Méguilat Esther écrite par une femme Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 70

MessagePosté le: Lun 23 Juillet 2018, 15:47 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav Wattenberg,

Est-ce qu'une femme a le droit d'écrire une Méguilate Esther ?

Est-on quitte d'une lecture effectuée sur cette Méguila ?

Merci
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Dim 14 Octobre 2018, 16:38 Répondre en citantRevenir en haut

C’est discuté ; Pour le Pri Megadim (Mishb. Zahav §691, sk.2) et le Sidour Beit Oved (daf 169b, ot 6) ce n’est pas un problème, étant donné qu’elle est concernée par la mitsva de lire/d’écouter la meguila, elle est forcément apte à l’écrire.

Le Shout Nishal David (O’’H §30) aussi l’autorise.

Le ‘Hida (Birkei Yossef §691) indique lui aussi des éléments en faveur de l’autorisation.

Le Shaarei Tshouva (§691, sk.3) cite le Maassé Rokéa’h (ad Rambam Hil. Meguila §1) qui disqualifie la femme pour cette rédaction, mais le ‘Hida dans Ma’hzik Brakha (§691) repousse ses preuves.

Toutefois, concernant la preuve du Pri Megadim [et du Beit Oved ] (op cit) , le Lishkat Hassofer (klal 1) la repousse arguant qu’une femme est aussi tenue par la mitsva de Mezouza et n’est pourtant pas apte à l’écrire…

Le Avnei Nezer (§516, 19) interdit aussi, en s’opposant au ‘Hida .
Toutefois, un peu plus loin (§518, 11) il indique un soutien pour le ‘Hida à partir du Rambam (et du S.A.) mentionnant l’invalidité du non-juif ou de l’Apikoros et non celui de la femme…
(cet argument devrait aussi autoriser la meguila écrite par un enfant, ce qui n’est pas évident pour tous).

Rabbi Yossef Messas (Otsar Hamikhtavim III, §1617) invalide lui aussi la femme pour la rédaction de la Meguila.

Idem pour Rabbi Akiva Eiger (Hagahot S.A. §691, 2) qui tend à interdire, tout comme le Mikraei Kodesh (§33) , ainsi que le Melekhet Shamayim (§24, 3).

La conclusion du ‘Hida et du Shaarei Tshouva est d’éviter d’utiliser une Meguila écrite par une femme, mais en cas d’impossibilité d’en trouver une autre à temps, on l’utilisera tout de même.

C’est aussi ce qu’écrit le Piskei Tshouvot (§691, 6) au nom du Kesset Hassofer , en autorisant même de faire la Brakha dessus.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum