Décès du Rif pendant la Shoah Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 93

MessagePosté le: Sam 05 Janvier 2019, 23:18 Répondre en citantRevenir en haut

Rav Wattenberg,

J'ai entendu parlé d'un grand Rav, le Rif, qui est mort pendant la Shoah.
Il doit surement s'agir d'un autre que le commentateur de la Guemara

Connaissez-vous les conditions de sa mort par les nazis, et à quelle date faire sa hiloula ?

Merci.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3729

MessagePosté le: Mar 22 Janvier 2019, 20:08 Répondre en citantRevenir en haut

Oui, vous avez entendu parler du rav Israel Riff , le Rav de la ville de Zagher (Zagare) en Lituanie.

[ C’est la ville où sont nés le rav Israel Salanter , le Rav Shlomo Elyashev auteur du « Leshem » et grand-père de Rav Elyashiv et le Rav Refael Nathan Neta Rabinovicz auteur du Dikdoukei Sofrim (-et je mentionne aussi Klonymus Kalman Wissotzky , natif de Zagher, qui n’était pas un Talmid ‘Hakham, mais parce qu’une de mes filles est amie avec sa petite-fille et parce qu’il est très connu pour son thé vendu encore aujourd’hui partout en Israël) ].

Son père - R. Yehouda Leib Riff - était déjà Rav de cette ville avant lui.

Rav Israel Riff était le beau-frère de R. ‘Haim Brisker , tous deux gendres de R. Refael Shapira (lui-même gendre du Netsiv ).

En veille de la seconde guerre mondiale, il y avait à peu près 1000 juifs à Zagher, les nazis les confinèrent dans un ghetto et exigèrent des juifs d’humilier leur Rav ( rav Riff ) en lui crachant chacun son tour au visage et en le traitant de « sale porc juif ».

Aucun juif n’y arriva.

Ils refusèrent.

Ceux qui refusaient étaient exécutés.

A tel point que le rav Riff ordonna à ses juifs de lui cracher dessus en raison du Pikoua’h Nefesh et que refuser serait suicidaire (et donc interdit halakhiquement).

Mais rien n’y fit, Les juifs refusèrent de cracher sur leur Rav ou de l’insulter.

Les nazis tuèrent tout le monde.
(voyez Pierre-Henry Salfati, Talmud, p.175 )

Selon quelques sources, c’était le mardi 30 septembre 1941, veille de Yom Kippour, mais de plus nombreuses sources indiquent le jeudi 2 octobre 1941, le lendemain de Yom Kippour (ce qui fait penser à la Gmara Ktouvot 103b …).

Il y avait aussi des juifs de la ville de Siauliai (Sholey/ Shwali) avec eux.

Les russes ont ouvert les fosses communes en 1944 et y ont dénombré 2402 corps.

La date de sa hiloula est donc le lendemain de Yom Kippour, le 11 Tishri (ou selon d’autres sources le 9 Tishri) et les conditions de sa mort sont plus que tragiques.

Les nazis aimaient s’en prendre aux Rabbanim, je crois avoir déjà mentionné (sur ce site ou dans un de mes cours) ce qu’ils ont fait subir au rav Yehouda Leib Eisenberg et à tant d’autres.

ה' ינקום דמם

L’attitude des juifs de Zagher mériterait un approfondissement halakhique et hashkafique ; avaient-ils le droit de refuser de s’en prendre au rav ? Peut-on dire qu’ils auraient mal agi ?

Mais je préfère retenir avant tout le grand respect que ces juifs avaient pour les Rabbanim, ils préféraient mourir plutôt que de manquer de respect au Rav !
(Et il ne s’agit pas que de théorie, ils l’ont mis en application…).

C’est assez rare et remarquable, ce niveau extrême de Kavod du Rav et cette impossibilité de lui manquer de respect.
J’en connais de nos jours qui n’hésiteraient pas une seconde et qui n’ont d’ailleurs pas besoin d’être menacés par des armes…
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum