Matsa Icha Matsa Tov version Limoud Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
RB



Messages: 7

MessagePosté le: Ven 03 Mai 2019, 10:11 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav Wattenberg,

Pensez-vous qu'un homme marié ressent son limoud différemment ? Un homme célibataire est-il complètement Sharouy belo Torah ?

Lemaassé, conseillez-vous à un jeune homme en âge de shidduchim (22-23) d'attendre encore -quitte à être victime du yetser- et d'aller lernen à fond (sans obligation financière etc), ou bien de se marier et d'être sharouy Betorah (en écartant le yetser) tout en limitant le temps qu'il pourra y consacrer ?

La réponse change-t-elle dans le cas où le garçon n'a jamais jusqu'à présent saisi l'opportunité d'aller à la yeshiva ?

Merci par avance.

Gut Shabbes

RB
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3859

MessagePosté le: Lun 13 Mai 2019, 12:26 Répondre en citantRevenir en haut

Vous avez titré votre question : « Matsa Icha Matsa Tov version Limoud» , mais je suppose que votre intention était d’écrire « versus » et non « version ».

Citation:
Pensez-vous qu'un homme marié ressent son limoud différemment ? Un homme célibataire est-il complètement Sharouy belo Torah ?
Lemaassé, conseillez-vous à un jeune homme en âge de shidduchim (22-23) d'attendre encore -quitte à être victime du yetser- et d'aller lernen à fond (sans obligation financière etc), ou bien de se marier et d'être sharouy Betorah (en écartant le yetser) tout en limitant le temps qu'il pourra y consacrer ?
La réponse change-t-elle dans le cas où le garçon n'a jamais jusqu'à présent saisi l'opportunité d'aller à la yeshiva ?


Je commence par la fin :
Citation:
La réponse change-t-elle dans le cas où le garçon n'a jamais jusqu'à présent saisi l'opportunité d'aller à la yeshiva ?


Assurément ! cela fait partie des nombreux points qui peuvent porter à conséquence, mais ça n’est pas le seul.

Il faut aussi tenir compte de ceci :

-niveau actuel en limoud

-capacité à se plonger totalement dans le limoud pendant un an, sans rien faire d’autre

-où se passerait l’année de yeshiva

-difficultés liées au paramètre matériel /Gashmi

-plan parnassa pour APRES l’année yeshiva

-niveau/style de religiosité

-type de conjointe recherchée (=qui encouragera au limoud ou non -voire l’inverse, comme le Rov des femmes)

-etc.


En conséquence de quoi, je ne me sens pas en mesure de vous donner une réponse « tranchée », car je ne vous connais pas, je ne sais pas quelle yeshiva vous visez, etc.

Ajoutez à cela d’autres points importants, comme -par exemple, s’il y a déjà une jeune fille en vue ou une proposition qui semble faire l’affaire, etc.

Il est indéniable qu’il est bon de se marier jeune (23 ans c’est bien), mais il est aussi absolument indéniable qu’une année de yeshiva (correctement menée) peut vous changer la vie, celle de votre (futur) couple et celle de vos (futurs) enfants.

Je vous conseille donc d’en parler avec votre Rav qui vous connait (en espérant que ce soit un Rav qui comprenne l’importance d’une année de yeshiva avant de se marier, sans quoi la question ne se pose pas vraiment…) et sera mieux placé que moi pour vous répondre.

Hatsla’ha.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum