Question sur le but de mon existence Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
ShalomBAA



Messages: 1

MessagePosté le: Ven 15 Septembre 2017, 3:31 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,


Navré de vous importuner avec une question d ordre futile et peu mature mais je ne trouve pas de reponse clair et non subjective sur google par rapport a cela.


Je souffre de depression severe depuis plus de 2 ans et a cause de cela mon niveau religieux est passé de respectable a celui de déserteur. Rien ne semble m aider ni me guerir pas même le temps et en plus de 2 ans ce ne sont pas les occasions de vouloir renouer avec le judaïsme qui ont manqués.


Je pense avoir perdu absolument tout ce mélange d amour et de crainte combinés vis à vis d'Hashem. L amour des mitzvots et des traditions sont la tout comme l'envie de les mettre en application mais dès lors qu il faut faire une berakha je replonge en etat depressif et je ne peux pas m y resoudre a faire une berakha quelqu elle soit..et je vous parle meme pas des nausées causées par la simple ouverture de mon siddour.


J'ai subi d'année en année des actes mechants, horribles et cruels en 29 ans d'existence venant de ma mère qui me battait et me negligeait. De collegues et surtout d un collegue nazi qui a voulu me faire la peau. Des mes petites amies et celle qui a excellé a un niveau démoniaque envers moi est la seule petite amie juive que j ai jamais reussi a trouver.. c est d ailleurs elle la cause de ma desertion initiale et de ma depression. Ces quelques exemple parmis d autres m ong amene a un niveau catastrophique de depression. Le genre de niveau qui vous fait tomber malade et avoir des douleurs fantomes uniquement a cause de la tete.


Je n ai jamais rien demande a Hashem jusqu au jour ou j ai commence a tomber malade et il n a rien fait. Pire je suis tombe davantage malade et j ai eu 3 accident de voiture potentiellement mortel en moins de 4 mois. Je n osais plus sortir de chez moi. J etais sous le joug d Hashem a mes yeux tout en continuant a souffrir. 


J'ai perdu tout mes amis juif comme non juif lorsqu il y a des annees de cela j'ai decidé d etre assidu dans la pratique.

Cela fait bientot 8 ans que je n'existe integralement plus pour ma mere. Quant a mon pere il est denué de toute empathie et de tendresse. Cela peut peut etre vous surprendre mais en 29 ans je n ai jamais eu d etreinte, de bisous et de preuve d affection de leur part mais des moqueries des coup et des insultes ca oui. Je ne leur en ai jamais voulu et j ai du compter sur moi meme en masquant ma souffrance.


Je vous cache pas que les envies suicidaire ont souvent fait surface par necessité paliative tellement tout cela m'use et me fatigue. Je m attendais juste a ce qu hashem me protege de la maladie et de la depression. Un coup de main qqch.. et rien.

J ai aujourdhui l impression de sortir d un camp de concentration ou hashem n a rien fait pour me sauver et a qui on dirait "bon faut aller prier ! "


J ai commande de nouveaux talith katan et  j ai ressorti ma kippa que je porte en esperant que ca m aide mais ca m oppresse et me rappel juste que les gens et hashem m ont jamais fait de cadeau et m on mis au banc de la souffrance. Je me suis meme mis a hurler dans ma chambre "tue moi Hashem, donne ma vie et ma bonne santé (physique) a qqun qui en a besoin!" Mais rien ne se passe malheureusement.



C est bientot yom kippour et chaque annee l arrivee de ce jour me detruit. Comme si je devais encore jeuner et prier et demander pardon alors que j ai rien a pardonner.


Pour vous dire mon degré de pardon et de clemence. Mon collegue nazi qui a voulu m assassiner je ne suis meme pas allé voir la police je me suis contenté de le voir se faire virer. La ou tout le monde me disait de l envoyer en taule moi je retorquait " il a perdu travail et l impossibilité de retrouver du travail dans notre job, femme et enfant (qui l ont abandonne suite a cela) je ne vais pas l'achever il a assez payé.


Je m en suis meme voulu d avoir malgre moi detruit une famille cause de mon existence.


En 2 ans je me suis fait percer et ecarter les lobes des oreilles pour y mettre des bijoux ecarteurs de 10mm. Je trouvais ca stylé et la douleur me rappelait que j existe vu que j existe pour personne.


Lorsque j ai remis la kippa j ai eu honte de moi alors j ai enlevé les ecarteurs. Je vis dans un quartier ou il y a des hassidim et je veux pas qu ils et leur enfant me voit avec une kippa, des tsitsiot et les oreilles ainsi.


Ce n est pas de grand trou mais c est visible et lorsqu on enleve le bijou ca fait pas beau du tout meme apres quelque jour ou la peau se retreint. J ai lu qu'un homme n'a pas le droit d avoir de piercing et je ne veux pas avoir l air de faire de la avoda zara avec ce genre de piercing. 



Est ce vraiment mal vu et/ou interdit pour un homme? Y mettre de simples anneaux reglerai le probleme?



Je ne sais pas quoi faire pour recuperer le lien entre hashem et moi. 


Je suis tellement triste au fond de moi qu Hashem ne m aime pas depuis le debut.


Voyez vous je suis converti depuis 7 ans et 2 semaine avant le beth din le nazi m a menacé de mort en m etranglant dans mon vestiaire en me hurlant de renoncer a mon "delire" de "sale traitre de youpin" et je lui ai retorqué que je preferai qu il me tue plutot que d abandonner ma conversion.


Des annees apres lorsque ma seule petite amie juive que j ai eu et que j ai aimé de tout mon coeur ma demoli le coeur et m a jeté comme un emballage elle  s est bien amusee et a pris du plaisir a me dire que "tu n es qu un sale goy de merde, tu n es pas un vrai juif et Hashem il s en fou de toi" "j espere que tu creveras comme le sale goy que tu es" 



Depuis 1 semaine mes tefilines sont sur mon bureau, remontees de la cave, et chaque fois que les regarde je fond en larme et suis incapable de les remettre car il me faudra faire des berakhot et ouvrir mon siddour pour louer Celui pour qui je n existe pas. 



Je suis peut etre un bug dans la matrice qu est la creation et je devrais peut etre disparaitre


La seule chose qui me redonne un peu le sourire c est d etre devenu vegan et de savoir qu en plus de ma bonté de coeur mon existence ne provoque plus la mort et la souffrance des animaux et de cotoyer la gentillesse et l amour de mes deux chinchillas de compagnie. Les humains m ont aneanti et je n arrive plus a trouver de l amour pour eux quand je vois le mal qu ils m ont fait et qu a coté je vois la douceur, la gentillesse et la bonté des animaux.
Je ne sais plus quoi faire hormis demander de l aide pour repondre a mes questions et comprendre ma vie.

Desolé pour ce long monologue.

Meilleures salutations

Shalom Ben Avraham

PS: serait il possible que ma question ne s affiche pas sur le site? La redaction de ce texte m a fait verser 45 minutes de larmes et savoir que les gens vont voir ce que j ai ecrit m angoisse terriblement.

A moins que vous jugiez que cela soit utile pour les autres comme enseignement de vie ou autre.

Merci..
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2901

MessagePosté le: Ven 15 Septembre 2017, 9:38 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour.
J'ai tout lu.
c'est terrifiant.
Vous avez beaucoup souffert et continuez de souffrir, je compatis sincèrement.
Toutefois, il me semble que vous commettez certaines erreurs d'appréciations et ces dernières vous sapent le moral.

Je vais reprendre quelques points de votre message pour y répondre (ou réagir) de manière plus ciblée.

Je commence par le PS:

Citation:
Ps : serait il possible que ma question ne s affiche pas sur le site? La redaction de ce texte m a fait verser 45 minutes de larmes et savoir que les gens vont voir ce que j ai ecrit m angoisse terriblement.

A moins que vous jugiez que cela soit utile pour les autres comme enseignement de vie ou autre.


Je juge en effet la publication de votre message (qui est anonyme de toute façon) parfaitement utile et ce, à deux titres:

1) il y a d'autres personnes dans la souffrance, avec un passé souvent similaire au vôtre et des difficultés tout autant cauchemardesques, mais elles n'ont pas toujours la force/la volonté/l'intelligence/l'audace de poster un message comme celui-ci.

2) l'information précédente vous sera utile pour favoriser votre capacité à relativiser l'ampleur de votre drame.
Vous n'êtes pas le seul à nourrir ces pensées destructrices, c'est un piège du Yetser Hara, nous allons y venir.

Citation:
Je souffre de depression severe depuis plus de 2 ans

Je pense pouvoir vous donner matière à réflexion si vous tentez de bien comprendre ce que je vous écris, mais on ne pourra pas faire l'impasse sur un traitement médical.
Il faut vous faire aider psychiquement comme médicalement et vous verrez, bez"h, les choses vont s'arranger.

Citation:
dès lors qu il faut faire une berakha je replonge en etat depressif et je ne peux pas m y resoudre a faire une berakha quelqu elle soit..et je vous parle meme pas des nausées causées par la simple ouverture de mon siddour.

Votre esprit a créé un lien entre vos souffrances et D.ieu / les mitsvot, ce lien est une erreur d'appréciation.
D.ieu vous aime et ne souhaite pas vos souffrances, c'est [ce que nous allons appeler par commodité] le Yetser Hara qui vous met tout ça en relation.

Citation:
ma mère qui me battait et me negligeait

Personne ne peut sortir indemne de ça.
Si ce n'est celui qui arrive -après avoir sombré- à comprendre que " personne ne peut sortir indemne de ça ", ce qui lui permet de se détacher de ce passé difficile, ne plus se sentir "enfermé" par cette souffrance.

Vous avez souffert et c'est injuste, mais votre futur est entre vos mains et vous pouvez commencer une nouvelle vie.
La force morale nécessaire pour ce faire, ne peut venir que si vous prenez conscience que vous POUVEZ dépasser tout cela.

C'est l'art de dépasser son passé .


Citation:
celle qui a excellé a un niveau démoniaque envers moi est la seule petite amie juive que j ai jamais reussi a trouver.. c est d ailleurs elle la cause de ma desertion initiale et de ma depression.

Chaque être humain, juif ou non, dispose du libre arbitre et peut exercer le mal sur autrui.
Le fait que vous ayez connu de mauvaises personnes ne signifie pas que le monde -ou le genre humain- soit mauvais.
Elle s'est mal comporté avec vous, c'est SA responsabilité, SA faute, pas la vôtre.

Tant que vous restez droit et honnête, tant que vous faites ce que vous devez faire, vous n'avez pas à déprimer. Si d'autres se comportent mal, ça les regarde. Vous devez les éviter, mais pas perdre espoir à cause d'eux.

Citation:
Je n ai jamais rien demande a Hashem jusqu au jour ou j ai commence a tomber malade

Soit dit au passage que ça aussi, c'est une erreur.
Il ne faut pas attendre l'adversité ni les souffrances pour demander à D.ieu de nous préserver du mal.

Citation:
je suis tombe davantage malade et j ai eu 3 accident de voiture potentiellement mortel en moins de 4 mois

Je ne vous connais pas, je ne sais pas de quelle manière vous devriez interpréter ces (vraisemblablement) célestes messages inhabituels, mais l'interprétation qui consiste à dire que D.ieu ne vous aime pas est assurément erronée -voire insensée. Elle n'est que le résultat d'une transposition en raison du ressenti avec vos parents.

Si D.ieu ne vous aimait pas, vous ne seriez pas là (j'entends: sur terre), vous n'existeriez tout bonnement pas.
Si D.ieu vous a confié un corps et vous a placé sur terre, c'est qu'Il vous aime et attend quelque chose de vous.

Citation:
J ai perdu tout mes amis juif comme non juif lorsqu il y a des annees de cela j ai decidé d etre assidu dans la pratique.

Là, l'erreur a été de ne pas chercher à fréquenter d'autres personnes concernées par les mitsvot, comme dans un beth hamidrash... qui se ressemble s'assemble.

Citation:
Cela fait bientot 8 ans que je n existe integralement plus pour ma mere. Quant a mon pere il est denué de toute empathie et de tendresse. Cela peut peut etre vous surprendre mais en 29 ans je n ai jamais eu d etreinte, de bisous et de preuve d affection de leur part mais des moqueries des coup et des insultes ca oui. Je ne leur ai jamais voulu et j ai du compter sur moi meme en masquant ma souffrance.

Ce par quoi vous êtes passé est terrifiant. Mais il faut que vous sachiez que vous n'êtes pas le seul et il faut surtout que vous sachiez que VOUS avez -enfoui en vous- la force morale de vous en sortir.
Si D.ieu vous a mis dans une telle situation, c'est qu'Il vous a donné aussi les moyens de la surmonter.

Citation:
Je m attendais juste a ce qu hashem me protege de la maladie et de la depression. Un coup de main qqch.. et rien.

Ce n'est pas comme ça que ça marche.
Hashem vous protège de tous les maux en vous implantant -en vous- la force de vous en sortir. Si vous ne l'utilisez pas, vous resterez déprimé.
Il faut vous prendre en main, approfondir les notions de Emouna, étudier plus sérieusement la Torah -le tout, combiné d'un suivi médical, comme dit plus haut, et vous verrez que les choses vont commencer à changer.

Citation:
J ai aujourdhui l impression de sortir d un camp de concentration ou hashem n a rien fait pour me sauver et a qui on dirait "bon faut aller prier ! "

Là encore, il y a à redire.
Sachez que de nombreuses personnes sont sorties des camps avec une Emouna intacte. Alors que d'autres l'ont perdue, parfois sans même passer par les camps.
Je ne viens pas dire que c'est "facile", mais qu'il y a différentes manières d'interpréter le monde.

Citation:
j ai ressorti ma kippa que je porte en esperant que ca m aide mais ca m oppresse et me rappel juste que les gens et hashem m ont jamais fait de cadeau

Hashem vous a fait des tas de cadeaux mais vous ne les avez pas vus.
Et il y a des tas de gens gentils sur terre, mais vous ne les avez pas vus non plus.
Si Hashem ne vous aimait pas, vous ne seriez pas là, comme je vous l'écrivais plus haut.

Quant aux "gentils gens", il y en a par milliers autour de vous, il faut savoir les trouver et savoir créer des liens d'amitié.
Si vous tentez d'aller leur pleurer dans les bras, ça n'attirera pas grand monde (hormis les "psy-en-herbe").
Soyez agréable et écoutez plutôt les soucis d'autrui (au boulot par exemple), vous verrez que beaucoup de personnes croient être dans une situation terrible.

Citation:
Je me suis meme mis a hurler dans ma chambre "tue moi Hashem, donne ma vie et ma bonne santé (physique) a qqun qui en a besoin!" Mais rien ne se passe malheureusement.

Parce que vous pensiez sérieusement que ça allait se passer comme ça, sur simple commande?
Celui qui a besoin de votre bonne santé physique, c'est VOUS et c'est pour ça qu'Hashem vous la donne.
Elle est nécessaire pour vous faciliter la tâche qui consiste à conquérir votre bonne santé morale.
Donc veillez dessus et ne la gâchez pas.

Citation:
Comme si je devais encore jeuner et prier et demander pardon alors que j ai rien a pardonner.

...en dehors du fait d'avoir des idées suicidaires? de croire que D.ieu ne vous aime pas? de ne pas chercher à être en bonne santé morale et même joyeux?... Ben, c'est déjà pas mal, non?

Voilà les "péchés" qu'il vous faut abandonner en ce Yom Kippour!
Décidez de vous prendre en main, de guérir totalement, de mener une vie exemplaire, pleine de joie et de bonheur.
Vous n'êtes pas sur terre pour souffrir et être malheureux, votre job est de jubiler et d'être joyeux (-dans la Kdousha).

Citation:
Pour vous dire mon degré de pardon et de clemence. Mon collegue nazi qui a voulu m assassiner je ne suis meme pas allé voir la police je me suis contenté de le voir se faire virer. La ou tout le monde me disait de l envoyer en taule moi je retorquait " il a perdu travail et l impossibilité de retrouver du travail dans notre job, femme et enfant (qui l onz abandonne suite a cela) je ne vais pas l achever il a aasez payé.

Je ne sais pas si vous aviez raison, vous laissez un criminel en liberté... c'est dangereux.
Mais c'est un autre sujet.


Citation:
Je m en suis meme voulu d avoir malgre moi detruit une famille cause de mon existence.

Au lieu de vous en féliciter, pour avoir sauvé cette femme d'un mari assassin et stupide?

Citation:
Je ne sais pas quoi faire pour recuperer le lien entre hashem et moi.

Moi je sais.
Lisez la suite.

Citation:
Je suis tellement triste au fond de moi qu Hashem ne m aime pas depuis le debut.

Voilà l'erreur fondamentale qu'il vous faut retirer de votre esprit.
ça ne veut rien dire.
Vous imaginez Hashem comme si c'était un être humain qui aime ou n'aime pas tel type, ça n'a pas de sens.
Hashem n'est pas un homme. S'il vous donne la vie, c'est qu'Il vous aime et qu'Il vous veut heureux, arrêtez d'imaginer qu'Il puisse vous faire grandir, vous faire respirer (etc.) et vous dotez d'un cerveau, s'Il ne s'intéressait pas à votre vie.

Il vous a placé en vous ce qu'il faut pour vous en sortir.
Parfois Il ne met pas en l'homme la totalité de la force morale nécessaire pour s'en sortir, mais Il y ajoute l'intelligence nécessaire pour comprendre et savoir vers qui se tourner pour se faire aider et complément des forces déployées.

Citation:
ma seule petite amie juive que j ai eu et que j ai aimé de tout mon coeur ma demoli le coeur et m a jeté comme un emballage ..."tu n es qu un sale goy de merde, tu n es pas un vrai juif et Hashem il s en fou de toi" "j espere que tu creveras comme le sale goy que tu es"


2 choses:
1) Pour une personne qui tient de tels propos, si vous l'avez aimé "de tout votre cœur", c'est que ce n'est pas son cœur que vous avez aimé...

à méditer...

2) La personne que vous définissez ici n'est pas très différente de votre collègue nazi cité plus haut.
Elle n'a pas tenté de vous assassiner, ok, mais c'est peut-être qu'elle jugeait le rapport de force défavorable.

Elle est profondément raciste, au point d'en décréter que D.ieu n'aime pas le "Goy"!
C'est fort!
Pensez bien que si Hashem n'aimait pas les non-juifs, ils ne seraient pas là non plus. D.ieu ne leur donnerait pas un cœur et un cerveau, encore moins le libre arbitre.

Oubliez cette personne raciste, comme votre collègue nazi. Laissez ces gens errer dans leur bêtise, un jour ils comprendront peut-être.
Mais surtout: réjouissez-vous d'avoir été écarté d'elle!
Quoi? vous auriez souhaité vivre avec un tel démon raciste?

Citation:
Depuis 1 semaine mes tefilines sont sur mon bureau, remontees de la cave, et chaque fois que les regarde je fond en larme et suis incapable de les remettre car il me faudra faire des berakhot et ouvrir mon siddour pour louer Celui pour qui je n existe pas.

Encore la même erreur.
D.ieu vous aime.
Vous L'appelez " Celui pour qui je n existe pas ", mais si c'était le cas, vous n'existeriez pas!
D.ieu vous aime et attend de vous que vous en preniez conscience.
Mais vous devez accepter que vous avez commis des tas d'erreurs d'appréciations, afin de les corriger. Sinon, vous allez toujours tout interpréter négativement, c'est dommage.

Souhaitez être heureux et faites ce qu'il faut pour le devenir , ça marchera!

Citation:
Je suis peut etre un bug dans la matrice qu est la creation et je devrais peut etre disparaitre

Encore une idée absurde.
Si c'était le cas, vous n'auriez tout bonnement pas apparu !

Citation:
Les humains m ont aneanti et je n arrive plus a trouver de l amour pour eux quand je vois le mal qu ils m ont fait et qu a coté je vois la douceur, la gentillesse et la bonté des animaux.

Propos subjectif.
Allez demander à ceux qui ont été attaqués par un pitbull ce qu'ils pensent de la gentillesse des animaux.
Ceux qui ont été dévorés par un lion ou un requin ne pourront plus vous répondre...

Il y a des animaux gentils, d'autres un peu moins sociables.
C'est pareil chez les hommes...
Ne condamnez pas toute une espèce parce que vous êtes tombé sur les "ratés" de cette espèce.
Cherchez les autres...

Moi, je connais énormément de gens très gentils sur terre, c'est qu'ils existent.

Citation:
Je ne sais plus quoi faire hormis demander de l aide pour repondre a mes questions et comprendre ma vie.

J'espère vous avoir donné quelques idées de choses à faire.
Je répète qu'il faut aussi se faire aider par un professionnel et ne pas se contenter de message sur internet si on voit que ça ne suffit pas totalement.

J'ajoute encore un point capital: il faut (beaucoup) mieux vous renseigner sur D.ieu et sur la Torah.
Lisez, étudiez, apprenez.
Lisez des livres du rav Aryeh Kaplan, certain vous parleront.

Et rejoignez le Limoud Hatorah, on ne peut pas être juif et ignorer l'étude de la Gmara si on souhaite réellement comprendre le Judaïsme.

Allez voir le rabbin de votre synagogue, ou allez voir dans une autre synagogue si votre rabbin ne donne pas de cours de Gmara (ou s'ils ne sont pas satisfaisant).

Citation:
Desolé pour ce lomg monologue.

Désormais (très long) dialogue qui, je l'espère, vous sortira de cette torpeur et vous fera réagir et vous prendre en main.

VOUS êtes plus fort que le mal qui vous ronge.
Il suffit de savoir comment le combattre.

Bonne chance!

PS: je ne me relis pas par manque de temps, désolé pour les fautes
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum