Definition de la colère Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
111maur



Messages: 221

MessagePosté le: Jeu 30 Mai 2019, 18:05 Répondre en citantRevenir en haut

Chalom cher Rav

Dans la guemara Chabat 105 b explique que tout celui qui se met dans un état de colère ou il arrive à déchirer ses vêtements et à casser des kelims dans sa colère est considérer comme un idolâtre.

Je suis arrivée à la conclusion qu’en dessous de cet état de colère [ou il arrive à déchirer ses vêtements et à casser des kelims] hazal ne considère pas que c’est de la colère, si je me trompe dite le mois, la colère de tout les jours ex j’ai rater le bus, j’ai oublié mes clefs, une contrariété…

Je voulais savoir si d après la torah il existe une définition de la colère, à partir de quelle réaction on rentre dans la définition du coléreux.
Une personne qui contient sa colère il bouillonne de l’intérieur cette personne s’appelle coléreuse d’après la torah ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3859

MessagePosté le: Mar 09 Juillet 2019, 14:05 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Dans la guemara Chabat 105 b explique que tout celui qui se met dans un état de colère ou il arrive à déchirer ses vêtements et à casser des kelims dans sa colère est considérer comme un idolâtre.
Je suis arrivée à la conclusion qu’en dessous de cet état de colère [ou il arrive à déchirer ses vêtements et à casser des kelims] hazal ne considère pas que c’est de la colère, si je me trompe dite le mois, la colère de tout les jours ex j’ai rater le bus, j’ai oublié mes clefs, une contrariété…
Je voulais savoir si d après la torah il existe une définition de la colère, à partir de quelle réaction on rentre dans la définition du coléreux.
Une personne qui contient sa colère il bouillonne de l’intérieur cette personne s’appelle coléreuse d’après la torah ?



Votre déduction ne me semble pas correcte ; si l’on nous dit que celui qui casse des objets en raison de sa colère est à considérer comme un idolâtre, cela ne signifie pas que s’il ne casse rien ce n’est pas de la colère, mais ça peut simplement être une colère moins grave que la colère destructrice.

De toute façon, il vous faut savoir que si la Gmara limite la comparaison à l’idolâtre au seul cas où il y a de la casse, le Zohar (I, 27b) (II, 182a) (III, 179a) de son côté applique cette analogie à toute colère.
(Donc votre preuve tombe à l’eau.)

C’est aussi cité par le Rambam -au point que certains (comme R. Méir Shapira dans son Shout Or Haméir §31 et dans les Mafté’hot , et encore de nombreux auteurs) aient voulu y voir une preuve qu’il avait eu accès au Zohar -mais la preuve ne tient pas la route à mes yeux puisque ce Maamar se trouve aussi dans le Midrash Leolam (§15), il est donc possible que le Rambam n’ait pas vu le Zohar mais seulement ce Midrash.

[Au passage j’indique mon étonnement sur R. ‘Haim Kanievsky (Or’hot Yosher §XIX) qui écrit cette fameuse phrase ( כל הכועס כאילו עע"ז ) en en indiquant pour source Shabbat 101b .
Il voulait certainement écrire 105 au lieu de 101 , ça doit être une erreur d’impression, mais même dans Shabbat daf 105 on ne compare à l’idolâtre que celui qui casse des objets dans sa colère, pas celui qui se met en colère « plus calmement ».
L’information ne lui avait pas échappée puisqu’il cite distinctement les deux sentences plus haut dans le même livre (§XVII) , voilà qui est donc étrange.]

La colère est tout sentiment non-contrôlé d’irritation, dès qu’on sent qu’on est dépassé par ce sentiment, qu’il prend le dessus, c’est que ça ne va pas.

Il faut rester maître de soi en toute circonstance.

S’il est parfois nécessaire de se montrer en colère, surtout avec ses enfants, pour les éduquer, on feindra la colère, on ne le fera que de manière extérieure, sans se laisser emporter par le sentiment, tel un acteur qui jouerait une pièce (Cf. Rambam hil. Déot II, 3 ).

La colère est mauvaise pour la santé (Nedarim 22a et Shita Mekoubetset) , rend la vie insupportable (Psa’him 113b) , amène l’homme à fauter (Brakhot 29a) , et à perdre sa sagesse (Psa’him 66b) , lui diminue sa parnassa (Sotah 3b) , et encore des tas de mauvaises choses que personne ne souhaite.
111maur



Messages: 221

MessagePosté le: Mer 10 Juillet 2019, 21:31 Répondre en citantRevenir en haut

merci cher rav pour votre réponse que des bonnes nouvelles chez vous.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum