Grossesse et prison et les réponses de rav Messas Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Mishchar



Messages: 2

MessagePosté le: Sam 22 Avril 2017, 16:34 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom !

Je suis étudiante en 3ème année sage-femme et je sollicite votre éclaircissement avec l'aide de la Torah sur le thème suivant:
"la grossesse et la prison".

Qu'en pensez vous?

Merci par avance pour votre réponse
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2914

MessagePosté le: Dim 23 Avril 2017, 20:28 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour.
Je suis désolé, mais il va falloir préciser (bien) plus que ça votre question.

Ce site est destiné aux questions Halakhiques ou Hashkafiques.
Certes, il arrive qu'on y pose des questions plutôt destinées à un toubib, à un historien, à un bibliothécaire, à un philosophe, à un botaniste, à un linguiste, à un psychologue, à un astronome ...ou encore à un vétérinaire, mais si vous ne précisez pas votre question, on peut tout imaginer...

Veuillez donc vous montrer plus précise, merci.
Mishchar



Messages: 2

MessagePosté le: Lun 24 Avril 2017, 6:29 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Monsieur le Rabbin,

Je m'excuses pour mon imprécision:

J'aimerai savoir si vous acceptez ou non qu'une femme enceinte (donc dans un état de vulnérabilité ) soit admise en prison (pour un crime qu'elle a commis par exemple). Y a-t-il dans la Torah a une réponse à ce sujet ?

Que pensez-vous de la présence d'une femme enceinte (donc une personne vulnérable, ayant en son sein la vie) dans un milieu carcéral ?
L'éthique Judaique est il pour ou contre cela?

Pouvez-vous me dire s'il y a des versets de la Tora qui illustreraient ce sujet ?

Je vous remercie par avance,

Cordialement
david123



Messages: 21

MessagePosté le: Lun 24 Avril 2017, 12:29 Répondre en citantRevenir en haut

Rav, si deja, vous pourriez aussi me donner l'avis de la torah sur mes devoirs de math....
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2914

MessagePosté le: Mar 25 Avril 2017, 15:41 Répondre en citantRevenir en haut

A Mishchar:

La Torah ne parle pas vraiment du milieu carcéral car il n'est pas prévu par ses lois.

La prison n'est pas considérée comme une "solution".
Une grande partie de ceux qui en ressortent nous le prouvent...

Nous trouvons dans le judaïsme antique une notion de détention, mais elle est toujours provisoire, on n'envisage pas -dans la Torah- de créer des prisons pour y entasser des prisonniers.

Le pire des voleurs ne va pas en prison, mais doit rembourser et peut se voir infliger -en sus- une amende très lourde, mais il n'y a pas de prison dans le sens classique.

L'assassin (volontaire, prémédité, assumé, etc. "Edim, Hatraa, hitir atsmo...") est passible de la peine capitale, mais ne pourrira pas en prison.

Il n'y a donc pas de lois propres à la prison dans la Torah.

Quant à dire ce que la Torah penserait d'incarcérer une femme enceinte [qui aurait commis un homicide à une époque où la peine de mort est abolie ou qui aurait commis un délit passible d'emprisonnement dans un pays où c'est le cas] , c'est un exercice qui me semble délicat et hasardeux.
La porte est ouverte aux interprétations personnelles; je ne puis vous garantir que ce que j'en pense est ce qu'en penserait la Torah.

Personnellement, je dirais donc qu'il convient -dans la mesure du possible-
d'aménager un milieu favorable et adapté à sa grossesse, même s'il est hors de question de laisser une telle femme gambader dans les rues.
S'il est vrai qu'il y a un éventuel danger pour le bébé, il y en a aussi un pour les passants dans la rue, dès fois qu'elle déciderait de remettre ça...

Et puis on pourrait élargir la problématique en parlant des jeunes mères condamnées à l'emprisonnement, il y a nécessairement un danger et une injustice envers le bébé...

(Puis on pourrait aussi parler des jeunes pères?...)

Toutefois, la situation en France aujourd'hui est tellement dramatique en ce qui concerne les prisons, que je ne sais pas si nos petites discussions pourront servir à quelque chose.

Il y a des personnes préposées à cela, c'est à elles de faire progresser les choses, vous devriez plutôt entrer en contact avec le contrôleur général des lieux de privation de liberté.
(et si vous y parvenez, je pense qu'il n'y a pas que ce problème pour lequel il faudrait retenir son attention concernant les dérives de l'organisation pénitentiaire...)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2914

MessagePosté le: Mar 25 Avril 2017, 15:41 Répondre en citantRevenir en haut

A David123 :

Citation:
Rav, si deja, vous pourriez aussi me donner l'avis de la torah sur mes devoirs de math....


Certainement, avec plaisir :)

C'est vrai que les mathématiques font parties des sciences séculières les moins présentes dans les questions posées sur Techouvot.

J'écrivais plus haut:
Citation:
Ce site est destiné aux questions Halakhiques ou Hashkafiques.
Certes, il arrive qu'on y pose des questions plutôt destinées à un toubib, à un historien, à un bibliothécaire, à un philosophe, à un botaniste, à un linguiste, à un psychologue, à un astronome ...ou encore à un vétérinaire

Je n'ai pas mentionné les mathématiques car il est vrai que les questions de maths sont assez rares sur Techouvot.

Après avoir écrit cela, j'ai entretenu un moment une réflexion sur cette réalité étrange: Comment se fait-il que je sois amené à répondre sur ces disciplines alors que ce site est réservé aux questions liées à la Torah?
C'est alors qu'une pensée joyeuse a traversé mon esprit, en prenant conscience que je ne suis pas le premier dans cette situation, même si c'est assez rare dans les Shoutim (responsas rabbiniques): il y avait Rabbi Yossef Messas qui a été amené à donner des réponses dans différents domaines, autour de ses réponses de Torah. Que ce soit dans son Shout Mayim 'Hayim ou dans son Otsar Hamikhtavim .

On lui posait des questions très diverses et il est parfois difficile de déceler un lien avec la Torah.
On lui demande par exemple l'étymologie du mot "musique", ou l'origine et la signification du patronyme Boussidan...

Ses réponses contiennent énormément de notions(/éléments) scientifiques et de faits historiques, il parle de grammaire, d'étymologie, de géographie et de tas d'autres choses.
Dès qu'il en a l'occasion , il nous livre quelques histoires méconnues des mondes qu'il a connus, des légendes de Meknès et autres villes et villages marocains à celles d'Algérie (où il a officié en tant que rabbin).
L'histoire des Kehilot du Maghreb et de différents rabanim...

C'est un caractère assez particulier de son responsa.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum