formule au dos de la mezouza Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
elie55



Messages: 29

MessagePosté le: Mer 03 Juin 2015, 17:29 Répondre en citantRevenir en haut

bonjour,

Sur le verso de ma mezouza il ya une inscription כוזו במוכסז כוזו, est ce normal ?
est ce que c'est dans toutes les mezouzot ? et qu'est-ce que ça signifie ?


Merci beaucoup.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3351

MessagePosté le: Dim 07 Juin 2015, 17:36 Répondre en citantRevenir en haut

Oui, c'est normal.
Enfin ce n'est pas bien grave.

C'est mentionné dans le Rama (Y"D §288, 15) .
ça ne veut rien dire, c'est juste les "lettres suivantes" des lettres qui forment "hashem elokeinou hashem" dans la phrase Shema Israel...
Youd ké vav ké, donnent kaf vav zaïn vav, etc.

Selon les kabbalistes, cela correspondrait à des noms divins.

L'idée -selon certains- pourrait être liée au verset qui dit veraïta èt a'horay (shemot 33, 20) , en expliquant a'horay dans le sens de "après" (la lettre d'après) et non "l'arrière".

C'est poussé selon moi, mais ça ne serait pas la première fois que l'on se permettrait de tels écarts, il est même arrivé que l'on se trompe littéralement entre deux mots qui ont la racine "alef 'het resh".

Voir par exemple le Yism'a'h Israel (parshat Vayera) qui explique une belle idée en lisant dans le passouk vehiné ayil a'her, alors qu'en fait c'est ayil A'HAR.
Il a été devancé pour cette erreur par le Maharsha (Taanit 15a) qui donne une autre explication sur ce verset mais lui aussi en considérant qu'il est écrit A'HER (au lieu de a'har qui est la vraie ponctuation selon la massoret).

Bref, il y a une habitude depuis plusieurs siècles d'ajouter ces mots "al pi kabala" au dos de la mezouza (car au recto, c'est strictement interdit) tout comme le mot Shin dalet youd, nom divin (plus classique que ce כוזו) qui se forme aussi des initiales de "Shomer daltot Israel".
Ces trois mots seront écrits à l'envers (la tête vers le bas) afin de permettre de placer chaque lettre précisément au dos de chacune des lettres correspondantes au recto dans la phrase Shema Israel.
C'est un plus, mais aucunement rédhibitoire si les lettres ne sont exactement en face.

En principe l'ajout de ces trois mots que vous avez est une coutume ashkenaze, mais je crois que de nos jours les sfaradim aussi ajoutent ces mots au dos des mezouzot, pourtant ce n'est PAS mentionné par le Shoul'han Aroukh , mais uniquement par le Rama .

Il serait logique que Rav Ovadia Yossef ait eu des mezouzot SANS ces trois mots (uniquement shin dalet youd, mais pas כוזו ) puisqu'il tenait toujours à suivre le me'haber.
Je ne possède pas les livres qui permettrait de le vérifier, je laisse ce soin à d'autres.

En tout cas, même si la coutume s'est répandue chez les sfaradim, je suis pratiquement sûr qu'il doit encore y avoir au moins quelques sofrim "rebelles" qui refusent de se plier à cette injonction kabbalistique, puisque ce n'est pas mentionné dans la gmara , ni dans le Rambam , ni dans le Shoul'han Aroukh.

Si un sofer peut confirmer ou infirmer mes suppositions, he's welcome.
S'il veut se dénoncer en tant que Sofer sfarade et rebelle, il le peut aussi :)
toto78



Messages: 202

MessagePosté le: Dim 07 Juin 2015, 18:49 Répondre en citantRevenir en haut

c'est une denonciation anonyme,

mais OUI, certains sofrim resistent encore et toujours a l'envahisseur.
joël



Messages: 244

MessagePosté le: Dim 07 Juin 2015, 19:50 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom Rav,
Voici la reference dans le yalkout yossef ainsi que celle dans le Yabia Omer.
http://www.ateret4u.com/online/f_01355_part_57.html

מנהג הסופרים לכתוב על המזוזה מבחוץ שם ''שדי''. והסופרים האשכנזים יש להם מנהג קדום לכתוב עוד על המזוזה מבחוץ ''כוזו במוכסז כוזו'' כנגד תיבות''ה' אלהינו ה''' שבפסוק שמע ישראל. [ושמות אלו הם האותיות שאחר האותיות של''ה' אלהינו ה''' מאחריהם]. ואף על פי שאין הכרח בכתיבה זו, מכל מקום כיון שאין הכתיבה הזאת במזוזה עצמה מבפנים, אלא מבחוץ, אינה פוסלת את המזוזה. וכיום גם הסופרים הספרדים כותבים תיבות אלו על המזוזה מבחוץ, ואף על פי שמרן הבית יוסף כתב ''שאין אנו נוהגים לכותבם'', מכל מקום אין למחות בידי הסופרים הנוהגים כן, שיש להם על מה שיסמוכו. [ילקוט יוסף חופה וקידושין (שובע שמחות ח''א) עמוד תקפט. יביע אומר ח''ח חיו''ד סי' כח]

Pour la référence dans le Yabia Omer : יביע אומר ח''ח חיו''ד סי' כח

Je ne possède pas non plus ces livres, mais vous pouvez vérifier que votre intuition était la bonne !

Merci pour le temps que vous nous consacrez.

PS : merci aussi à Google, je n'aurais pas trouvé tout seul ... ;-))
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3351

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2015, 12:32 Répondre en citantRevenir en haut

Merci pour cet avis de ROY , néanmoins mon intuition n'était pas si bonne, puisque je disais que logiquement ROY devrait s'opposer à l'ajout de כוזו à l'instar de Maran Hashoul'han Aroukh , or il écrit que les sofrim sfarades ont pris l'habitude eux aussi d'ajouter le כוזו et qu'ils ont sur quoi s'appuyer.

Étrange pour ROY , je me serai attendu à ce qu'il se montre inconditionnel du Shoul'han Aroukh .

En tout cas, Toto78 nous confirme qu'il y a encore des sofrim fidèles au Shoul'han Aroukh qui n'ajoutent pas ces trois mots.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum