Premier chapitre du Hovot Halevavot Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
elie55



Messages: 32

MessagePosté le: Mer 27 Février 2019, 0:22 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav,

Je possède deux éditions du Hovot Hallevavot, une traduite en français et l'autre expliquée en hébreu.
Cependant le premier chapitre n'est ni traduit ni expliqué dans les deux éditions.

Savez-vous pourquoi ? Ce premier chapitre a quelque chose de spécial ?

Kol touv.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3720

MessagePosté le: Dim 17 Mars 2019, 20:05 Répondre en citantRevenir en haut

Je suppose que ce n’est pas que le premier chapitre , mais toute la première partie, le premier Shaar (après la longue préface).

Il s’agit du Shaar Hayi’houd , que certains vont jusqu’à déconseiller d’étudier (-à mon sens : à tort).

Le sujet abordé est : « prouver » l’existence de D.ieu.

Si l’édition expliquée en hébreu que vous possédez est celle de R. Liberman , vous y trouverez une préface au Shaar Hayi’houd (de page 65 à p.92) dans laquelle il explique et « justifie » son choix de ne pas expliquer cette partie du livre.

Selon lui, de très nombreux Rabbanim s’opposent à la lecture de ce Shaar.
Il en cite plusieurs.
De mémoire, il n’y en a en fait que deux qui seraient réellement opposés, les autres conseillent plutôt de commencer par d’autres livres plus faciles sur ces notions.

Il y a certes des rabbanim contemporains qui déconseillent cette lecture, mais c’est une directive « pour la masse ».

Celui qui est prêt à s’investir et à le faire avec un rav pour éviter de s’égarer, peut parfaitement étudier cette partie (et c’est même une obligation halakhique selon le ‘Hovot Halevavot et plusieurs autres Rishonim et A’haronim).

Rabbi Méir Mazouz dans le Shout Mekor Neéman (§663) déconseille de l’étudier si ce n’est avec un Talmid ‘Hakham spécialisé en ce domaine.

Il faut savoir qu’il y a une grande Ma’hloket entre les sages de toutes les générations (et ce, depuis la fin des Gueonim, il y a plus de mille ans), quant à l’attention que l’on doit porter à l’étude des sciences séculières -parmi lesquelles la philosophie de laquelle découlera souvent l’approfondissement (philosophique) des notions de Emouna.

Cette ma’hloket est encore d’actualité, sans qu’on y fasse attention, les rabbanim de par le monde ne sont pas d’accord sur cette question et sont aussi en désaccord sur l’approfondissement « philosophique » de la Emouna ;
d’aucuns y voient une grande Mitsva -l’essentiel de l’étude des hashkafot,
certains ne se posent pas la question
et enfin d’autres interdisent fermement d’entretenir des pensées similaires à celles du ‘Hovot Halevavot.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum