Comment appeler ma fille Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
HAMEC DUCHAMP



Messages: 1

MessagePosté le: Mer 02 Juillet 2008, 23:51 Répondre en citantRevenir en haut

Voici les paramètres de mon problème:
De minhag sépharad, j'ai une fille qui a épousé un ashkénase.
Il se trouve que le 1er prénom de ma fille (qui en a 3), est le même que celui de la mère de son mari. Avant même le mariage, ils ont convenu que son mari l'appellerait par son 2ème prénom(ce qui me semble une solution valable pour ashkénases et sépharades).

Ma question : Est-ce que nous (ses parents et ses frères et soeur) sommes tenus, en dehors de la présence de son mari ou de ses beaux-parents, ou même d'un membre de sa belle-famille, de l'appeller autrement que nous l'avons fait pendant une vingtaine d'années, c'est-à-dire par son 1er prénom(par exemple au téléphone)?

Je vous remercie à l'avance pour votre réponse en vous priant de bien vouloir préciser les raisons qui conduisent à cette réponse.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3686

MessagePosté le: Mer 27 Février 2019, 16:36 Répondre en citantRevenir en haut

Vous pouvez appeler votre fille par son premier prénom sans crainte.

L’idée vient de la Tsavaa (le testament) de rabbi Yehouda ‘Hassid qui indique de ne pas épouser une femme portant le même prénom que sa mère (la mère du mari, future belle-mère de la femme).

Il n’en donne pas la raison, mais les commentateurs penchent majoritairement pour l’expliquer sur la base d’une Halakha interdisant à toute personne de prononcer (ou plutôt d’appeler) le prénom de son père ou de sa mère en leur présence, même si c’est en appelant une tierce personne prénommée de la même manière.

Dès lors, celui qui épouse une femme qui se prénomme comme sa (propre) mère risquerait -lorsqu’il se retrouve avec elle chez ses (propres) parents- d’enfreindre cet interdit.

[Et il en va de même pour un prénom identique entre le gendre et le beau-père, cela risquerait d’entrainer l’épouse à appeler son mari en présence de son (propre) père.]

Voilà pourquoi les A’haronim soucieux de respecter cette Tsavaa, conseillent d’utiliser un autre prénom ou de le changer légèrement.

(Je dis « les A’haronim soucieux de respecter cette Tsavaa » car ce n’est pas le cas pour tous, surtout chez les Sfarades, mais même parmi les Ashkenazes, d’aucuns considèrent -preuves à l’appui- que ce qui est écrit dans ce testament ne s’adresse qu’aux descendants de Rabbi Yehouda ‘Hassid et non à tous les juifs.)

D’après cela, le problème dans votre cas ne concerne que votre gendre qui doit prendre l’habitude d’appeler sa femme autrement que par son premier prénom de peur d’en arriver un jour à l’appeler en présence de sa propre mère.
Mais vous, Halakhiquement parlant, vous pouvez continuer à appeler votre fille par son premier prénom -et ce, même en présence de votre gendre et de sa mère. (Je dis Halakhiquement parlant, car si ça fait des histoires, c’est autre chose.)
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum