Les 5 Rabanims de la synagogue rue Pavée Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 69

MessagePosté le: Ven 14 Septembre 2018, 9:31 Répondre en citantRevenir en haut

Rav Wattenberg,

Lors d'un chiour à la Rue Pavée, vous avez dit qu'il y a eu 4 ravs avant le Rav Rottenberg. Pouvez-vous redonner cette liste svp?

Merci
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3411

MessagePosté le: Ven 14 Septembre 2018, 12:10 Répondre en citantRevenir en haut

Oui, il y a eu 5 rabbanim en tout dans cette synagogue active depuis un siècle (depuis avant la première guerre mondiale, en juin 1914) , l’un d’entre eux est méconnu, même les fidèles de la rue Pavée l’ignorent et il y a 3 plaques commémoratives des rabbanim de la shul fixées au mur (mur nord, proche du Heikhal) pour 3 rabbanim qui y ont officié alors que le 4ème n’est pas mentionné.

Voici les 5 rabbanim dans l’ordre :

1) Rav Yoel Leib Herzog de 1914 à son décès en 1934.
C’est l’auteur du Guilyonei Yoel sur le Shas, du Imrei Yoel (drashot), d’un ouvrage sur Ruth ( Hassivloni ) et c’est aussi le père du grand rabbin d’Israël de 1936 à 1959, R. Its’hak Eizik Herzog –lui-même père du président d’Israël de 1983 à 1993 ‘Haim Herzog .

2) Rav Israel Elazar Hopsztein (Admor de Koznits) de 1935 à 1940 (il a été interné au camp de Gurs puis, je ne sais pas comment il a pu s’en échapper, mais en 1941 il quitta l’Europe pour l’Amérique où il est décédé vers décembre 1966 âgé de 68 ans).

C’est un Rav « français » méconnu du public français, bien qu’il fût aussi Rabbi ‘hassidique.
La raison de l’absence de plaque commémorative me semble facile à expliquer, c’est le seul des 4 rabbanim décédés à ne pas avoir terminé sa vie en poste.
Lorsqu’il est niftar, quelques 26 ans après avoir quitté son poste au sein de cette shul, son successeur avait déjà quitté ce monde.

[Durant la (suite de la) guerre il n’y avait pas de Rav à la synagogue de la rue Pavée.]

3) Rav Shmouel Yaakov Rubinstein de la fin de la guerre en 1945 à son décès en 1964.
C’est l’auteur du Sheérit Mena’hem et du Shemen Laner .
Il était très réputé pour ses Drashot passionnantes.


4) Rav ‘Haim Yaakov Rottenberg de 1964 à son décès en septembre 1990 (le 7 Eloul).
Son arrivée à Paris avait fait grand bruit dans le monde juif pratiquant de la région parisienne.
J’ai eu le privilège d’être son élève.
Il y aurait beaucoup à dire et à raconter sur lui.

[J'ai maintes fois supplié son fils ( Rav Mordekhai ) d'accepter qu'une biographie soit rédigée, je lui ai même trouvé un rédacteur, mais il a du mal à laisser cela au soin d'un simple rédacteur. Il souhaite que ce soit un Talmid 'Hakham qui s'en charge. Avis aux amateurs!]


5) Rav Mordekhai Rottenberg (fils du précédent) de 1990 à aujourd’hui.

C’est donc le rabbinat le plus long que la Shul ait connu.
C’est aussi le plus jeune Rav (au moment de l’entrée en fonction) des cinq.
Il n’avait que 32 ans au décès de son père.
Si le Rav Hopsztein était aussi devenu rav de cette shul étant jeune, il avait 37 ans (et l’a quittée à 42 ans), les autres avaient déjà atteint la cinquantaine avant d’y arriver ( rav Rubinstein a pris ses fonctions à 57 ans, le Rav Rottenberg (père) à 54 ans et le rav Herzog à 52 ans).
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum