Prier pour une guérison Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
bidat



Messages: 1

MessagePosté le: Jeu 28 Février 2008, 18:00 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

Si la date de départ du olam azé est déjà fixée, à quoi sert-il de prier, de lire des téhilim… pour la réfouah d'une personne ?
Ainsi, si une personne décède prématurément d'accident ou de maladie, est-ce que l'on peut évoquer un manque de prières de sa part ou de la part de ses proches ?

Chabat chalom.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3411

MessagePosté le: Mer 22 Août 2018, 15:52 Répondre en citantRevenir en haut

La date de départ n’est pas « fixée » comme vous l’entendez.
Elle l’est de manière aléatoire et relative, pas de manière immuable.

Dit autrement, la date est fixée si on ne prie pas pour sa guérison.

Toutefois, rien ne garantit que la prière pourra annuler le décret, ça dépend de beaucoup de paramètres et nous en ignorons une grande partie.

Tout ce qu’on sait, c’est qu’on ne perd rien à prier, mais il ne faut pas se bercer d’illusion qu’une prière suffira forcément à annuler la maladie.
Si c’était le cas, de nombreux Tsadikim ne seraient pas morts prématurément.

On ne pourra donc jamais pointer avec assurance un « manque de prières » comme responsable d’un décès prématuré.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum