Mal-être et religion Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Emounna55



Messages: 9

MessagePosté le: Dim 05 Novembre 2017, 20:39 Revenir en haut

[ Ce message est en attente d'acceptation ]
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3528

MessagePosté le: Jeu 22 Février 2018, 0:31 Répondre en citantRevenir en haut

Votre question ne sera pas publiée, comme vous le demandez (sauf de petits passages que je vais citer pour mieux cibler).
Mais notez que même en la publiant, je ne pense pas que votre pseudonyme permette de vous identifier.

Citation:
Dans quelle mesure dois-je considérer cet état comme une épreuve envoyée par Hm ou plutôt une conséquence de mon manque de bitahon ou une non satisfaction de mon parcours et alors ce serait plutôt de ma faute ... ?
Si quelqun fume pendant vingt ans et a un cancer c'est une épreuve d'Hm ou une conséquence naturelle de ses actes ?

Les deux!
Je veux dire que même lorsqu'on a une part indéniable dans les soucis que l'on rencontre, cela n'empêche pas qu'il y ait une part "épreuve" qui s'y joint. Car dès que vos actions n'entraînent pas irrémédiablement ce résultat (et que vous auriez donc pu vous comporter de la même manière sans rencontrer le souci), c'est qu'il y a aussi une part envoyée par D.ieu.

Certains fument pendant 80 ans et n'ont aucun cancer, alors que d'autres qui n'ont jamais touché une cigarette meurent d'un cancer du poumon (rh''l).

Mais lorsque votre action entraîne obligatoirement le résultat, ce n'est pas D.ieu qui envoie une épreuve, c'est vous qui vous mettez dans de beaux draps.
Par exemple, celui qui saute par la fenêtre, du 3ème étage et qui se retrouve handicapé à la suite de ce saut, c'est de sa faute s'il a été sot et il ne faut pas nécessairement voir le sceau de D.ieu dans son sort.
Ou plus évident encore, celui qui se coupe un membre, ne doit pas le reprocher à D.ieu.

Bref, vous avez peut-être une part de responsabilité, de ne pas avoir fait les efforts que vous auriez pu faire pour éviter cette situation, ce "résultat", mais cela n'exclut pas qu'il puisse y avoir aussi une part de Nissayon (puisque ledit "résultat" n'était pas obligatoirement garanti par vos actions).


Citation:
les gens autour de moi m'apprécient beaucoup et il semble que je sois seul à ne pas valoriser mon quotidien.

C'est que vous devez être exigeant.
Si tout le monde vous apprécie, ça devrait déjà vous aider à vous remonter un peu le moral en principe.
Il faut absolument arriver à être -plus ou moins- satisfait de votre quotidien, sans quoi, il ne faut pas s'étonner de déprimer.

Si vous trouvez votre travail avec les jeunes pas assez gratifiant, tentez un peu d'autres choses. Essayez par exemple d'enseigner à des adultes? Ou d'écrire? ou....etc.
Bref, trouvez quelque chose qui vous plaise.

Citation:
Comment une personne religieuse et étudiant a plein temps peut-elle arriver à déprimer, le dereh pris ne devait sûrement pas etre le bon.

Ce n'est pas forcément le Derekh pris à l'époque , mais celui dans lequel vous vous engagez "passivement" aujourd'hui, qui consiste à ne pas tenter de donner des cours aux adultes ou autre chose.
Depuis le temps que vous étudiez, vous avez certainement des connaissances, des choses à transmettre...
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum