Queriah Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
baobab



Messages: 3

MessagePosté le: Dim 19 Octobre 2008, 22:59 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

Je me permets de renvoyer une question posée aux Rabanim il y a 2 semaines car n'ayant pas eu de réponse, je me demande si mon message n'est pas passé à la trappe... Excusez le doublon au cas où.

Voilà, je suis cette année en deuil de mon papa, et j'ai une question relative à la Queriah. J'ai lui quelque part qu'il serait possible de repriser le vêtement un mois après le décès, mais il faut que la couture soit visible, sauriez-vous où cela est mentionné dans le Talmud, la Torah ou dans des commentaires de Sages ? C'est très important pour moi, car j'aimerais en savoir plus sur la signification de la Queriah, et l'idée de reprise m'intéresse beaucoup dans le cadre de mes recherches et questionnements. D'autre part, est-ce grave si au moment de l'enterrement je n'ai pas déchiré moi même le vêtement (on m'a mis un cout de ciseau en fait) ? Qu'est-ce que cela implique ?

Merci beaucoup pour vos précieuses réponses.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2609

MessagePosté le: Mer 21 Décembre 2016, 11:44 Répondre en citantRevenir en haut

C'est normal pour le coup de ciseaux, mais en principe vous auriez dû agrandir la déchirure manuellement par la suite.
L'idée mentionnée par le Mahari Molko (§88. Il est cité dans le Pit'hei Tshouva Y"D §340, sk.1) est que la déchirure doit être "infligée" par autrui, de telle sorte que ce soit comme un peu humiliant (de se faire déchirer son habit sans broncher).
C'est l'idéal selon lui et c'est ce que vous avez vraisemblablement vécu.

Cette opinion se retrouve aussi dans le Shout Halakhot Ktanot (§116) .

Toutefois, le Beth Yehouda (§26) écrit qu'il est préférable d'accomplir la mitsva soi-même, tout en concluant que l'idéal serait qu'un autre fasse une première entaille au couteau (ou ciseaux...) et que l'endeuillé lui-même l'agrandisse à la main tout de suite après.

C'est le minhag le plus répandu, mais ce que vous avez fait suffit aussi, ne vous inquiétez pas.

Quant à recoudre l'habit déchiré, il faut distinguer entre le deuil d'un parent (père/mère) ou d'une autre personne, tout comme il faut aussi distinguer entre recoudre convenablement ou grossièrement.

Dans votre cas, il s'agissait de votre père, il est interdit de recoudre l'habit, il est autorisé de le "rattacher", c-à-d le recoudre grossièrement (il faut que l'on puisse très bien voir qu'il a été déchiré) une fois les 30 jours passés, mais il est louable de s'en abstenir si possible (Ritva Moed Katan 22b) .

Pour un proche qui n'est pas le père ni la mère, il est autorisé de recoudre grossièrement dès la fin des sept jours (mais certains l'interdisent) et de recoudre convenablement après les 30 jours.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum