Et si on allait plus loin: Le miel d'abeille, casher ? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Reito



Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 06 Octobre 2016, 21:41 Répondre en citantRevenir en haut

Cher Rabbanim,

Je suis actuellement en plein crise identitaire concernant mon judaïsme. Mes questions ne trouvent que trop rarement des réponses, et celles-ci sont généralement bancales. Une de ces questions provient du fait qu'il est possible de consommer du miel alors qu'il est dit que "tout ce qui provient d'un animal impur est impur à la consommation".

La réponse que j'ai souvent retrouvée en cherchant un peu est celle-ci:
Les enzymes secrétées par l'abeille se désagrègent après que le miel ait été régurgité. Le miel serait donc pur de toutes substances provenant de l'abeille.

Ce à quoi je réponds : Faux. Absolument faux.

J'ai passé en revue plusieurs sites spécialisées sur le sujet, et les enzymes (dont l'invertase) permettant de catalyser les réactions nécessaires à la transformation du nectar en miel ne se désagrègent pas. La composition du miel indiquait à chaque fois la présence d'enzymes, certes en faible quantité, mais dont l'absence jouerait apparemment un rôle considérable dans la saveur du miel ! En effet, le miel artificiel, dépourvu d'enzymes, aurait un goût différent.
De plus, l'abeille ne récolte pas seulement du nectar mais également du miellat, une substance qui provient des excréments de certains insectes, en majorité les pucerons. Une raison de plus qui pousse à croire que le miel est taref, car, encore une fois, tout ce qui provient d'un animal impur est impur à la consommation !

Enfin j'ai essayé de voir si il y aurait une différence entre la production du miel par l'abeille et la production du lait par les mammifères. Pourquoi ? Car le traité berakhot (7b) précise: "Le miel d'abeilles est permis. Les abeilles l'introduisent dans leur corps mais ne le produisent pas à l'aide d'une substance de leur corps". Peut-être alors, peut-on considérer que les enzymes secrétées par l'abeille ne constituent pas réellement une "substance", alors qu'une telle substance serait bien ajoutée dans la production du lait de truie ou de chamelle.

La documentation à ce sujet étant complexe et peu abondante, il semblerait cependant que le processus de production suive un parcours qui n'est pas fondamentalement différent de celui de l'abeille: fermentation, production d'enzymes qui vont permettre la transformation... Alors pourquoi le miel de l'abeille serait-il permis (on ne sait pas trop pourquoi) et le lait de truie non ?

Bref, je ne vois aucune piste ni début de réponse sur cette question qui est d'une importance toute particulière pour moi. J'espère, chers Rabbanim, pouvoir obtenir un éclaircissement de votre part, aussi maigre fut-il.

En vous remerciant d'avance.

Cordialement.

P.S: Mes propos sont parfaitement et facilement vérifiables, et, si besoin est, je pourrai vous citer toutes mes sources.
Techouvot Info Cacherout



Messages: 455

MessagePosté le: Sam 08 Octobre 2016, 21:11 Répondre en citantRevenir en haut

Sujet déjà traité:

http://www.techouvot.com/miel_dabeille-vt15163.html

http://www.techouvot.com/miel_gelee_royale_et_propolis-vt3268.html
Reito



Messages: 3

MessagePosté le: Jeu 13 Octobre 2016, 7:14 Répondre en citantRevenir en haut

Je vous remercie pour vos réponses.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum