Orthographe différente dans un Sefer Tora ? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Chalom



Messages: 268

MessagePosté le: Mar 24 Août 2004, 8:45 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour

En lisant le hayom yom du jour, je m'etonne de voir qu'il peut exister des differences d'orthographe dans un Sefer Tora. Je pensais que toutes les lettres de la Torah sont unique et les mêmes partout.
Ci-dessous le hayom yom:

MARDI 7 ELLOUL 5703

L'Admour Hazaken demanda d'écrire "Petsoua Daka" (Devarim 23, 2) avec, pour dernière lettre, un Alef et non un Hé.
À Prague, il y a un Sefer Torah qui, d'après la tradition locale, a été examiné et rectifié par Ezra le Scribe. Il n'est lu qu'à Sim'hat Torah et on l'enroule toujours sur la section du Chema Israël. Lorsque j'étais à Prague, en 5668 (1908), je l'ai vu et "Daka" y était écrit avec un Alef.
De même, lorsque je me suis rendu à Worms, en 5667 (1907), j'ai vu un Sefer Torah qui, d'après la tradition de cette communauté, a été écrit par Rabbi Meïr de Rotenbourg. "Daka" y était également écrit avec un Alef.
On consultera à ce propos le Cheherit Yehouda (Yoré Dea, paragraphe 16) et le Divreï Ne'hemia (Yoré Dea, paragraphe 22). Le Michnat Avraham (section 32) cite différents ouvrages traitant de ce sujet.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2914

MessagePosté le: Jeu 13 Avril 2017, 20:22 Répondre en citantRevenir en haut

Désolé de décevoir ce que vous pensiez, mais vous vous trompiez.

Il y a une différence connue entre les sifrei torah ashkenazes et sfarades, sur cette lettre finale de petsoua daka, si c'est un alef ou un hé.
Les ashkenazim écrivent:
פצוע דכא
avec un Alef.
Alors que le sefer Torah Sfarade porte:
פצוע דכה
avec un hé.

Le sens reste le même, mais l'orthographe non.
Au niveau halakhique, on ne s'interdit pas de faire la brakha sur l'un ou l'autre.
De la même manière qu'on s'autorise la brakha sur le sefer torah malgré l'incertitude concernant plusieurs 'hassérot et yetérot.
(cf. Kidoushin 30a )

Heureusement, ces doutes sur l'orthographe ne portent pas à conséquence au niveau de la compréhension.

Bref, on n'est pas sûr de l'orthographe du sefer torah, seulement de son sens.

Evidemment, si vous êtes adepte des "Codes de la Torah", vous risquez d'aller de déception en déception, car dès que vous allez vous rendre compte que les espaces entre les lettres ne sont plus si certains si on a des doutes sur les 'hassérot veyetérot, vous allez vous demander dans quelle mesure peut-on donner de l'importance aux dits "codes"...

Je serai alors -de nouveau- désolé de vous décevoir.

Mais voyez le côté positif des choses, au moins après, on repart sur de bonnes bases.
La Torah n'est pas basée sur les codes ni sur les guematriot etc.
L'important et l'essentiel dans la Torah, c'est son message, son contenu.

Bien entendu, si on n'est pas sûr du texte, difficile d'accéder avec certitude au contenu, mais -comme dit- les doutes portent sur l'orthographe, pas sur le sens.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum