Midrash Bereshit Rabba 18.4 Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
azp1



Messages: 1

MessagePosté le: Mar 08 Novembre 2016, 17:28 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

J'ai entendu parler récemment qu'Adam aurait eu une première épouse avant Ève. J'ai fais des recherches sur internet qui m'ont amené sur wikipédia et au Midrash Berechit Rabba Chapitre 18 verset 4 (version anglaise trouvé sur Archive.org ).

On y lit que D. a créé une première femme, puis D. l'a retiré, pour en créer une seconde de la côte (du côté) d'Adam.

Apprenant cela, (étonné), je me suis posé plusieurs questions :

- Y a-t-il un ou deux êtres (humains) qui ont été créés en Bereshit 1, 27 ?

- Adam a-t-il eu réellement une première femme avant Ève ?

- Selon le Bereshit Rabba, la "première" femme est retirée a Adam, puis "remplacée" (Bereshit 2, 21) mais Adam lui également me semble recréé (Bereshit 2, 7 "L'Éternel-D. façonna l'homme, - poussière détachée du sol, - fit pénétrer dans ses narines un souffle de vie, et l'homme devint un être vivant." citation texte Torah-box). Adam est-il recréé (re-façonné) ? Si non, pourquoi parler de façonnage ?

Je vous remercie.

PS: Pardon si je commet des maladresses dans les citations, mais je suis chrétien.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2944

MessagePosté le: Mar 31 Octobre 2017, 21:15 Répondre en citantRevenir en haut

Non, Adam n'a pas eu deux femmes.

Cet enseignement du Midrash Bereshit Raba (XVIII, 4) fait référence à ce qui y avait été dit plus haut (XVII, 7) ; lorsque D.ieu créa la femme à partir de la côte d'Adam, ce dernier l'ayant vue (à l'étape de sa création) pleine de sang (etc.) et s'en écœura et s'en écarta.

Alors D.ieu la "recréa" durant le sommeil d'Adam (et la lui présenta "une fois aboutie" et propre) et c'est là qu'elle trouva grâce à ses yeux.

Il y aurait donc eu deux étapes, mais il n'est pas question d'une AUTRE épouse.

Cette exégèse se base sur les mots du verset (Genèse II, 23) "Zot Hapaam" .
Mais il ne s'agît que d'une exégèse, d'un enseignement qui a pour but d'amener le lecteur à une réflexion de Moussar (/morale) et de savoir-vivre, il ne s'agît pas nécessairement d'une vérité historique.

D'ailleurs, le Talmud (Yevamot 63a) interprétera autrement les mots "Zot Hapaam" . (ce qui prouve qu'il ne s'agît pas du Pshat mais du Drash)

[Cette autre interprétation est souvent mal comprise et amène à confusion, il faut voir son explication dans le Torah Tmima (Bereshit II, 23, note 50) .]

Quant aux enseignements à tirer de ce Midrash, le premier qui me vient à l'esprit est sur l'importance du respect de son conjoint, savoir prendre garde et ne pas l’écœurer, savoir se faire propre et avenant(e) pour maintenir et préserver au sein du couple une notion de séduction.
(Voir encore à ce sujet Talmud Nida 17a ).

Combien d'époux -au bout de quelques années de mariage, ont malheureusement tendance à négliger cet aspect en s'en défendant et arguant que c'est purement superficiel (etc.).
Mais ils trouvent étrangement nécessaire, utile et agréable, de le faire (=se montrer séducteur) lorsqu'il s'agît de la voisine (/du voisin) ou d'un(e) collègue de travail.

Il faut savoir tenir compte de l'aspect physique au sein du couple et préserver "la flamme" en soignant son aspect extérieur (et bien entendu, il le faut encore plus pour son aspect intérieur!) et concentrer ses capacités de séduction envers celle/celui avec qui l'on souhaite construire sa famille.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum