Pourquoi D' a-t-Il créé les hommes ? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Crystal



Messages: 36

MessagePosté le: Dim 08 Janvier 2017, 22:29 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

Vu du point de vue humain, il semblerait qu'obtenir une reconnaissance d'êtres dotés de libre-arbitre est plus gratifiant que d'obtenir le même résultat d'êtres n'ayant pas le choix comme les anges.

Évidemment, je me doute que ce raisonnement ne saurait s'appliquer à Hachem et serait même profondément réducteur.

Ainsi, pourquoi Hachem qui a tout et n'a besoin de rien nous a t-Il créés ?
Il n'a besoin ni de nos mitsvot, ni de nos "bonnes actions" et encore moins de nos efforts.

Je sais bien que ce n'est pas le genre de question que l'on répond sur le coin d'une table, je serai très intéressée par tout élément de réponse !

Merci d'avance :-)

PS: le Messilat Yecharim dans Derech Hachem, partie 1, chapitre 2 dit qu'Hachem qui n'est que bonté et a créé le monde pour pouvoir y appliquer Sa bonté. Et c'est parce que les hommes auraient eu honte de recevoir les bienfaits de D. sans aucun effort que l'ensemble du système que nous connaissons est ainsi. Le point majeur que nous pourrions opposer à cette réponse est: dans ce cas, pourquoi ne pas créer des êtres qui n'auraient pas eu honte de recevoir les bontés de D. sans efforts ?
Rav F.Klapisch




Messages: 384

MessagePosté le: Mer 11 Janvier 2017, 22:22 Répondre en citantRevenir en haut

Votre question a été soulevée par nos Maîtres des générations précédentes.
Je vous conseille en particulier de lire, de Rav Arié Kaplan: "Si vous étiez D." et également: "Précis de pensée Juive".
et de Rav M.H. Luzzato, "Les voies de la Direction divine" (traduction du Daat Tevounoth).

Il y a deux sortes d'approches à ce genre de questions.
Soit on cherche vraiment pour comprendre et agir dans les Mitsvoth avec plus de ferveur et convictions.
Soit on demande par curiosité intellectuelle pure.

Sachez que dans cette démarche il y a toujours des réfutations possibles, et c'est stérile. Cette démarche ne m'intéresse pas. Comprenez que quand Avraham a compris qu'il y a un Créateur, sa réaction a été: = donc je dois le remercier, s'IL m'a donné la vie, je dois le servir.
et non pas = Pourquoi a-t-Il créé !
Crystal



Messages: 36

MessagePosté le: Mar 17 Janvier 2017, 14:31 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav,

Je vous remercie d'avoir pris le temps de me donner une réponse. Il est difficile de connaitre toutes les motivations que l'on a derrière un point qui soulève chez nous des interrogations...

En fait, il est possible qu'il n'y ait pas de vraie réponse à cette question.

J'ai entendu de la part d'un ami le raisonnement suivant :
A. Soit la réponse à cette grande question passe par un raisonnement humain; à la portée de notre logique. Pour obtenir une chose A, on accomplit une action B. Donc Hachem fait pareil. Il attend d'obtenir quelque chose du monde.

B. Soit la réponse passe par un raisonnement divin. Hachem est au delà de notre façon de penser et d'appréhender les choses. On ne peut pas comprendre Ses actions, et donc on ne peut savoir pourquoi le monde a été créé (Rambam et Rav Saadia Gaon).

La première manière de penser a l'avantage d'être une réponse mais le défaut de mettre D.ieu dans des catégories humaines.
La seconde manière de penser a l'avantage de garder notre image d'Hachem abstraite et parfaite mais le défaut de ne pas vraiment répondre.

Bonne journée et merci encore !
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2802

MessagePosté le: Sam 21 Janvier 2017, 23:01 Répondre en citantRevenir en haut

Après avoir demandé la permission à Rav Klapisch d’ajouter mon grain de sel, je souligne que votre PS (dans votre premier message) nous fait gagner du temps pour traiter d'une telle question.

Vous êtes donc au courant de cette idée kabbalistique soutenue par le Ram’hal mais vous ne la comprenez pas puisqu’il aurait suffit à D.ieu de créer un monde SANS ce sentiment de honte lorsqu’on reçoit un bienfait non-mérité –ce qu’il appelle « Nahama DeKissoufa » (le pain de la honte).

Je vous indiquerais donc ce qu’écrit le rav Arié (Aryeh) Kaplan [cité aussi par rav Klapisch ] dans un autre de ses livres : Moré Or (p.59).

Il pose exactement votre question : pourquoi ne pas créer un monde où le sentiment du "pain de la honte" n’existe pas, c-à-d où l’on ne serait pas dérangé de recevoir la meilleure récompense sans avoir avoir fourni d’effort.

Il explique que la dite récompense n’est pas matérielle, il s’agît (comme l’écrivent le Ram’hal et d’autres) d’une proximité à D.ieu, « les tsadikim siègent et profitent de l‘éclat de la shkhina ».

Or, la notion de proximité dont il est état ne saurait être une proximité géographique dans la mesure où en l’absence de matière, dans un monde spirituel, la dimension d’espace est inexistante.

Si l’on parle de proximité avec D.ieu, c’est une proximité dans le sens d'une "ressemblance"; deux choses sont « proches » si elles se ressemblent.

C’est ce que les Sages nous indiquent par l’enseignement fameux « ma hou ra’houm, af ata etc. ».

Or, si l’homme recevait sa récompese « gratuitement », il serait un « mekabel » (receveur), alors que D.ieu serait le « noten » (donneur), sur ce point (donner/recevoir), l’homme serait donc à l’opposé de D.ieu et ne lui ressemblerait pas du tout, il serait donc « éloigné » de D.ieu et ne pourrait en être proche.

CQFD.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum