Comment fonctionne un Minyan ? Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
chloymo



Messages: 1

MessagePosté le: Mar 10 Février 2009, 11:29 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour

Dans la cadre d'un petit Minyan 10 ou 13 personnes, combien de personnes doivent commencer la Amida ensemble ?

Combien de personnes doivent répondre a la 'Hazara ?

Dans quel cas doit-on faire une Amida a voix haute jusqu'à Ata Qadosh ?

(Si possible, merci de donner les sources)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Jeu 16 Mars 2017, 21:33 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
combien de personnes doivent commencer la Amida ensemble ?

Dix.

Citation:
Combien de personnes doivent répondre a la 'Hazara ?

Neuf. (Shoul'han Aroukh o"h §124, 4)

Citation:
Dans quel cas doit-on faire une Amida a voix haute jusqu'à Ata Qadosh ?

" Doit-on "? officiellement aucun.
"Peut-on?", c'est une autre question.
tragule



Messages: 21

MessagePosté le: Lun 20 Mars 2017, 22:53 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour rav, vous avez écrit qu'il y a "officiellement aucun" cas où il faut commencer la amida à voix haute.

Pourtant, c'était (et c'est toujours, même si un peu moins) l'usage commun chez beaucoup de communautés, yéménites, marocaines, algériennes et portuguaises. Ce minhag est très bien basé, à partir du Rambam et puis par de nombreux poskim contemporains, dont une partie s'opposent à la hazara dans les conditions actuelles.

Mais même chez ceux qui ont pas ce minhag, je pense que dans certains cas, comme un petit minyan, où on est pas sur d'avoir 9 mechavnim, voir on a même pas toujours 9 personnes pour commencer la hazara, il serait mieux de l'ommettre.

je suis sûr et certain que vous connaissez les sources là dessus mieux que moi - je voulais juste préciser le minhag de nos pères.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Mar 21 Mars 2017, 0:17 Répondre en citantRevenir en haut

Je sais bien que certaines communautés refusent de faire la 'hazara dans certains cas.
[Je crois aussi avoir déjà écrit sur Techouvot (ou ailleurs?) concernant la raison du Min'ha Ktsara des yeshivot.]

Relisez-moi, j'écrivais qu'on ne DOIT pas, que l'on PEUT.

En effet, il n'y a aucune takana imposant de réciter le début de la amida à voix haute, ce n'est qu'une technique adoptée généralement lorsqu'on veut faire la kdousha.

Il n'y a aucun cas où l'on DOIT le faire, il y a des cas où l'on PEUT le faire si on souhaite faire la kdousha et si c'est plus facile de s'y retrouver pour faire la kdousha.

Les cas auxquels vous faites allusion sont des situations où certains rabanim ont considéré qu'il ne fallait pas accomplir la Takana de la 'hazarat hashats, mais cela ne crée pas une nouvelle takana imposant cette récitation de début de Amida. ça n'est qu'un choix volontaire par la suite, après avoir décidé de se priver de la 'hazara.
tragule



Messages: 21

MessagePosté le: Mar 21 Mars 2017, 1:39 Répondre en citantRevenir en haut

Je ne connais aucun minhag existant dans lequel on ommet la hazara sans faire la kedoucha (Y a une source dans les gueonim dont je me rappelle plus, ou ils disaient qu'il fallait prier à voix basse, et puis le shat"s dira uniquement les 3 premières bénédictions, mais je pense pas que ça a persisté).

Donc, au cas où les circonstances obligent (du moins selon certains) d'ommettre la hazara, on DOIT (ne serait-ce que par la force du minhag) commencer à voix haute.

J'ajoute que selon Rambam, qui était le premier à faire une takana générale de prier une seule amida, la prière à voix haute fonctionne et comme prière du particulier et comme hazara (c.à.d les Bekiim prieront en silence, et le hazan acquittera les non-bekiim, en disant également la kedoucha et la birkat kohanim).
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2994

MessagePosté le: Mer 03 Mai 2017, 21:01 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
au cas où les circonstances obligent ... d'ommettre la hazara, on DOIT (ne serait-ce que par la force du minhag) commencer à voix haute.


Non, on ne DOIT pas, on PEUT.
Vous dites que vous considérez que c'est obligatoire, je ne le pense pas.
Il n'est pas obligatoire de prier beminian non plus.

Vous me direz :
-"mais c'est dommage de rater la kdousha!"
je vous répondrais :
-"en effet, je ne dis pas l'inverse".

Je ne fais que dire qu'il n'y a pas un "cas" prévu par la halakha qui IMPOSE de faire la Amida à voix haute jusqu'à Ata kadosh. Il y a des "situations" où c'est conseillé, certes, mais pas de cas halakhique où c'est obligatoire (si l'on ne tient pas compte d'éventuelles obligations extérieures ou engagement propre à une kehila...)

Mais je trouve futile de tergiverser et débattre de ce point, nous sommes grosso modo d'accord, sauf que dans mes mots ça ne s'appelle pas une situation où l'on est obligé de faire la Amida à voix haute jusqu'à Ata kadosh, alors que selon vous, c'en est une, "au moins en raison du minhag".

Ok, je prends note de votre position, tout en restant sur la mienne.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum