Mariage avec non juif Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
vanessa.attali@gmail.com



Messages: 2

MessagePosté le: Mer 21 Juin 2017, 14:12 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour.
Je vous contacte aujourd'hui car j'ai besoin d'informations sur mon propre mariage.
Je m'explique :
Je suis une femme juive qui pratique la thora depuis toute petite (chabbat, fêtes etc....) . J'ai rencontré mon mari (2e mariage) ya plusieurs années et nous nous sommes mariés à la mairie car il est non juif mais à toujours été très attiré par le judaïsme. Cest d'ailleurs pourquoi jai fini par accepter car il faisailt tout comme un juif (comme les maranes). Ya plusieurs mois , apres des recherches pour savoir s'il était marane et sans réponse sure (même sils font beaucoup de choses comme les juifs) et après des années de reflexions, mon mari commence sa conversion car il se sent emprunt de judaïsme depuis son enfance. ... Moi pendant notre mariage on a gardé les lois de nidah et de casherout et mon mari a tout fait comme un juif.... Quelles sont les lois de judaïsme qu'il ne peut pas faire (il fait tout à chabbat et fetes) et surtout qu'elles sont pour moi les interdictions (Mikve, nidah etc....) tant que mon mari na pas fini sa conversion ? Est il vrai que nous allons devoir vivre séparé ? J'ai de grave soucis de santé et ne peut pas vivre sans lui au quotidien (médicalement parlant).
Merci pour vos reponses
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3265

MessagePosté le: Jeu 22 Juin 2017, 15:58 Répondre en citantRevenir en haut

Théoriquement, un non-juif n'est pas supposé respecter le shabbat (cf. Sanhedrin daf 59).
Si votre mari fait "tout" à shabbat et fêtes (comme vous l'écrivez) , il y a peut-être un problème, mais avant d'en parler, veuillez me confirmer SVP que lorsque vous écrivez " tout " vous parlez en connaissance de cause (en connaissance de Halakha);
connait-il et respecte-t-il toutes les lois du Mouktsé à shabbat? et celles de Borer? Bishoul? Hatmana? Ouvdin de'hol? Et toutes les autres halakhot méconnues de très nombreux juifs?

Si c'est le cas et qu'il respecte le shabbat parfaitement, il y a lieu de se demander si c'est convenable (ça dépendra aussi de la réalité de sa volonté de se convertir...).

Mais si votre " tout " ne comportait pas ces points, il peut continuer à respecter le shabbat comme il le fait.

(Par contre pour vous, c'est insuffisant).

Pour ce qui est de la petite période de séparation, elle ne devrait pas causer de problème majeur, mais il est préférable que vous en parliez avec le rabbin qui se charge de votre dossier conversion.

Citation:
qu'elles sont pour moi les interdictions (Mikve, nidah etc....) tant que mon mari na pas fini sa conversion ?

Désolé de vous l'apprendre, mais pour ce qui est de l'interdiction, vous êtes "en plein dedans".
Il est interdit par la loi juive d'épouser un(e) non-juif(/juive).

Si un non-juif souhaite se convertir, il vaut mieux attendre qu'il se convertisse avant de l'épouser.
vanessa.attali@gmail.com



Messages: 2

MessagePosté le: Sam 24 Juin 2017, 22:25 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

En effet il ne fait pas tout ce que vous énumèrez mais disons qu'il garde le shabbat ainsi que la prière du chabbat et les halakhots majoritaires.
Donc si j'ai bien compris il peut continuer car certaines halakhots ne sont pas encore totalement respectées.
Mon mari en effet est très volontaire de cette conversion

Pour moi, venant moi même d'une école Loubavitch je comprends votre phrase en disant que je suis dans le "péché" en ayant épousé un non-juif...
Mais ma question portait plutôt sur les lois de nidah dans ce cas ainsi que les lois induites aux femmes mariées. Je vais au Mikve chaque mois mais même si min mari est entré en conversion, je ne fais pas de Avera en y allant et en continuant à garder les lois de pureté familiale.
Je sais que mon cas est un peu particulier mais j'espère que vous pourrez me répondre.

Enfin merci pour la réponse pour la séparation.
jacob12031985



Messages: 10

MessagePosté le: Ven 30 Juin 2017, 4:24 Répondre en citantRevenir en haut

Concernant votre réponse à ce message . Je suis assez choqué du manque de compassion que vous avez eu rav Wattenberg.la dame vous expliquée que sa santé était mauvaise . N'auriez vous pas pu démontrer un peu de compassion ? Un petit message encourageant où l'on aurait souhaité que bH la santé de la dame s'améliore. Deuxièmement vous terminez votre réponse par : "vous êtes en plein dans la aveira" .Avez vous perdu votre dereh erets ? N'auriez vous pas pu choisir une formule plus délicate pour indiqué à votre interlocuteur votre idée ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3265

MessagePosté le: Jeu 22 Mars 2018, 22:25 Répondre en citantRevenir en haut

A Vanessa.attali@ gmail.com :

Pour répondre à votre question: le fait que vous alliez au Mikve n'est pas un péché dans votre cas.

Mais notez bien que cela ne suffit pas pour autoriser une vie conjugale avec votre mari tant qu'il n'est pas converti.

Veuillez aussi noter que, quels que soient les péchés que vous enfreigniez, cela ne vous dispense pas de respecter le reste; ce qui vous est "possible".
Ainsi, par exemple, les détails des lois du Shabbat vous concernent comme ils concernent tout juif (et bientôt votre mari si D.ieu veut).
Idem pour les bénédictions d'avant et après les repas.

Tentez de vous renseigner plus sérieusement sur ces lois.

Bonne chance.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3265

MessagePosté le: Jeu 22 Mars 2018, 22:25 Répondre en citantRevenir en haut

A Jacob12031985 :

Citation:
vous terminez votre réponse par : "vous êtes en plein dans la aveira" .Avez vous perdu votre dereh erets ?


Je ne vous retourne pas la question.

Citation:
N'auriez vous pas pu choisir une formule plus délicate pour indiqué à votre interlocuteur votre idée ?

Très franchement, non.
A une personne qui me demande: " qu'elles sont pour moi les interdictions (Mikve, nidah etc....) tant que mon mari na pas fini sa conversion ? "
Je me dois de faire savoir qu'elle est en plein dedans, qu'elle ne s'imagine pas qu'en allant au Mikve cela suffise à autoriser sa situation.

Je ne crois pas que cette personne l'ait pris comme une insulte, mais simplement comme la réponse à ce qu'elle demandait.
C'est une réponse certes sans pommade, mais la situation est une Aveira grave et il serait condamnable de tenter de la minimiser.

Vous trouvez ma réaction trop brutale, mais dois-je vous rappeler celle de Pin'has ?

Et puisque j'ai perdu mon Derekh Erets, je me permets d'attirer votre attention (avec délicatesse -of course!) sur cette réflexion:
Si vous souhaitez (dans ce type de cas) présenter les choses en minimisant le caractère gravissime et avec grande délicatesse, demandez-vous si cela ne viendrait pas plutôt du fait que vous ne seriez pas vraiment (assez) dérangé d'une telle Aveira...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum