Bassar vehalav après une sieste Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
eliezer00



Messages: 22

MessagePosté le: Jeu 20 Mars 2014, 9:01 Répondre en citantRevenir en haut

Jai entendu une halaha au nom de Rav Elyashiv
Jaimerais savoir les differentes shitot sur cette halaha ? Est ce que c'est fiable ? Dans quelles conditions ça marche ?
Il ne serait pas obligtoire d'attendre 6h entre le lait et la viande si il ya eu une sieste entre ces 2 moments.
On m'a dit que 1h en train de dormir en vallent 2.
Encore plus fort:
On ma dit que apres la sieste du ch'unt, le rav a demande qu'on lui fasse un cafe. On lui a repondu que le rav est bassari.
Il a dit: "oui, mais g dormi".
Jaimerais en savoir plus sur cette halaha (avec des mekorot svp)
merci


______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 2810

MessagePosté le: Jeu 20 Mars 2014, 17:11 Répondre en citantRevenir en haut

Ce n'est pas tout à fait ça. Vérifiez l'authenticité de l'histoire du café et de la sieste post-tshulnt car elle trouve peut-être ses origines d'un songe du même moment.

Pour la position de rav Elyashiv, il manque deux précisions/restrictions qui portent à conséquence:

a) ce n'est pas applicable après avoir mangé de la viande, mais seulement de la volaille.

b) ce n'est pas applicable après une sieste, mais seulement après une nuit.

[Petite parenthèse:
Je sais qu'on peut légitimement se demander comment la rayonnement de l'astre solaire d'un côté ou de l'autre du globe serait en mesure d'avoir une influence sur la qualité de l'interruption curative de notre sommeil, mais il ne faut pas négliger que la source des six heures est définie dans le Talmud comme le temps d'attente entre deux repas, ce qui correspond à six heures selon certains rishonim: Rambam, Rashba, Rosh et Tour .
Mais il existe aussi une autre shita, celle des Tosfot, Morde'hai au nom du Raavia et Agaot Asheri. Ces derniers considèrent plus le "efsek" que le temps écoulé et ne chiffrent pas en heures ce temps d'interruption. Cf. Aro(u)'h Ashoul'han (Y"D §89, 6)
Quoi qu'il en soit, l'idée de "efsek" demeure essentielle selon tous, ce qui nous permet d'appréhender plus sereinement cette distinction invalidant l'effet du sommeil diurne.
Fin de parenthèse.]

Pour l'origine de ce din, voyez:
Daat Kdoshim (Y"D §89, 10),
Vayaas Avraham (§51),
Piskei Tshouva (Pietrkovsky)(III, §285).


Pour ce qui concerne la position de rav Elyashiv, voyez:
Ali'hot Veanagot Akehilat Yaakov (p.33),
Ashrei Aïsh (Y‘’D I, §5, 25),
Yissa Yossef (III, p.160).


Voir aussi dans Dolé Oumashké (p.258 note 15) et Ashrei Aïsh (Y‘’D I, §5 note 41) que rav Elyashiv appliquait lui-même cette koula (=boire du lait après avoir consommé de la volaille et passé une nuit de plus de trois heures de sommeil - et de moins de six heures) et lorsque quelqu'un en a informé le Steipler, il aurait répondu que cette ala'ha n'a pas d'incidence pratique pour nous autres qui dormons généralement six heures par nuit, ce qui n’est pas le cas de rav Elyashiv dont l'assiduité est légendaire et qui ne dort qu'à peu près trois heures par nuit.

En résumé, la véritable ala'ha au nom de rav Elyashiv est:
Il est permis de boire du lait après avoir mangé de la volaille si on a dormi au moins trois heures de nuit entre les deux.
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum