Roch Hachana dans la halakha 2 Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
111maur



Messages: 119

MessagePosté le: Ven 15 Septembre 2017, 14:59 Répondre en citantRevenir en haut

Chalom cher Rav wattenberg

Merci infiniment pour votre réponse claire et précise comme à votre habitude, j'ai écouté avec beaucoup d'attention votre cours, effectivement à la 48éme minute vous évoquez le caractère très spécial de Roch Hachana dans la halakha, si je comprends bien il faut faire un bon repas mais il n’est pas obligatoire de boire du vin et de la viande a Roch Hachana.
Si je vous ai bien compris le yérouchalmi que beaucoup rapporte « celui qui dort a Roch Hachana sont mazal dort » n’existe pas. Si c’est ainsi d’où sort cette affirmation ?
Vous avez évoqué le Ari Zal et le mysticisme que certain lui accorde, votre critique est très juste, mais je ne peux pas m’empêcher de pensé au hassidisme qui prône ce mysticisme, peut être que je me trompe mais l’essence du hassidisme c’est le mysticisme, vous pensez que votre critique sur les Fan du mysticisme du Ari ZAL peut être valable aussi sur les Fan mysticisme dans la hassidoute ?
J’ai des difficultés à téléchargé vos cours sur le site du centre alef peut être avez-vous un conseil à me donner ?

Merci pour le temps que vous nous consacrez ainsi que pour votre travail extraordinaire, personnellement je kif vos cours et votre humour merci pour vos réponse claire et précise, vous nous rapprochez incontestablement vers une avoda hachem authentique.
Kol touv et Ktiva Vé'hatima Tova pour vous et toute votre famille
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2901

MessagePosté le: Mar 19 Septembre 2017, 19:34 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Merci infiniment pour votre réponse claire et précise comme à votre habitude

Avec plaisir.
Mais il aurait été préférable de poster ce présent message à la suite de ladite réponse (et ne pas ouvrir un nouveau fil), afin de s'y retrouver.
Voici un lien pour les lecteurs qui ont manqué cette étape:
http://www.techouvot.com/roch_hachana_dans_la_halakha-vp48522.html#48522

Citation:
j'ai écouté avec beaucoup d'attention votre cours, effectivement à la 48éme minute vous évoquez le caractère très spécial de Roch Hachana dans la halakha, si je comprends bien il faut faire un bon repas mais il n’est pas obligatoire de boire du vin et de la viande a Roch Hachana.

Disons que ce n'est pas aussi obligatoire que lors des 3 Regalim.

Mais mangez un bon repas quand même, il vaut mieux concentrer ses efforts sur le travail des midot/du caractère que sur la précision du menu.
Si vous considérez que certains mets sont vraiment un surplus de luxe, vous pouvez vous en passer si cela correspond à une Avodat Hamidot.

Citation:
Si je vous ai bien compris le yérouchalmi que beaucoup rapporte « celui qui dort a Roch Hachana sont mazal dort » n’existe pas. Si c’est ainsi d’où sort cette affirmation ?

Je crois en avoir parlé dans le cours (?).
Ce Yeroushalmi ferait peut-être partie des "textes égarés" du Yeroushalmi.
Nous considérons généralement que certaines parties du Yeroushalmi se sont perdues, car les Rishonim citent des passages du Yeroushalmi sur Kodshim que nous n'avons pas retrouvé(s).

Citation:
peut être que je me trompe mais l’essence du hassidisme c’est le mysticisme

Je ne le dirais pas comme ça.
A moins d'un désaccord sur la notion de mysticisme, je dirais que le 'hassidisme est avant tout une philosophie. Certes, le 'hassidisme admet le mysticisme, mais il serait réducteur de le définir par cela.

Citation:
vous pensez que votre critique sur les Fan du mysticisme du Ari ZAL peut être valable aussi sur les Fan mysticisme dans la hassidoute ?

Non, enfin disons: de manière moins systématique.
Ce que je disais sur les "fans du mysticisme" c'est qu'ils se disent parfois inconditionnels du Arizal, mais que ce n'est pas vrai et que ce qu'ils recherchent en fait, c'est tout ce qui est mystique, pas "tout ce que dit le Arizal".
Preuve en est, il ne suivent plus le Arizal lorsque ce dernier s'écarte (et même se moque!) de certaines notions mystiques.
Chez les 'Hassidim, l'engouement n'est pas ciblé sur le Arizal, ils sont plutôt des inconditionnels de leur Rebbe, or, à la différence des "fans du mysticisme" cités, les 'hassidim suivront leur Rebbe MÊME s'il s'oppose à une notion mystique.
Ils sont donc cohérents et ne se "mentent pas à eux-mêmes"; quoi que leur Rebbe dise, ils le suivent.

Citation:
J’ai des difficultés à téléchargé vos cours sur le site du centre alef peut être avez-vous un conseil à me donner ?

Vous n'êtes pas le seul.
Il semblerait qu'il y ait une solution en désactivant momentanément l'antivirus "Avast" (si vous l'utilisez) ou encore "Microsoft Security Essentials".

Pour ce qui est du dernier cours, sur Rosh Hashana, il se trouve qu'il est aussi disponible ici:
https://centre-alef.xyz/wp-content/uploads/2017/09/dormir-%C3%A0-Rosh-Hashana-Alef-13-sept-2017.mp3

Citation:
Merci pour le temps que vous nous consacrez ainsi que pour votre travail extraordinaire, personnellement je kif vos cours et votre humour merci pour vos réponse claire et précise, vous nous rapprochez incontestablement vers une avoda hachem authentique.

Merci, merci.

Citation:
Kol touv et Ktiva Vé'hatima Tova pour vous et toute votre famille

Merci, à vous aussi Shana Tova et que nous puissions tous cette année nous rapprocher d'une vraie Avodat Hashem et de "la vraie Torah".
111maur



Messages: 119

MessagePosté le: Mar 19 Septembre 2017, 20:58 Répondre en citantRevenir en haut

Chalom cher Rav wattenberg merci infiniment pour votre réponse plein de bon sens, je prend un grand plaisir a vous lire" je kif grave", avec votre permission je voulais savoir si a Roch Hachana il faut se lever avant le amoud hachahar afin d’être en accord avec le yérouchalmi « celui qui dort a Roch Hachana sont mazal dort » ou ont se réveil comme ont peut ?

Des bonnes nouvelles chez vous Ktiva Vé'hatima Tova pour toute votre chère famille !
elie55



Messages: 25

MessagePosté le: Dim 24 Septembre 2017, 14:15 Répondre en citantRevenir en haut

Chalom Rav,

À la fin de votre chiour sur roch achana vous dites qu'Achem aime celui qui est maavir Al midotav.

Ma question est si quelqu'un est maavir al midotav parceque son père était comme ça il n'a jamais travaillé cette mida, est ce que Achem l'aime aussi ou Achem aime l'effort et la difficulté à atteindre cette mida ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2901

MessagePosté le: Dim 24 Septembre 2017, 22:13 Répondre en citantRevenir en haut

A Elie55 :
Citation:
vous dites qu'Achem aime celui qui est maavir Al midotav.
Ma question est si quelqu'un est maavir al midotav parceque son père était comme ça il n'a jamais travaillé cette mida, est ce que Achem l'aime aussi ou Achem aime l'effort et la difficulté à atteindre cette mida ?


je reformule votre question pour mettre en exergue son incohérence et ainsi vous répondre :
Vous demandez :
qu’en est-il de celui qui est Maavir Al midotav mais sans que cela ne représente aucun effort particulier de sa part, car il aurait hérité cette mida tova de ses parents.

Je vous répondrais que « Maavir Al Midotav » et « sans aucun effort particulier de sa part » sont contradictoires, car la traduction littérale de Maavir Al Midotav est le fait de passer outre ses Midot.
CQFD.

Ce dont vous pouvez parler, c’est de celui qui est affable, doux, gentil et sympathique sans que ce soit un effort surnaturel pour lui car il aurait hérité de ce bon caractère de ses parents.
Et là si vous pouvez vous demander s’il est aussi aimé de D.ieu, la réponse est : BIEN SÛR que oui !

Il n’est certes pas Maavir Al Midotav , mais il arrive au même résultat, il a de bonnes midot, c’est le but.

Ça rejoint ce que dit le Beit Elokim au sujet de la gmara Taanit (25b) , que R. Eliezer était AUTANT tsadik que R. Akiva, mais c’est la prière de R. Akiva qui a été exaucée car se hisser à ce niveau de Tsidkout était pénible pour ce dernier, alors que pour R. Eliezer qui avait hérité de bonnes midot naturellement, c’était plus facile (ou moins difficile).

Toujours est-il que R. Eliezer est Tsadik et aimé de D.ieu à ce titre.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2901

MessagePosté le: Dim 24 Septembre 2017, 22:14 Répondre en citantRevenir en haut

A 111maur :
Citation:
Chalom cher Rav wattenberg merci infiniment pour votre réponse plein de bon sens, je prend un grand plaisir a vous lire" je kif grave"

You're welcome.

Citation:
je voulais savoir si a Roch Hachana il faut se lever avant le amoud hachahar afin d’être en accord avec le yérouchalmi « celui qui dort a Roch Hachana sont mazal dort » ou ont se réveil comme ont peut ?


Une réponse complète serait vraiment très longue. Je réponds tout de même de manière assez succinte, sans entrer dans les détails :

Idéalement, il semblerait qu’un lever avant l’aube soit recommandé, néanmoins, pour la majeure partie d’entre nous, il est souvent préférable de ne PAS s’y astreindre si cela représente un effort conséquent.

D’une part car ça serait au détriment d’autre chose, d’une bonne humeur, d’un sentiment de gaité, d’une attention avec son voisin ou avec son épouse, d’une meilleure Kavana dans la prière, d’un moment de limoud plus productif… Et d’autre part car il faut comprendre qu’il n’y a pas de « Gzeirat Hakatouv » imposant de se lever avant l’aube (ou un horaire précis) le jour de Rosh Hashana.

Si les Sages recommandent de se lever avant telle ou telle heure, c’est plutôt car dormir à cette heure-là reviendrait à marquer son indifférence ou son insouciance du jugement céleste.

De la même manière que vous comprenez que se lever à 11H à Rosh Hashana (sans parler du problème de Sof Zman Kriat Shema/Tfila) est incompatible avec l’ambiance de Yom Hadin voulue, pour les Sages des anciennes générations, se lever après l’aube (ou après Hanets Ha’hama) revient au même sentiment de relâchement.
Car jusqu’il n’y a pas si longtemps que ça, les êtres humains vivaient avec la lumière du soleil, les journées commençaient à l’aube et se terminaient globalement à la nuit.

Mais de nos jours, en France, se lever après l’aube n’est pas synonyme de fainéantise ni de paresse et celui qui se lève à 7h le matin n’est aucunement considéré paresseux.
Voilà pourquoi –de nos jours- il est « moins impératif » de faire l’effort de se lever avant l’aube à Rosh Hashana (-à Paris, se lever à 7 ou 8h reste correct).

Et pour la même raison, il est aussi « moins impératif » (de nos jours) de prier au moment de Hanets Ha’hama toute l’année, alors que le Shoul’han Aroukh considérait cela comme important.

C’est une des raisons qui expliqueront pourquoi tant de Gdolei Israel ne pri[ai]ent pas à Hanets Ha’hama, mais plutôt à heure fixe.

Je précise que bien qu’il soit clair que l’heure fixée par les Sages pour Sof Zman Kriat Shema et Tfila soit aussi liée au mode de vie de l’époque des ‘Hazal (où l’on se levait à l’aube etc.), elle ne tombe pas en désuétude en raison de notre nouveau mode de vie, car les ‘Hazal ont fixé une Takana « non facultative ». Tandis que concernant le lever de Rosh Hashana où les ‘Hazal n’ont rien fixé de particulier, nous n’avons que des considérations de rabbins qui n’ont pas « imposé » ni fixé halakhiquement une obligation de se lever à l’aube.
Ainsi, puisqu’il ne s’agît que d’un conseil, il convient de le remettre dans son contexte et d’être alerte si jamais l’accomplir reviendrait –de nos jours- à renoncer à quelque chose de plus important (comme un moment d’étude de qualité dans la journée de Rosh Hashana etc.).


Citation:
Des bonnes nouvelles chez vous Ktiva Vé'hatima Tova pour toute votre chère famille !

Pour vous également.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum