Photographier quelqu'un à son insu Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
cheelnaute



Messages: 149

MessagePosté le: Mar 17 Avril 2018, 9:31 Répondre en citantRevenir en haut

A-t-on le droit de photographier quelqu'un sans qu'il nous ai vu ?
si par exemple je veux dire à mon frère que j'ai croisé un ami à lui et lui faire ce petit clin d'œil en lui envoyant la photo de cet ami?
Je précise quon parle de photos où il n'y a pas de situation privée...
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3353

MessagePosté le: Mar 17 Avril 2018, 12:59 Répondre en citantRevenir en haut

Si vous êtes certain qu'il est d'accord, oui, sinon, non.
Il y aurait violation de ses droits.
C'est la loi du droit à l'image qui s'applique.
Elle diffère selon les pays (et ne s'applique pas toujours dans le cas dont vous parlez).

Si vous êtes en France, voyez ici:
https://fr.wikipedia.org/wiki/Droit_%C3%A0_l%27image

et là:
https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070721&idArticle=LEGIARTI000006419288&dateTexte=20180417
cheelnaute



Messages: 149

MessagePosté le: Mar 17 Avril 2018, 13:17 Répondre en citantRevenir en haut

Je n'ai aucune assurance que la personne accepterais... j'aurais même honte de lui demander, ne la connaissant pas
Cheela-techouva



Messages: 90

MessagePosté le: Mar 17 Avril 2018, 21:03 Répondre en citantRevenir en haut

Excusez moi Rav mais il me semble que le cas décrit par cheelnaute (photo prise dans la rue = lieu public) n'entre pas dans le champ d'application du droit au respect de la vie privée qui ne prohibe que les photos prises dans des lieux privés.

Est-ce que la halakha change du coup ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3353

MessagePosté le: Dim 22 Avril 2018, 12:52 Répondre en citantRevenir en haut

A Cheelnaute :

Dans ce cas, il vaut mieux s'en abstenir.
Je pense que tout ira bien si vous envoyez à votre frère un texto écrit sans l'accompagner d'une preuve photographique, il vous croira.

Toutefois, vous pouvez aussi le prendre en photo de dos (ou 3/4...) de telle sorte que votre frère le reconnaîtrait mais que celui qui ne le connait pas ne pourrait pas l'identifier.

Encore une chose: s'il s'agît d'un "personnage public", quelqu'un dont la photo se balade déjà beaucoup sur internet, vous pouvez le prendre en photo (-sauf opposition explicite)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3353

MessagePosté le: Dim 22 Avril 2018, 12:52 Répondre en citantRevenir en haut

A Cheela-techouva :

Citation:
il me semble que le cas décrit par cheelnaute (photo prise dans la rue = lieu public) n'entre pas dans le champ d'application du droit au respect de la vie privée qui ne prohibe que les photos prises dans des lieux privés.


D'où sortez-vous cela?
En êtes-vous sûr?

A ma connaissance, on n'a pas le droit de photographier (et encore moins de diffuser la photo d') une personne sans sa permission, même si elle est prise dans la rue, du moment que cette personne n'est pas perdue dans une masse humaine, qu'on peut bien la distinguer et l'identifier. Il faudra obtenir son consentement (et nous parlions de prendre la photo à son insu...).

Cela fait longtemps que je n'ai pas révisé le Code civil (de plus, l'application précise de ces lois est souvent laissée à l'appréciation des juges) , mais il me semble que même en lieu public, si le photographié est isolé et reconnaissable, il vous faut son autorisation.

Si un spécialiste du droit à l'image peut confirmer/infirmer/corriger mes dires, il y est invité.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum