrant par là que dans toute son histoire, l'humain n'a au final fait que réinventer la roue!!...

Donc pour conclure dans quelle mesure retrouve-t-on des bouts de vérités toraïques, par exemple en psychologie ? Quels exemples de la vie concrète au-delà des références que vous avez mentionnées pouvez-vous citer?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Dim 27 Août 2017, 12:31 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Citation:
Je ne peux pas m'engager pour eux ni parler en leurs noms, mais en ce qui me concerne je porte un regard positif sur toute science digne de ce nom, sans pour autant être toujours enthousiaste concernant ceux qui les étudient ou représentent, car les limites des champs d'application de certaines sciences -surtout humaines- sont malléables.


Si vous pouviez convier vos collègues de Techouvot à nos échanges ce ne serait pas si mal venu!!


Oyez Oyez chers collègues! Yan aimerait votre participation.
Voilà qui est fait.

Citation:
que considérez-vous alors comme "science digne de ce nom"?!...

ça ne manque pas.
Et même sans parler des sciences exactes.
Je ne venais pas nier le caractère scientifique de la philosophie ou de la psychologie, je disais juste qu'il y a moins d'exactitude dans les limites de ces sciences (et par conséquent, plus de "charlatans" & farfelus).

Citation:
Tiens tiens il y aurait donc des rabbins assez exaltés et irrationnels pour attribuer à la Thora "tout et n'importe quoi" ?!...


Cela dépend de ce qu'on appelle un rabbin, mais selon l'usage répandu, cette appellation est assez large pour inclure des tas de personnes étrangement exaltées.

Citation:
Je mettrais tout de même l'ouvrage "La Science de D..." de Gerald Shroeder, ... en-dehors de vos préconceptions

Vous n'avez pas besoin de l'exclure d'un ensemble auquel il n'appartenait pas, je crois que vous ne m'avez pas bien compris.

Ce n'est pas à ce type d'ouvrages que je faisais référence en écrivant " Il y a quelques livres qui tentent de "prouver" l'origine divine de la Torah en présentant des textes (parfois incompris ou tronqués) qui comporteraient des données scientifiques ou modernes ".
Je ne pensais pas non plus au Pr. Yehouda Lévy.
Je visais plutôt des personnes qui "s'arrangent" avec la science, comme avec la Torah, en arrondissant certains angles afin de faire converger deux notions ou phénomènes, alors qu'ils sont étrangers.
Je ne veux pas citer de noms, je risquerais une kyrielle d'imprécations -voire même des menaces.
Disons, pour donner un nom d'un rabbin qui m'est sympathique, mais qui commet tout de même parfois des erreurs du type mentionné:
Rav Zamir Cohen.


Citation:
dans quelle mesure retrouve-t-on des bouts de vérités toraïques, par exemple en psychologie ? Quels exemples de la vie concrète au-delà des références que vous avez mentionnées pouvez-vous citer?

Des tas. Par exemple (banal et classique): le Sho'had qui aveugle le sage...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum