Problème de couple et religion Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
oz



Messages: 1

MessagePosté le: Jeu 19 Novembre 2009, 14:33 Revenir en haut

[ Ce message est en attente d'acceptation ]
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3686

MessagePosté le: Mer 20 Février 2019, 23:17 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Ma femme ... part du principe que si le libre arbitre existe elle a le droit de ... fumer chabbat ...

Le droit, non. La possibilité seulement.
C'est tout ce que le libre arbitre indique.
Elle a la POSSIBILITÉ de transgresser les Mitsvot, comme elle peut en transgresser d'autres si elle le souhaite, elle PEUT techniquement tuer et voler aussi, mais elle n'en a pas le DROIT selon la Torah.

Citation:
si je l'empéche de faire ce qu'elle veut elle se sent mal... et veut meme divorcer afin de vivre son libre arbitre totalement


Vivre son libre-arbitre ne veut pas dire enfreindre des règles de conduite.
Qu'elle dise plutôt qu'elle souhaite abandonner la religion juive, mais qu'elle laisse le libre-arbitre en dehors de ça. ça aura au moins l'avantage de l'honnêteté intellectuelle.

Si elle refuse de respecter Taharat Hamishpa'ha (et qu'il est absolument impossible de la raisonner), concrètement, il vaut mieux divorcer car elle vous ferait fauter.
Idem si elle cuit le plat du shabbat pendant Shabbat etc.

Son libre-arbitre en mal d'expression ne l'autorise tout de même pas à empiéter sur le vôtre et vous faire fauter.

Il faut respecter les gens, même si elle ne croit pas en D.ieu, elle peut comprendre que sa conduite serait condamnable si elle ne vous laissait pas pratiquer la religion que vous pratiquiez ensemble jusqu'à son revirement.

Sans cela, vous n'êtes pas tenu de divorcer, mais devez en effet faire attention aux dégâts que cela causerait sur les enfants.
(Ce pour quoi divorcer n'aiderait probablement pas -surtout si elle en avait la garde- et divorcer ne pourrait qu'aggraver les choses pour les enfants -ce qu'ils ne méritent pas.)

Citation:
Que dois je faire ?

1) Prier. Avant tout pour vos enfants, mais aussi pour elle.
2) Et aussi "lui faire découvrir le Moussar", afin qu'elle ait au moins l'honnêteté de reconnaître que si elle abandonne la pratique ce n'est que par faiblesse et Yetser Hara, pas par réelles convictions.
Ceci étant établi dans son esprit, elle sera déjà plus proche de la tshouva.

Hatsla'ha.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum