Che'hita, korbanot et vegetarisme Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
Avrad10



Messages: 10

MessagePosté le: Mer 13 Juillet 2016, 1:30 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour,
il devient de plus en plus fréquent d'entendre des personnes se positionner contre l'alimentation animal. Malgré que la torah permet de se priver totalement de viande, elle ne l’interdit pas et non seulement cela mais au temps du beith hamikdach les korbanot étaient quotidiens.
Comment comprendre cela, pourtant la logique humaine porterait à dire (c'est grossièrement le discours des végétariens et végétaliens) que toute souffrance causée même à un animal est cruelle (à plus forte raison la mort) et devrait être interdite au même titre que l'humain, pourtant la torah qui défend dans beaucoup de domaines les animaux ("tsaar baalei haïm", "ever min ahaï", nourrir l'animal avant l'homme) n'interdit pas d'abattre un animal pour se nourrir (ou même accessoirement pour se débarrasser d'animaux, insectes nuisibles) ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2689

MessagePosté le: Jeu 14 Juillet 2016, 12:31 Répondre en citantRevenir en haut

La Torah considère que l'animal a été créé pour servir l'homme.

C'est une vue "religieuse" que la science n'impose pas; celui qui croit en la Torah et en D.ieu créateur du monde peut l'admettre, mais il est vrai que l'agnostique ne devrait logiquement pas consommer de viande ni de poisson.

Si les athées ne sont pas tous végétariens, c'est probablement par manque de clairvoyance et certainement par l'intérêt qui les aveugle.
Car en effet, comment peut-on être carnivore en profitant de la faiblesse des animaux si ce n'est en considérant que le but de leur existence est de servir l'homme?

Il faudrait aussi se poser la question de l'asservissement animal injustement pratiqué par les humains, de quel droit l'homme se sert-il des animaux si ce n'est en considérant que le but de leur création était de servir l'homme?

Celui qui ne croit pas en la "création" et considère que le monde est le fruit d'un "merveilleux hasard" suite au Big Bang involontaire, ne devrait pas s'autoriser cet esclavage pratiqué depuis des millénaires par des croyants.

Pourquoi le bœuf devrait-il tirer la charrue? Ne me dites pas qu'il aime ça, labourer c'est laborieux et épuisant.
Pourquoi les chevaux devraient-ils tirer la calèche ou transporter le cavalier? (sans parler de la cravache, quelle honte!)

De quel droit l'humain se permet-il d'asservir ainsi le monde animal?
La question se pose en premier lieu aux végétariens qui considèrent que l'homme ne devrait pas manger la chair des animaux: qu'est-ce qui lui permet de les réduire en esclavage?

Il est vrai que des études ont prouvé que l'animal qui travaille dur bénéficie généralement d'une longévité supérieure à son semblable au chômage, mais en quoi cela nous permet-il de les faire travailler?
Peut-on contraindre un humain à pratiquer certains exercices physiques sous prétexte que c'est bon pour sa santé?

Bref, la Torah permet en effet de manger de la viande, car elle considère que le but de la création de l'animal est de servir l'homme.
Malgré cela, elle impose à l'homme de se soucier de l'animal et de l'utiliser avec respect, même s'il est autorisé de le tuer pour le consommer, on ne doit pas le faire souffrir inutilement.
mortdesidees



Messages: 42

MessagePosté le: Jeu 14 Juillet 2016, 23:16 Répondre en citantRevenir en haut

Citation:
Si les athées ne sont pas tous végétariens, c'est probablement par manque de clairvoyance et certainement par l'intérêt qui les aveugle.Car en effet, comment peut-on être carnivore en profitant de la faiblesse des animaux si ce n'est en considérant que le but de leur existence est de servir l'homme ?"


Là vous rentrez dans une grande question philosophique, celle du sens d'une morale pour un athée. Il y a la conception exprimée par Ivan Karamazov qui se résume à dire si il n y a pas de Dieu chaque homme est lui même Dieu et se fixe ses propres règles tout est permis pas de morale . D'autres diront que quelque chose en l'homme crie se révolte face au mal et il faut donc suivre cela... C'est complexe mais on n'aurait pas de problème á dire que pour manger un bon steak que je n'ai jamais vu en animal l'homme en tant que "Dieu" choisit de profiter. (Au passage a ma connaissance personne n'a réussi a trouver une justification de la morale athée qui aurait plus de sens qu'une morale avec Dieu c'est a dire un sens au monde,bien au contraire...)
Avrad10



Messages: 10

MessagePosté le: Ven 15 Juillet 2016, 11:47 Répondre en citantRevenir en haut

merci pour votre réponse
tragule



Messages: 19

MessagePosté le: Jeu 04 Mai 2017, 20:55 Répondre en citantRevenir en haut

bonjour rav,

Je me suis posé la question - il est vrai que la Tora autorise la consommation de la viande, mais est ce que ça inclut l'industrie moderne, avec les quantités incroyables et la souffrance affligée aux animaux ?

j'avoue que je connais pas cette industrie de l'intérieur, mais il suffit de voir les camions transportant des vaches/des poules presque l'une dans l'autre. on utilise des hormones pour précipiter leur croissance, on arrache les veaux de la vache presque dès la naissance...

quelle est la différence entre cette industrie et celles du foie gras ou du 'veal' (des veaux élevés de façon très inhumaine niveau espace et nourriture, pour améliorer leur gout), interdits par quelques poskim ?
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2689

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017, 21:29 Répondre en citantRevenir en haut

A Mortdesidees:
Citation:
on n'aurait pas de problème á dire que pour manger un bon steak que je n'ai jamais vu en animal l'homme en tant que "Dieu" choisit de profiter.


En effet, c'est ce que j'écrivais:
Si les athées ne sont pas tous végétariens, c'est ... certainement par l'intérêt qui les aveugle.

Même s'il choisit -en tant que dieu- de profiter, il reconnait que si la situation était inversée, son choix aurait changé. Il reconnait donc qu'il est "malhonnête".
Il se dit qu'il n'a pas de compte à rendre, voilà pourquoi il ne se pose pas trop de questions, c'est vrai, mais toujours est-il qu'il est dirigé par l'intérêt.

Citation:
a ma connaissance personne n'a réussi a trouver une justification de la morale athée qui aurait plus de sens qu'une morale avec Dieu c'est a dire un sens au monde,bien au contraire

Bien entendu.
Qui prétendrait que la "morale" athée aurait plus de sens?
(je ne suis pas sûr de vous avoir convenablement compris)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2689

MessagePosté le: Mer 17 Mai 2017, 21:30 Répondre en citantRevenir en haut

A Tragule:

Citation:
il est vrai que la Tora autorise la consommation de la viande, mais est ce que ça inclut l'industrie moderne, avec les quantités incroyables et la souffrance affligée aux animaux ?
j'avoue que je connais pas cette industrie de l'intérieur, mais il suffit de voir les camions transportant des vaches/des poules presque l'une dans l'autre. on utilise des hormones pour précipiter leur croissance, on arrache les veaux de la vache presque dès la naissance...
quelle est la différence entre cette industrie et celles du foie gras ou du 'veal' (des veaux élevés de façon très inhumaine niveau espace et nourriture, pour améliorer leur gout), interdits par quelques poskim ?


Le Tsaar Baalei 'Hayim est interdit; nous ne pouvons pas faire souffrir les animaux sans raison "valable".
Reste à définir ce qui est une raison valable.

Les problèmes du foie gras sont aussi liés (paraît-il) à une suspicion de Treifa lors du gavage.
Ce n'est pas uniquement pour le paramètre Tsaar Baalei 'Hayim.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum