Oved kohavim Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Yoelish



Messages: 52

MessagePosté le: Dim 16 Décembre 2018, 21:22 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour rav Wattenberg,

Le choulhan arouh dit qu'il est interdit de "boire un verre" au bar du oved kohavim de peur qu'on en vienne à manger chez lui , or c'est permis de manger chez un goy. Serait-ce une preuve sur votre hilouk entre goy nauhri et akoum ?
Mis à part les sources que des grands sages comme Rabi mangeaient chez des goyim, y a-t-il des sources halahiques qui stipulent qu'il est moutar de manger chez des goyims (choulhan arouh , rambam ou autres) ?

Le terme pour interdire le vin des goyims dans le shoulhan arouh est akoum. Donc selon ce hilouk qu'on fait le vin des gentils goyim ojd serait permis, pourquoi ce n'est pas le cas ?
Il est interdit de rentrer dans une eglise ojd à cause de J C qui est sur la croix et qui est appelé avoda Zara , il y a une différence entre oved avoda Zara (Nos goyim ojd) et oved kohavim oumazalot (goyim A l'epoque du talmud) ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3814

MessagePosté le: Lun 17 Décembre 2018, 12:21 Répondre en citantRevenir en haut

Trop de questions tue la question...

Si je venais à vous répondre précisément à tout ce que vous demandez, ça serait terriblement long.

Pour faire court, je dirais ceci:

- j'ai donné un cours sur ces sujets, il est enregistré et disponible en ligne sur le site du centre Alef.
https://www.centre-alef.fr/le-racisme/
Vous y trouverez peut-être des réponses à plusieurs interrogations.

-les termes Goy, Akoum, Nokhri, Kouti, Akoumaz, eino yehoudi , etc... ont (malheureusement) été échangé à de multiples reprises dans nos livres (en raison de la censure) et il est parfois très difficile de savoir quelle était la version d'origine. On ne peut donc pas aisément se baser sur ce qui nous semble être le choix de l'auteur.
Toutefois, pour ce qui est du S.A. lui-même, on peut consulter la première version imprimée et comparer avec le Beit Yossef.

-le vin du gentil gentil qui n'est pas idolâtre est tout de même interdit, car il y a deux problèmes concernant le vin:
a) vin consacré à l'idolâtrie (applicable seulement avec des idolâtres).
b) interdit rabbinique afin de marquer une séparation pour éviter les mariages mixtes (applicable avec tout goy puisqu'on ne peut pas se marier avec eux, même avec des goyim tsadikim).
Bref, dans tous les cas, le vin est interdit (toutefois, selon certaines shitot, il y a aura une différence au niveau du Issour Hanaa, qui ne serait pas applicable dans le second cas).

-Il n'est pas nécessaire d'indiquer dans le Shoul'han Aroukh qu'il est moutar de manger (une pomme) avec un Goy, tant qu'on n'en indique pas d'interdit. (de la même manière qu'il n'est pas nécessaire d'écrire qu'il est moutar de manger le mercredi matin).

-l'église est considérée "beit avoda zara" pour un juif, car la notion de trinité est - pour les juifs- interdite au titre de Avoda zara.
Si un goy transgresse ou non Avoda Zara (au regard du judaïsme) en étant chrétien, c'est un sujet discuté. Mais il est clair que les lois d'Avoda Zara "pour les juifs", interdisent la trinité.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum