Mort soudaine Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
DARMONI



Messages: 1

MessagePosté le: Dim 12 Octobre 2008, 14:05 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

On m'a expliqué un jour que si un être décède soudainement sans souffrance c'était le baiser de D ou de l'Ange, je ne sais plus très bien pourriez m'en dire un petit peu plus ?

Merci.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2757

MessagePosté le: Mer 21 Décembre 2016, 13:26 Répondre en citantRevenir en haut

Vous parlez de ce qu'on appelle "Mitat Neshika".

Que voulez-vous savoir à ce sujet?
cheelnaute



Messages: 87

MessagePosté le: Lun 16 Janvier 2017, 14:52 Répondre en citantRevenir en haut

Le message datant de 2008, je doute qu'il reponde...
Je reprends donc le flambeau ;)
Si ce concept est mentionné quelquepart, que signifie t'il en gros ? J'imagine que la torah ne specule pas sur toute les morts possible et sur leur signification, donc pourquoi celle ci est elle a une explication qui lui est dédiée et que dit la torah ( le shass ou la kabala ) sur le sujet ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2757

MessagePosté le: Jeu 19 Janvier 2017, 23:36 Répondre en citantRevenir en haut

Détrompez-vous, nous trouvons des considérations et appréciations de différentes morts dans le Talmud et la littérature rabbinique, au point de les comptabiliser (il y en aurait 903 ! cf. Brakhot 8a ).
Vous trouverez aussi des spéculations sur les différentes morts dans Moed Katan (28a) .

Pour Mitat Neshika, la "mort par le baiser (divin)", c'est une manière de nommer une mort indolore -ou presque. Mort à laquelle le Malakh hamavet n'aurait pas participé.

Comme la mort dans le sommeil ou encore la mort subite comme le demandait Darmoni il y a huit ans.
Seulement, la mort subite est qualifiée de Neshika, uniquement si elle arrive après que le concerné ait atteint ses 80 ans - voir Moed Katan (28a) .

Nous trouvons qu'il est dit sur certains tsadikim qu'ils sont morts "bemitat neshika", comme Avraham, Its'hak, Yaakov, Moshé, Aharon et Myriam (Baba Batra 17a) . Dans le Yalkout Shimoni (Tehilim 16, remez 668) un septième est ajouté à la liste: Binyamin.

(et pour Myriam voir aussi Yalkout, bamidbar §20, remez 763 suite ).

Pour d'autres notions, voir Zohar (II, 124b) et (III, 144b) .
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum