Bénédiction sur le Talith le soir de Kipour Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 70

MessagePosté le: Lun 23 Juillet 2018, 15:32 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav Wattenberg,

Est-ce que l'on doit faire ou pas la bénédiction sur le Talith le soir de Kipour?

Merci
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3490

MessagePosté le: Mer 22 Août 2018, 16:00 Répondre en citantRevenir en haut

En principe, si l’on revêt un Talit qui nous appartient ET qu’il fait encore plein jour (=avant la Shkia), il FAUT faire la brakha.

Mais s’il manque une de ces deux conditions, on ne la fera pas (=si le Talit ne nous appartient pas et nous a seulement été prêté par une personne on ne fera pas la brakha. Idem si c’est notre Talit mais que l’heure du coucher du soleil est déjà passée : pas de brakha).

Lorsque la Shkia est passée mais qu’il ne fait pas encore vraiment nuit, c-à-d durant la période nommée « Bein hashmashot », il y a un désaccord entre le Maguen Avraham (§18, sk.4) qui autorise à faire la brakha et le Maté Ephraïm (§18, 7) qui l’interdit.
Cf. Mishna Broura (§18, sk.7) .

Sans vraiment trancher en défaveur du Maguen Avraham , la règle du Safek Brakha nous pousse vers l’avis du Maté Ephraïm .
Il faudra donc veiller à mettre son Talit AVANT la shkia pour éviter tout doute.

Le ‘Hida dans Birkei Yossef (O’’H §619, sk.1) cite son ancêtre le ‘Hessed LeAvraham qui écrit au nom de Mahari Ashkenazi (=le Arizal ) que même en revêtant son propre Talit AVANT la Shkia, on ne fera PAS la brakha.

Mais le ‘Hida cite ensuite R. Shmouel Vital qui indique que son père (le Mahar’hou ) mettait son Talit avant la Shkia avec Brakha et conclut que si le Mahar’hou faisait la brakha, il n’y a pas lieu de chercher à éviter de la faire.

[C’est assez étrange, en principe le Mahar’hou suivait les directives de son maître le Arizal
Il est aussi assez étrange de voir que le Baer Heitev (§619, sk.4) écrive au nom du Arizal qu’il faille faire la brakha… (l'inverse du témoignage du ‘Hessed LeAvraham ]


Toutefois, j’indique au passage l’opinion de Rabbi Yossef Messas dans son Shout Mayim ‘Hayim (I, §15) selon qui on ne fera pas la brakha sur le Talit et pour éviter le doute, on attendra la Shkia pour le mettre.

Le Rav Messas explique la suppression de la brakha tout d’abord en raison du Safek brakhot puisqu’il y a des avis préconisant de mettre le Talit sans brakha (le Arizal) et aussi par la logique étant donné que lorsqu’on met le talit en veille de Yom Kippour ça n’est que pour plus tard, pour la nuit de Yom Kippour, pour « après la shkia », donc il est logique de ne pas faire la brakha (-cet argument peut se discuter étant donné qu’il y a une Hanaat Levisha immédiate).

Il ajoute encore que si l’on fait la brakha, il sera presque inévitable que les Amei Haarets en viennent à faire la brakha après la shkia, car ils ne sauront pas faire la distinction entre avant et après la Shkia, ils verront les « talmudistes » faire la brakha et les imiteront –même après la shkia.

Néanmoins, comme le Rama cite le Tashbats indiquant de faire la brakha, le Rav Messas préconise d’attendre la Shkia avant de mettre son Talit en veille de Yom Kippour afin d’éviter tout doute.

(il faut noter que le ‘Hida s’oppose explicitement au fait d’attendre l’après-shkia pour éviter la brakha, il y voit un « écartement de la communauté » non-souhaitable.)
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum