heureux de pratiquer son judaïsme Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Lea Rachel



Messages: 3

MessagePosté le: Mer 07 Octobre 2015, 21:37 Répondre en citantRevenir en haut

Bonsoir ,

Je suis une baalat techouva depuis maintenant environ une dizaine d'années, et ces temps-ci il m'est difficile de faire certaines mitsvots avec entrain et enthousiasme.

Parfois le matin, j'ai comme l'envie de commencer ma journée sans faire de tefila ou d'autres fois, j'aimerais aller à la piscine pour nager (ce qui implique que je ne sois pas tsniout). D'autres fois, ce sont mes Tehilims que je me force à faire mais j'aimerais tellement les faire sans me forcer.

Ça fait plusieurs années que tous les jours, je fais énormément de Tehilims et au départ c'était simple. A présent, je les connais tous par c?ur et c'est malheureusement devenu comme une contrainte. Alors que pourtant je sais qu'ils me font énormément de bien. Je ne veux pas que le reste de la religion devienne aussi un fardeau pour moi. Je me dis que j'essaye peut être de faire trop de choses (tehilims, 3 tefilots par jour, etc) et qu'au final j'ai du mal à gérer car je ne vis pas dans une famille hassidique et très religieuse, ils sont pratiquants simplement (et aussi tous des baalé Techouva) .

Je ne sais pas s'il vaut mieux faire les choses quand j'ai envie de les faire quitte à perdre la mitsva ou s'il vaut mieux se forcer à les faire pour ne pas s'écarter du droit chemin. Qu'en pensez-vous ?

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3351

MessagePosté le: Jeu 15 Octobre 2015, 21:54 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,
je vous cite:
Citation:
Je ne sais pas s'il vaut mieux faire les choses quand j'ai envie de les faire quitte à perdre la mitsva ou s'il vaut mieux se forcer à les faire pour ne pas s'écarter du droit chemin.
Qu'en pensez-vous ?


Il faut distinguer les 'hiyouvim [=les obligations, ce que la Torah vous impose de faire] du facultatif que VOUS choisissez de prendre sur vous mais que la Torah ne vous impose pas.

Aucun juif n'est "tenu" -par la halakha- de lire tous les tehilim chaque semaine (uniquement certains dans la tfila, mais pas en lecture supplémentaire).

Si vous êtes une femme, vous n'êtes pas non plus tenue de faire la Arvit (la prière du soir).

Par contre, aller à la piscine mixte fait partie des choses interdites par la halakha, ce n'est pas seulement une midat 'hassidout que VOUS vous seriez imposé.

Donc là-dessus, il vaut mieux se forcer comme vous dites.

Mais pour ce qui est du "plus" facultatif, il ne faut pas l'accepter dès le départ comme un engagement, mais uniquement comme un "plus" bli neder et lorsqu'on sent que ça devient trop pesant ou lorsqu'on n'en a pas la force, on ne se force pas.

C'est pourquoi, si jamais vous vous êtes engagée par l'habitude et avez pris sur vous de lire tant et tant de tehilim, ou une autre habitude, il faudrait voir à consulter un rabbin pour procéder à une éventuelle hatarat nedarim si vous voyez que cette habitude vous éloigne plus de D.ieu qu'elle ne vous en rapproche au point que les mitsvot vous deviennent difficiles (hé oui, car la force qu'on mettra à faire quelque chose qu'on n'apprécie pas ne sera plus disponible pour faire d'autres choses parfois réellement obligatoires).

Ne soyez pas déçue de constater que votre zèle pour le bon D.ieu semble partir en fumée, c'est un peu normal, la baal tshouva passe par une phase de grand zèle, puis, avec l'expérience et la pratique, il découvre des choses plus profondes dans la Torah et ressent des besoins plus profonds, il se peut donc que vous vous soyez lassée de la lecture des tehilim en raison d'une évolution de votre conception du judaïsme, c'est que votre âme a besoin de plus qu'une simple lecture, peut-être que l'étude de ces tehilim vous rattachera plus à D.ieu...

A part ça, si vous avez du temps dans la journée pour lire tant de tehilim, partagez-le un peu avec de l'étude de la halakha qui a la priorité sur les tehilim.
Gardez un peu de tehilim si vous y arrivez encore, mais mettez l'essentiel de votre temps libre sur l'étude et vous verrez l'étude est souvent un meilleur moyen de se rapprocher de D.ieu.

Bonne chance.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum