Paternité selon la Torah Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Stephg



Messages: 1

MessagePosté le: Mar 31 Octobre 2017, 20:35 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

En regardant un peu tous les sujets sur le forum ,je suis tombée sur une discussion dont j aimerais en savoir un peu plus s'il vous plaît.

En effet quand une personne parlait de mixité (homme juif femme goy) et d un enfant d une telle union le rabbin Meyer a répondu dans une partie que selon le Rambam que l homme ne serait pas reconnu comme le père biologique de l enfant selon la Torah et ce même si cet enfant venait à se convertir un jour.

Pourriez vous me fournir d avantage sur d explications et ou de sources ? Est ce une vision partagée par tout le monde?
Je vous remercie,
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2944

MessagePosté le: Mer 01 Novembre 2017, 20:46 Répondre en citantRevenir en haut

Je ne suis pas le Rabbin Meyer et ne peux donc pas parler à sa place, néanmoins, je ne pense pas qu’il ait dit que dans le cas d’une union entre un homme juif et une mère non-juive, « l’homme ne serait pas reconnu comme le père biologique de l’enfant », il devait vouloir dire qu’il ne serait pas reconnu comme le père du point de vue religieux , mais il est assurément le « père biologique » de cet enfant.

C’est-à-dire que tout en étant son géniteur et père biologique, il n’aura pas le statut de père de cet enfant du point de vue halakhique.

Donc concernant les lois juives, il n’est pas considéré son père, mais la loi juive reconnait bien l’existence d’une réalité biologique indiscutable selon laquelle il est le père de l'enfant.

Si cet enfant (-non-juif selon la Halakha,) passe par une conversion pour adhérer au judaïsme, son père restera pour toujours son père biologique, comme il l’était déjà avant, mais au niveau de la loi juive, le lien filial (et ses incidences halakhiques) n'apparaîtra pas malgré la conversion.

L’enfant sera tout de même tenu -par la loi rabbinique - de respecter son père.

Bien entendu, le Rabbin Meyer est invité à me corriger, si jamais j’interprétais mal son opinion.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum