9 Av un dimanche, Manger sans Havdala Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
MrQuestion



Messages: 70

MessagePosté le: Ven 14 Septembre 2018, 7:53 Répondre en citantRevenir en haut

Rav Wattenberg,

Lorsque le 9 Av tombe dimanche, est-il permis pour une femme de manger sans faire la Havdala?

Comment doit on procéder pour respecter la halakh'a?

Merci
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Dim 14 Octobre 2018, 14:17 Répondre en citantRevenir en haut

La question concerne bien une femme qui doit halakhiquement manger et ne pas jeûner pour des raisons de santé, n'est-ce pas?

Comme elle doit manger pendant le jeûne et qu'il tombe après shabbat, son mari ne l'a pas acquittée de Havdala et vous demandez comment peut-elle manger sans faire Havdala (ou si elle doit faire Havdala elle-même), c'est ça?

(j'attends votre confirmation pour répondre)
MrQuestion



Messages: 70

MessagePosté le: Dim 14 Octobre 2018, 17:16 Répondre en citantRevenir en haut

Oui c'est bien le sens de la question
Merci Rav
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3496

MessagePosté le: Lun 22 Octobre 2018, 20:22 Répondre en citantRevenir en haut

Si elle doit manger dès le soir même, il faut faire Havdala samedi soir, sans dire les versets précédant la brakha du vin. -cf. Shout Rivevot Ephraïm (I, §380) et Divrei Malkiel (VI, §9) .

On commence donc directement par la brakha de la boisson qui ne sera PAS du vin mais du ‘Hemar Medina comme de la bière (la brakha sera donc Shehakol ) ou autre ‘Hemar Medina (Kaf Ha’haim §556, sk.9) (Min’hat Its’hak VIII, §30) (Lehorot Natan II, §36) (Shevet Halévy VII, §77) , puis on fait la brakha sur la bougie (à deux mèches ou plus) , SANS avoir fait la brakha sur les Bessamim qu’on ne sentira PAS, et enfin on fait la brakha de Havdala.

Si elle peut attendre le lendemain et n’a pas besoin de manger le soir même, on repoussera la Havdala au lendemain (Min’hat Its’hak VIII, §30 et Kinian Torah Bahalakha II, §111) , quelle que soit l’heure, lorsqu’elle doit manger, elle commencera par faire Havdala avant de manger.

La différence sera qu’il n’y aura pas la brakha sur la bougie non plus, donc on commence par la brakha de Shehakol sur la bière, puis directement la brakha de Havdala.

Dans les deux cas, il est préférable que ce soit son mari (ou un homme) qui fasse la Havdala (pour l’acquitter et s’acquitter soi-même) SANS boire et c’est la femme qui boira.
Si elle n’a pas d’homme sous la main, elle fera tout de même la havdala seule et boira son ‘Hemar Medina.
Voir encore ce qu'écrit le Aderet dans Har Hamoria (p.64) .
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum