Quel lien y a-t-il entre l'évèd ivri et le Machia'h? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Menashédf



Messages: 134

MessagePosté le: Lun 04 Février 2008, 21:21 Répondre en citantRevenir en haut

Chers Khakhamim:

Parachat Mischpatim nous parle de l'évèd ivri (le serviteur hébreu) dont la guématria totalise celle du mot Machia'h, soit 358. Quelles leçons pouvont nous tirer de cela?
Merci d'avance de répondre à cette question qui m'intrigue.
Chalom Ou-béra'hoth.
Marcel Léger, Mexico.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3720

MessagePosté le: Dim 17 Mars 2019, 19:22 Répondre en citantRevenir en haut

La valeur numérique du mot Mashia'h correspond en effet à celle de Eved Ivri, soit 358, mais il n'y a pas que Eved Ivri dans ce cas et s'il fallait en déduire quelque chose, nous aurions tôt fait de décider d'identifier le Messie à Barack Obama (=358).
Voyez ce que j'ai répondu à un internaute musulman à ce sujet, ici:
http://www.techouvot.com/comment_yehoudim_voient_la_delivrance_messianique_et_geoula-vt18140.html?highlight=

Voici une copie de la partie qui nous concerne:

Citation:
Citation:
Citation:
5) Ou alors expliquez-moi comment vous pensez la délivrance ? Car au temps du Moschiah, il n'y a plus de guerres, la gamatria du Moschiah est Nahach et cela est corrélé à Nahoucheth, celui qui stoppe l'art de la guerre, le Messie annule la guerre de Gog et Magog et ne fait pas l'inverse: précipiter le désastre.


Ah, là, je vois que vous avez été « informé » par un de ces rabbins farfelus amateurs de « guematria » qui pullulent de plus en plus sur internet.

Ce doit être aussi la source de votre expression qualifiée de « drôlement perfectionnée » plus haut, car c'est tout à fait leur tasse de thé.

Personnellement, ces histoires de valeurs numériques supposées nous dévoiler de grandes vérités, ça ne fait pas partie de ma religion.

Je crois que Rabbi Tsadok akohen de Lublin et d'autres sources 'hassidiques et kabbalistiques parlent de cette guematria, mais à mon sens, elle ne trouve pas sa place dans le genre de discussion que nous menons ici.

Une guematria ne crée pas une notion, elle lui donne une assise.

Que Mashia'h soit équivalent en guematria à na'hash ou 'hoshen (358) ne m'importe guère.

Si l'on se fixe sur la guematria de Mashia'h (358), il faudra souligner qu'elle correspond aussi à Avraham Kats. Serait-ce son nom ?

Ou encore à Barack Obama (orthographié: בראק אובאמה)

et aussi à Na Na'h Na'hma Na'hman (avec le kollel) (phrase fétiche de certains 'hassidim de Breslev, considérée comme la signature de leur rabbi).

C'est même la guematria de Allah Akbar ! (écrit en hébreu ainsi : אללה עכבר )

ou encore de Aravi gingi (= un «arabe roux»)

Vous voyez, on peut imaginer tout ce qu'on veut avec la guematria.



De manière générale, la Guematria est utilisée pour " prouver " des choses par ceux qui ne connaissent pas véritablement la Torah et qui sont très loin de la compréhension des Drashot 'Hazal.

Voyez encore ici (où l'on parlera aussi de Michelle Obama en tant que mashia'h pour ne pas que Barack se sente seul) (vous n'allez tout de même pas me dire qu'il s'agirait d'une simple coïncidence! Non, nous voyons bien que c'est le couple messianique, à n'en point douter!) :

http://www.techouvot.com/le_lien_entre_ich_milhama_et_la_lettre_daleth-vp50402.html#50402

J'y parle du peu de valeur des déductions basées sur la Guematria.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum