Désir de conversion Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
L.ora



Messages: 2

MessagePosté le: Sam 23 Mars 2019, 14:23 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,

Je suis une jeune femme de 24 ans, baptisée catholique par pure tradition. Ma famille n'est absolument pas pratiquante bien que ma mère se dise croyante.
La religion est un sujet qui me passionne. J'ai lu beaucoup de livres et je me suis tournée vers diverses religions dont le catholicisme. J'ai toujours cru profondément en Dieu. J'aime étudier.
Toutefois, je me suis progressivement rendue compte des limites de cette religion surtout face à mes questionnements. Idolâtrer Jésus, la Vierge Marie, les icônes... n'a aucun sens pour moi.

Aujourd'hui, j'ai besoin de me poser, de me reconnaître pleinement dans une religion. Le judaïsme m'appelle mais m'intimide. J'ai peur. Plus je me documente, plus j'ai l'impression de retrouver ma véritable nature. Tout fait sens. Je me tourne vers vous afin d'en savoir davantage. Le processus de conversion est difficile, long... J'ai lu beaucoup de témoignages à ce propos. Je ne remets en aucun cas en cause le fait qu'il faille acquérir de nombreuses connaissances, cela me semble logique. Je n'ai aucun entourage juif, personne ne m'a influencée, cette démarche est purement personnelle mais je n'arrive toujours pas à la franchir.

Or, je me demande, pourquoi ne suis-je pas née juive ? Est-ce une épreuve de D.ieu pour que j'étudie encore plus et que je retrouve mon chemin ? J'aimerais ne plus ressentir cela comme une injustice. De plus, le processus semble coûteux et cela me freine.
Pourquoi est-il si difficile de devenir pleinement soi-même ?

Avec tout mon respecté.
L.ora
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3808

MessagePosté le: Sam 23 Mars 2019, 23:15 Répondre en citantRevenir en haut

Bonsoir.
Vous déplorez un processus coûteux et extrêmement long, à ma connaissance, c'est le cas au Consistoire, pas chez les rabbins orthodoxes, où les conversions sont généralement plus strictes, plus reconnues, mais également plus rapides (car ils ont moins de candidats) et -à ma connaissance- totalement (ou quasiment) gratuites.

Vous vous demandez également pourquoi n'êtes-vous pas née juive, je ne saurais vous expliquer comment avec précision, mais si vous étiez amenée à vous convertir, c'est que cela faisait partie des épreuves que tous les humains rencontrent dans leurs vies afin de se parfaire et progresser dans la proximité avec D.ieu.
Ne croyez pas que ce soit une punition ou un manque de chance, chaque chose qui vous arrive peut être utilisée positivement, on peut apprendre de chaque situation. Et si D.ieu met quelqu'un dans une telle situation, c'est qu'il lui a aussi donné les moyens et la force de braver cette épreuve.

Je ne sais pas où vous en êtes dans votre documentation sur le judaïsme, mais si vous avez déjà étudié la Bible et les lois pratiques de la Halakha (notamment celles du Shabbat, de la Kashrout, des prières et bénédictions,...), vous pouvez déjà commencer à prendre contact avec un rabbin pour en parler et voir ce qu'il vous dit.

Je ne sais pas si vous êtes en région parisienne ou ailleurs, généralement dans les grandes villes il y a au moins un petit centre juif religieux, sinon, il y a le téléphone qui aide pas mal :)

A Paris, pour la conversion via les rabbins orthodoxes, l'adresse par excellence est le Rav Rottenberg de la rue Pavée, il travaille avec le Rav Hamou du XIXème arr. de Paris.
Les candidats sérieux et motivés sont convertis "assez rapidement" (plus rapidement qu'au Consistoire où pour vérifier leur sincérité, il est nécessaire d'y passer plusieurs années -tant les candidats sont nombreux et pas toujours très sérieux).

Bonne chance.
L.ora



Messages: 2

MessagePosté le: Sam 13 Avril 2019, 12:59 Répondre en citantRevenir en haut

Merci infiniment pour votre réponse !
J'essaie d'étudier les bases du judaïsme avec divers ouvrages, j'ai également une Bible que je lis régulièrement, mais le manque de temps ne me permet pas, pour l'instant, de m'y consacrer pleinement. J'habite à Toulouse mais je pense être amenée à déménager vers Paris d'ici 1 ou 2 ans.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3808

MessagePosté le: Lun 22 Avril 2019, 22:36 Répondre en citantRevenir en haut

Toulouse n'est pas une si petite ville que ça, il y a des centres juifs, bien moins qu'à Paris, certes, mais ce n'est pas un désert non plus.

Bonne chance pour la suite.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum