Niveau de religion Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
sat1



Messages: 22

MessagePosté le: Lun 24 Juillet 2017, 10:38 Répondre en citantRevenir en haut

Quand vous dites de quelqu'un qu'il est très religieux, tres pratiquant... Qu'est ce que cela signifie ? A priori, vous l'êtes aussi.

Un juif est-il plus religieux s'il adopte toutes les houmrot du Hazon Ish plutôt que les psakim de Rav Feinstein ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Lun 24 Juillet 2017, 23:28 Répondre en citantRevenir en haut

Je ne sais pas si la question m'est personnellement adressée, elle ne semble pas être une question posée "en général", vous semblez parler d'un discours ou d'un texte en particulier.

Veuillez préciser à quel texte se rapporte votre question, sans quoi, j'ai du mal à la cerner.
merci.

Sans cela, je peux déjà vous dire ceci qui pourrait peut-être vous éclaircir:

Je suis - selon moi (=à mes yeux) - bien plus pratiquant/religieux que ceux que je suis éventuellement moi-même amené à appeler -lorsque je parle/écris en français- "les très religieux".

Je ne déclare pas là être un "tsadik", soyons clair, je parle de la direction que prend la religion dans la vie de quelqu'un et son sens.

Ce que je veux dire, c'est que le barème est: à quel point l'individu est réellement proche de D.ieu.

Mais peut-être qu'en sachant à quel texte /discours vous faites référence, je comprendrais mieux/autrement votre question...
sat1



Messages: 22

MessagePosté le: Mar 25 Juillet 2017, 17:28 Répondre en citantRevenir en haut

Par exemple: dans une de vos réponses, vous parlait d'une famille yéménite venue s'installer à Lakewood dans les années 90 que vous décrivez comme étant "très pratiquants".
Je pense qu'il y a d'autres endroits où vous qualifiez certaines personnes de tres pratiquantes, religieuses, mais je ne les ai plus en tête.
Bref, j'étais juste curieux de savoir ce que vous entendiez par cette expression qui peut paraître étonnante car ca (me) donne l'impression que vous vous excluez. Apparemment cette impression est fausse.
Par exemple, si je suis très riche, je ne dirais pas M Rodshild est très riche. Non, c'est un monsieur normal comme moi.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Mar 25 Juillet 2017, 21:26 Répondre en citantRevenir en haut

Alors disons que je ne parle pas de la même manière.
Si je suis très riche, je peux dire sur un autre qu'il l'est aussi.

Il y a bien des Talmidei 'Hakhamim qui voient en d'autres personnes des talmidei 'hakhamim, non?

Et inversement, est-ce qu'un pauvre ne dira pas d'un autre pauvre qu'il l'est?

Pour les riches, il est possible que je me trompe, c'est peut-être un peu différent, car il paraît que les riches se jalousent trop pour voir la richesse de l'autre.
On m'a dit que c'est un des défauts lorsqu'on devient riche, personnellement je ne sais pas, je n'ai jamais essayé.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum