Rav Wattenberg - Le Racisme (petit détail) Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
anony



Messages: 71

MessagePosté le: Lun 10 Octobre 2016, 21:35 Répondre en citantRevenir en haut

Il ressortirait aussi du Ramban dans Dévarim 23, 20 que Véahavta Léréakha Kamokha ne concerne que le juif MIN HATORAH, il vient donc s'ajouter au Yad Rama et au Rambam (quant aux Rishonim).
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2646

MessagePosté le: Jeu 13 Octobre 2016, 19:34 Répondre en citantRevenir en haut

Bien vu.
La déduction ne s'impose pas, mais c'est vrai que c'est ce qu'il semble penser.

Vous auriez pu -plus simplement- citer le Ramban sur le passouk concerné (Vayikra XIX, 18) duquel il semble aussi qu'il interprète la suite des mitsvot dans ce verset (et précédents) comme des préceptes vis-à-vis de "bnei amekha" et "a'hikha" qui ne devraient donc pas concerner les non-juifs.

Il est probable qu'il y ait encore d'autres commentateurs suivant cette opinion, je n'ai pas vraiment cherché, mon propos (dans ce cours) visait surtout à souligner la position opposée qu'on a tendance à ignorer ou méconnaître, voilà pourquoi j'ai cité plusieurs commentateurs selon lesquels il y a une mitsva d'aimer les non-juifs.

Mais je retiens votre remarque, bravo et merci.
anony



Messages: 71

MessagePosté le: Jeu 13 Octobre 2016, 20:32 Répondre en citantRevenir en haut

Rav Binyamin Wattenberg a écrit:
Il est probable qu'il y ait encore d'autres commentateurs suivant cette opinion, je n'ai pas vraiment cherché, mon propos (dans ce cours) visait surtout à souligner la position opposée qu'on a tendance à ignorer ou méconnaître, voilà pourquoi j'ai cité plusieurs commentateurs selon lesquels il y a une mitsva d'aimer les non-juifs.


Je vois, merci à vous en tout cas.
Ulla



Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 13 Avril 2017, 21:06 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Rav Binyamin Wattenberg a écrit:
Bien vu.
La déduction ne s'impose pas, mais c'est vrai que c'est ce qu'il semble penser.

Vous auriez pu -plus simplement- citer le Ramban sur le passouk concerné (Vayikra XIX, 18) duquel il semble aussi qu'il interprète la suite des mitsvot dans ce verset (et précédents) comme des préceptes vis-à-vis de "bnei amekha" et "a'hikha" qui ne devraient donc pas concerner les non-juifs.

Il est probable qu'il y ait encore d'autres commentateurs suivant cette opinion, je n'ai pas vraiment cherché, mon propos (dans ce cours) visait surtout à souligner la position opposée qu'on a tendance à ignorer ou méconnaître, voilà pourquoi j'ai cité plusieurs commentateurs selon lesquels il y a une mitsva d'aimer les non-juifs.

Mais je retiens votre remarque, bravo et merci.


Citation:
Posté le: Mar 19 Avril 2016, 22:18
J'ai espoir d'écrire un livre sur ce thème bez"h, mais je dois d'abord mener à bien d'autres projets en cours.


Cher Rav,

Je vous remercie pour votre courageux cours sur le racisme.

Convertie et d'origine africaine, je vis en Israel où des personnes dites religieuses me lancent le mot "koushite" en guise d'insulte. Certains fidèles s'évertuent à me dire "bonjour" le chabbat alors qu'ils adressent un "shabbat shalom" aux autres fideles... Certains juifs ne voient pas les juifs Ethiopiens comme des juifs à part entière...

Ces situations qui se répètent pour moi et pour d autres juifs noirs sont a mon sens un hiloul Hachem et s'oppose à l'idée d'Ouchmo ehad sans parler de la mitsva d'aimer le converti.

Pourriez-vous svp "développer" ce point dans votre prochain livre.

De meme, la plupart des juifs refusent d'admettre que Tsipora est noire.

Pourriez-vous svp donner les références qui penchent sur cette thèse.

Enfin, le Rav Mickael Liberato m'a conseille de prier pour que tous les juifs aient le daat d'accepter tout juif quelque soit son statut et sa couleur de peau, cette prière a bH commence a faire ses preuves mais il faudrait qu'elle soit prononcée par le plus grand nombre

Vous remerciant pour votre attention

Moadim Lesimha
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2646

MessagePosté le: Ven 14 Avril 2017, 13:18 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Madame.
Je suis bien désolé de lire votre situation, savoir que vous devez subir cette maltraitance par des juifs en Israël est scandaleux et bien désolant.

Le cours en question se trouve sur le site du Centre Alef, ici:
http://www.centre-alef.fr/2016/04/le-racisme/
vous y trouverez aussi des remarques d'internautes et mes réponses.

Vous écrivez
Citation:
des personnes dites religieuses me lancent le mot "koushite" en guise d'insulte

Vous avez raison de souligner qu'il s'agît-là de personnes "dites" religieuses, pas plus.
Vous concernant, ne prenez pas cela comme une insulte, traduisez-le selon le drash des 'hazal (Targoum Bamidbar XII, 1) que Koushit veut dire belle ! Ou encore selon (Moed Katan 16b) que cela signifie avoir de bonnes midot!
Et laissez ces idiots de côté, il y a assez de juifs intelligents et gentils pour ne pas avoir besoin de s'intéresser aux juifs idiots.

Citation:
Certains fidèles s'évertuent à me dire "bonjour" le chabbat alors qu'ils adressent un "shabbat shalom" aux autres fideles

Je comprends que cela soit désagréable et discriminant, je ne cherche pas à les défendre, mais à vous apaiser un petit peu c'est pourquoi je vous dirais que ça dépend si vous parlez-là de personnes sachant que vous êtes convertie ou non.
En effet, on ne dit pas "shalom" qui est un des nom de D.ieu (et donc pas shabbat shalom non plus) à un non-juif.
Si ces personnes ne savent pas que vous êtes convertie, il ne faut pas y voir de la méchanceté de leur part.
Et vous avouerez qu'une femme africaine est rarement juive.
Il y a peu de convertis africains ou japonais...
Mais s'ils savaient que vous êtes juive, il n'hésiteraient pas à vous saluer d'un véritable shabbat shalom.

Citation:
Certains juifs ne voient pas les juifs Ethiopiens comme des juifs à part entière

Là encore, sans chercher à les défendre, je tente de vous apaiser un peu; leur position vis-à-vis des éthiopiens ne vous concerne pas dans la mesure où le doute se rapportant à cette communauté est si les règles halakhiques ont été respectées depuis des siècles ou non.
Il y a lieu de craindre qu'il y ait eu des mariages mixtes , des divorces sans guet kasher (et donc des mamzérim), etc.
Voilà pourquoi, au départ, lorsque les juifs éthiopiens sont arrivés en Israël, leur statut religieux n'était pas clair aux yeux de tous.

C'est un peu comme le cas des Igbos du Nigéria ou des Lembas , même s'ils s'avèrent effectivement descendants de juifs, le sont-ils encore tous halakhiquement?

Mais votre cas est totalement différent, puisque vous êtes convertie, vous êtes donc assurément parfaitement juive.


Citation:
Ces situations qui se répètent pour moi et pour d autres juifs noirs sont a mon sens un hiloul Hachem et s'oppose à l'idée d'Ouchmo ehad sans parler de la mitsva d'aimer le converti.

En effet, c'est scandaleux!
C'est une honte!
Il y a là un 'hilloul hashem terrible.
La Mitsva d'aimer le converti est maintes fois répétée dans la torah et ceux qui la transgressent haut la main de cette manière ne méritent pas d'être considérés comme des "juifs religieux".

Citation:
Pourriez-vous svp "développer" ce point dans votre prochain livre.

Je l'espère.
mais je ne sais pas pour quand ça sera, hélas.

Pour écrire, j'ai besoin de journées entières, pas de quelques heures isolées.
Difficile d'avancer dans ces conditions, je suis pris par mon travail et ne peux pas vraiment me mettre à la rédaction des nombreux livres que j'aimerais écrire.
C'est désolant et terriblement dommage.

Citation:
De meme, la plupart des juifs refusent d'admettre que Tsipora est noire.
Pourriez-vous svp donner les références qui penchent sur cette thèse.


Il y a déjà un verset qui penche pour cette "thèse"! ça devrait suffire, non?
Le passouk dit explicitement que Moïse a épousé une femme Koushit (Bamidbar XII, 1).

Que ce soit Tsipora ou une autre, ça reste la femme de Moshé Rabeinou!

Il y a une ma'hloket Rishonim à ce sujet, selon le Rashbam (ad loc.) , il ne s’agît pas de Tsipora (cette dernière étant midianit et non koushit) mais d’une seconde épouse qui était koushit, noire.
Mais selon le Ibn Ezra , c'est bien de Tsipora qu'il s'agît et elle était noire.

Il y a aussi un sage du Talmud qui était noir -koushi selon Rashi .
Il s’agît de R. Yehouda Indoua , voir Rashi Kidoushin (22b) .
Et selon Rabenou Tam dans Yevamot (101b) , il y en avait un deuxième: Rav Shmouel Bar Yehouda qui serait aussi un converti noir, fils de Rav Yehouda Indoua (d’avant sa conversion).

Je parle de tout ça et d'autres sujets liés plus longuement et plus en détails ici:
http://www.techouvot.com/benediction_mechane_ete_habriot_et_racisme-vt17711.html?highlight=
Ulla



Messages: 3

MessagePosté le: Ven 14 Avril 2017, 13:37 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom Rav

Je vous remercie sincerement pour votre reponse et je me permets avec toute modestie de vous proposer mom aide dans votre travail de redaction d un tel ouvrage qui ne pourra qu'aider Am Israel dans son ensemble.

Par ailleurs, je vous ai fait suivre un courrier rapportant un incident qui a eu lieu en France qui ne manquera de vous faire reagir...

Hag sameah et shabbat shalom
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2646

MessagePosté le: Ven 21 Avril 2017, 14:32 Répondre en citantRevenir en haut

Vous disiez me faire suivre un courrier rapportant un incident, je ne le vois pas.
Je ne pense pas que l'on puisse ajouter une "pièce jointe" sur Techouvot, il faut faire un copié-collé du texte en question.


Je vous remercie vivement de votre proposition d'aide, je l'accepte avec joie, mais je ne vois pas vraiment de quelle manière pourriez-vous m'aider dans l'immédiat afin de permettre la production de cet ouvrage.

Ce dont j'ai besoin, c'est d'avoir du TEMPS.
(vous avez peut-être un peu de temps libre , mais de VOTRE temps. Or, ce dont j'ai besoin, c'est de MON temps...)
J'imagine que vous n'avez pas ça en réserve.

Je suis pris par des obligations professionnelles (et autres nécessités de Parnassa) qui m'empêchent malheureusement de publier plusieurs livres que j'aimerais pourtant rédiger et publier.

Je ne vois pas de solution.
Si ce n'est faire sponsoriser la rédaction de ces livres afin de pouvoir arrêter de travailler et me consacrer à l'approfondissement de ces sujets, à la rédaction et à la diffusion de livres, mais là, vous imaginez le budget...

Toutefois, si vous trouvez un mécène intéressé, je le suis aussi :)
Il serait trop dommage de ne pas écrire et diffuser ce livre et tant d'autres qu'il me tient à cœur d'écrire...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum