Lien entre Hanouca et Pourim Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
aralé



Messages: 72

MessagePosté le: Ven 22 Décembre 2017, 9:37 Répondre en citantRevenir en haut

Kvod Harav Wattenberg,

Dans la Mégilat Taanit, le 13 adar est indiqué comme jour où on ne jeûne pas car on fête la victoire des Hasmonéens ( Juda Macabi) sur le général grec Nikonor. Ce dernier qui menaçait de détruire le Bet Hamikdach est tué lors de la bataille. Sa tête et sa main ( qui menaçait le Bet Hamikdach ) sont tranchés et envoyés à Jérusalem.

J'ai deux questions.

Le 13 adar c'est le jeûne d'Esther, sans doute institué après Pourim. Donc jeûne supprimé après la victoire des Hasmonéens. Puis réintroduit après l'annulation de la Mégilat Taanit. Comment ça s'explique du point de vue Halacha ? Tout est dérabanan et les rabbins sont libres de leurs décisions ? Le jeûne d'Esther, lié à la Mégilat Esther, n'a-t-il pas un caractère de divré Kabala ?


La coïncidence de date entre cette victoire sur les Grecs le 13 adar, où les Juifs de Pourim devaient être exterminés et où là aussi ils ont combattu et vaincu, a dû donner lieu à des drachot. Auriez-vous souvenirs de ce qu'elles disent ?

Merci d'avance
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Ven 22 Décembre 2017, 11:50 Répondre en citantRevenir en haut

Voyez le Taz (o"h §686, sk.1) qui vous renseignera sur cette question.

Citation:
Le 13 adar c'est le jeûne d'Esther, sans doute institué après Pourim. Donc jeûne supprimé après la victoire des Hasmonéens. Puis réintroduit après l'annulation de la Mégilat Taanit. Comment ça s'explique du point de vue Halacha ? Tout est dérabanan et les rabbins sont libres de leurs décisions ? Le jeûne d'Esther, lié à la Mégilat Esther, n'a-t-il pas un caractère de divré Kabala ?

ce que vous écrivez correspond à ce qu'écrit le Sfat Emet (Taanit daf 18) .
Tandis que le Ran (ibid.) écrit que le caractère festif du Yom Nikanor ne concerne que le Hesped, pas le jeûne (=on pouvait maintenir le Taanit Esther).
ça déplait aux A'haronim, comme le Sfat Emet (op cit) ou le Shaar Hamelekh (Meguila I, 1) .

Il en résulte une discussion quant à l'observance du jeûne d'Esther durant la période de la fin du second Temple (à partir de la fixation du Yom Nikanor jusqu'à l'annulation de la Meguilat Taanit).
Selon le Ran , les juifs jeûnaient le 13 Adar, seul le Hesped était prohibé.
Il y a aussi le Gaon de Vilna (Hag. Hagra, o"h §656, sk.3) qui pense qu'ils jeûnaient.

Tandis que pour le Sfat Emet (Taanit 18a) , le Shaar Hamelekh (op cit) et le Rogatshover (Tsofnat Panéa'h Hil. Taanit §V, 5) , le Taanit Esther était supprimé durant cette seconde période du second Temple.

Le Binian Shlomo (§56) écrit qu'on ne devrait pas dire Mizmor Letoda lors du Taanit Esther.
La question dépend justement de l'habitude qu'avaient les juifs lors du second Temple; s'ils ne jeûnaient pas, on dira Mizmor Letoda, mais s'ils jeûnaient, on ne le dira pas, car en jour de jeûne, ils ne sacrifiaient pas de Korban Toda (pour ne pas être Memaet mizman akhilato et en arriver à devoir le brûler).

Le Binian Shlomo (§56) prouve sa position à partir du Rosh (Meguila I, 1) et aussi du Korban Nethanel (Meguila I, 3) qui cite le Shéiltot , selon eux, les juifs jeûnaient le 13 Adar à l'époque du (second) Temple.

Il (le Binian Shlomo ) s'étonne donc du Minhag actuel qui consiste à dire Mizmor Letoda le jour du Taanit Esther et il considère qu'il y a lieu d'être Meyashev le Minhag en disant qu'étant donné que durant le premier Temple on ne jeûnait pas (car c'était AVANT l'histoire d'Esther), ils apportaient donc un Korban Toda, c'est pourquoi nous disons le mizmor de nos jours.

Je pense qu'il faut tout d'abord souligner qu'il y a bien des opinions opposées selon lesquelles les juifs ne jeûnaient pas le 13 Adar durant la seconde période du second Temple, comme vous le proposiez et comme l'écrit le Sfat Emet (op cit) , c'est aussi la position du Rogatshover etc. (voir citations plus haut)
Il y avait donc un Korban Toda, ce qui explique l'habitude de dire ce Mizmor.

(Ensuite, même s'ils jeûnaient, on pourrait aussi le concilier avec la récitation du mizmor de nos jours, mais cela nécessiterait des développements que je ne souhaite pas aborder.)


Pour ce qui est des Drashot sur les comparaisons entre 'Hanouka et Pourim, je n'ai rien d'intéressant (enfin je veux dire: "qui aurait retenu mon attention") à vous indiquer.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum