Neurosciences Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Yan



Messages: 5

MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017, 11:46 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour rav,

J'avais précédemment posé une question sur un des forums de la communauté, mais à ce jour je n'ai toujours pas eu de réponses. Je me doute que l'équipe ait un emploi du temps assez chargé, et qu'il se puisse que ma question soit passée sous vos radars et qu'elle n'ait jamais de retour.

Je m'y reprends aujourd'hui avec l'espoir que ce soit différent !!...
Un cycle de conférences sera lancé à Tel-Aviv le 23 mai prochain et sera animé par Rav Yaacov Sitruk et un neuroscientifique du nom de David Lefrançois sur la thématique "Quand les neurosciences rencontrent la Thora - Saison 1 Episode 1 Des responsabilités à la confiance en soi".
Dixit un dictionnaire médical spécialisé, les neurosciences englobent toutes les disciplines étudiant l'anatomie et le fonctionnement du système nerveux (cerveau, moelle épinière, nerfs, organes des sens et système nerveux autonome) et ses maladies. Il s'agit de l'étude des mécanismes chimiques du cerveau qui agissent au niveau des molécules, de même que l'étude du comportement. Cette discipline comporte d'autres sous-domaines, tels que la neuroanatomie qui concerne la structure anatomique du système nerveux (morphologie, connectivité…), les neurosciences cognitives qui désignent le domaine de recherche dans lequel sont étudiés les mécanismes neurobiologiques qui sous-tendent la cognition (perception, motricité, langage, mémoire, raisonnement, émotions, etc. et parmi lesquelles, on distingue les neurosciences affectives, comportementales, sociales, ainsi que la neurolinguistique, ou encore et enfin la neuropsychologie qui étudie les relations entre le système nerveux et le fonctionnement psychologique (fonctions cognitives, comportement et émotions).

En prenant le recul de la réflexion, force est de constater (sans que je sois particulièrement un chaud partisan des théories darwinistes que je trouve assez réductrices) que nous humains avons une double identité: nous nous rattachons à la race animale par les fonctions des organes de notre corps quelle qu'en soit la catégorie, et nous nous distinguons avec une rupture TOTALE de cette dernière par notre cerveau aux capacités extraordinairement complexes dont nous sommes les seuls à pouvoir bénéficier, pour le meilleur comme pour le pire !!... D'aucuns soutiendront mordicus que s'est un héritage de l'évolution des espèces, et par des explications extrêmement surprenantes et audacieuses, iront jusqu'à faire le lien entre les reptiles et l'humain au niveau de l'évolution du cerveau, de son apparition chez les poissons jusqu'à l'espèce des mammifères à laquelle par une très longue circonvolution nous nous rattachons !
Dame Nature comme l'appellerait certains ne semble-t-elle tout de même pas avoir fait des "expérimentations" au travers des différentes créatures qu'elle a générées, adaptées à un milieu et rôle qu'elle leur a assigné dans la chaîne de la vie, avec un cerveau en conséquence mais comportant des parcelles de fonctionnalités primaires dont est constitué notre cerveau ?
Hashem de par sa puissance spirituelle, son omniscience, n'est de ce que j'en comprends pas censé avoir besoin de prototypes pour parvenir à ce qui semble être le summum de sa création (tout ce qu'il crée est d'emblée censé être parfait et fini), l'Être Humain, de par ses aptitudes intellectuelles lui permettant de conceptualiser la spiritualité, et par là même d'entrer en liaison avec lui: comment se fait-il donc que, à tout le moins pour la gestion de nos fonctions les plus vitales (respiration, digestion, mobilité, perception du monde extérieur...), notre cerveau soit en quelque sorte la synthèse des autres cerveaux pilotant les animaux ?
Bien plus encore, Adam issus de la poussière aurait-il été d'emblée doté d'un organe aux fonctions aussi complexes ? Comment se fait-il alors qu'on ait relevé des hominidés dont les paléontologues supposent de par les outils qu'ils ont utilisés et perfectionnés au fil de leur évolution qu'ils ont connu une évolution intellectuelle en conséquence ?

Dans l'impatiente attente de votre réponse,

Cordial shalom.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2689

MessagePosté le: Lun 15 Mai 2017, 23:56 Répondre en citantRevenir en haut

Bonsoir,
il est déjà tard donc je vous réponds rapidement.

Je vous cite:

Citation:
J'avais précédemment posé une question sur un des forums de la communauté, mais à ce jour je n'ai toujours pas eu de réponses. Je me doute que l'équipe ait un emploi du temps assez chargé, et qu'il se puisse que ma question soit passée sous vos radars et qu'elle n'ait jamais de retour.


En effet, pour ce qui me concerne, je n'ai pas repéré votre précédente question jusque là. Tout d'abord si vous l'avez postée sur le forum d'internautes du site, elle n’apparaît pas comme "sans réponse" car elle est validée tout de suite. Donc je ne risque pas de tomber dessus, ni moi, ni les autres répondeurs du site.

D'autre part, si elle ressemble à celle-ci par sa formulation, je ne serais pas étonné que certains l'aient vue et n'aient pas eu la force ni le temps de la lire: soyez beaucoup plus concis dans vos questions.
Lorsque vous recevez une réponse à VOTRE question, vous pouvez la lire même si elle est longue, mais lorsque vous recevez des dizaines de questions et n'avez pas le temps de répondre à toutes, vous mettez naturellement de côté celle qui semble trop longue.

Citation:
comment se fait-il donc que... pour la gestion de nos fonctions les plus vitales ...notre cerveau soit en quelque sorte la synthèse des autres cerveaux pilotant les animaux ?
... Adam issus de la poussière aurait-il été d'emblée doté d'un organe aux fonctions aussi complexes ? Comment se fait-il alors qu'on ait relevé des hominidés dont les paléontologues supposent ... qu'ils ont connu une évolution intellectuelle en conséquence ?

Relisez la Genèse (II, 7) où l'homme est appelé Nefesh 'Haya, alors que plus haut (I, 27) il est question d'un homme à l'image de D.ieu.
Voyez ce qu'en dit le Sforno (II, 7) pour qui l'homme a connu deux étapes de "fabrication", il n'était au départ qu'une Nefesh 'Haya, pas encore Tselem Elokim...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum