Mentir pour l'étude de Tora Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
cheelnaute



Messages: 109

MessagePosté le: Dim 02 Avril 2017, 20:34 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour
Peut on mentir à un goy (ou plus largement même à un juif) lorsqu'il n'y a aucune nafka mina mamonite, pour un besoin de Tora, par exemple:
Annuler un rendez-vous chez le dentiste (dans les temps, quand cela ne lui fait pas perdre un client et qu'il aura le temps de retrouver un client à ma place, disons 1 semaine à l'avance) si je me souviens qu'à la meme heure j'ai un cours de Tora.
Et bien entendu je ne peux pas lui dire "j'ai un cours de Tora donc j'annule", donc est-ce moutar par exemple de lui dire "je ne peux pas venir car je serais en deplacement professionnel" ?
Si oui pourquoi est-ce moutar etant donné que concretement c'est du sheker... et est-ce que ca aurait été moutar meme si ce n'etait pas pour un cours de Tora mais par exemple par ce que j'ai une chose à faire ce soir-là (pas forcement une mitsva) ?


MERCI
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2985

MessagePosté le: Dim 02 Avril 2017, 21:20 Répondre en citantRevenir en haut

S'il ne perd rien (vous parlez d'une semaine à l'avance, disons que c'est ce qu'il faut pour qu'il ne perde rien) , vous avez le droit de lui dire que vous ne pourrez pas venir.

Il n'est pas nécessaire d'inventer un déplacement professionnel, mais si c'est la seule excuse qu'il accepterait sans vous sermonner 3/4 d'heure car il est bête et obtus, OUI, vous pouvez mentir et le dire.

Néanmoins, s'il n'est pas si borné et se contente aisément d'un prétexte qualifié de "personnel", il ne faut pas "mentir pour le plaisir", dites-lui donc la vérité sans lui préciser que c'est pour une étude (puisqu'il/s'il ne le comprendrait pas) , vous pouvez dire que vous avez un empêchement personnel.

L'interdiction de mentir doit être compréhensible et intelligente.
Ce n'est pas parce qu'il est interdit de mentir que vous devez vous retrouver dans l'obligation de dévoiler à autrui votre vie privée, par exemple.
Voyez Baba Metsia 23b .

Citation:
Si oui pourquoi est-ce moutar etant donné que concretement c'est du sheker... et est-ce que ca aurait été moutar meme si ce n'etait pas pour un cours de torah mais par exemple par ce que j'ai une chose à faire ce soir là ( pas forcement une mitsva ) ?


Même si vous avez autre chose à faire (qui n'est aucunement une mitsva) , vous avez le droit de prétexter un empêchement -mais sans mentir (ou en mentant si c'est nécessaire en raison de sa stupidité) , tant que ça ne lui fait pas perdre d'argent/temps.
Votre vie privée ne le regarde pas et si pour vous il est impératif de jouer aux mots croisés ce jour-là à cette heure-là, vous n'avez pas à lui rendre des comptes tant que vous ne lui causez pas de préjudice.

Il faut juste éviter de mentir "gratuitement" (et donc ne pas inventer un déplacement professionnel, un cambriolage, ou une rage de dents de votre hamster) et tenter de ne dire que des choses vraies (mais imprécises) -si c'est possible.

Encore une précision (en raison de votre titre):
ces restrictions sont valables vis-à-vis d'un juif comme d'un non-juif.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum