Chiour Veillée Chavouot Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet
Auteur Message
joël



Messages: 244

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 9:34 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom Rav Wattenberg,

Pensez-vous faire un chiour lors de la veillée de Chavouot au centre Alef ?

Si oui, pouvez-vous nous communiquer les horaires ?

Merci pour le temps que vous nous consacrez.
Joël
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 12:03 Répondre en citantRevenir en haut

Je n'ai pas encore les horaires avec précision (je suppose approximativement de 00h30 à 04h30), mais j'ai le thème:

Je suis en train de préparer un gigantesque shiour sur toutes les étapes de la transmission de la Torah depuis matan Torah jusqu'aujourd'hui en passant par: Zougot, tanaïm, mishna, amoraim, gmara, savoraim, gueonim, rishonim, gdolei haposkim, a'haronim et rashei yeshivot.

Le tout en y mêlant plein de souguiot, l'histoire des grandes figures de chaque époque, leurs shitot et les sfarim incontournables.

Le but étant de donner une vision claire de l'historique de la halakha.

Pourquoi ces périodes changent de nom, pourquoi "zougot" puis "tanaïm", qui a décrété de changer le nom à ce moment et pourquoi? Pareil pour les autres changements.
Pourquoi un Amora ne pourrait pas être en ma'hloket avec un Tana?
Ou un Rishon avec un Amora? Voire un a'haron avec un Tana?
Qu'en est-il du statut particulier des gueonim?
Torah écrite/Torah orale, les caraïtes, etc., etc......

Et encore des tas de points qui ne sont généralement jamais abordés avec précision.

Je sais que c'est un projet très ambitieux en quatre heures seulement, il faudra obligatoirement écourter pas mal de détails palpitants mais j'essaierai b"h de faire au mieux avec le temps dont on dispose.
Savlanout



Messages: 44

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 12:17 Répondre en citantRevenir en haut

Quand je pense à toutes les personnes (dont je fais partie) qui ne pourront PAS assister au cours...
Pourriez-vous imaginer le refaire en enregistrant (en plusieurs parties ?) ?
J'imagine que vous courez après le temps et que ce serait une entreprise difficile, mais louper ça, c'est rageant !

Chavoua tov.
Salomon_m



Messages: 25

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 12:33 Répondre en citantRevenir en haut

Ce cours sera t'il enregistré ?

Vivant en Israel, j'aurai quelques difficultés à me joindre à vous. Mais quel programme alléchant que vous nous présentez, il serait vraiment dommage de ne pas mettre en ligne votre intervention.

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
elie90



Messages: 9

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 15:44 Répondre en citantRevenir en haut

Bjr Rav Wattenberg,

Serait-il envisageable de faire ce chiour également un jour 'hol de maniere à ce qu'il puisse être enregistré et mis sur site ?

Sinon les cours à thème mensuels que vous donnez peuvent ils aussi être mis en ligne ?

merci et hag sameah
Meir1007



Messages: 31

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 17:31 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour rav je voulais savoir si la tefila suit le chiour merci

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Dim 17 Mai 2015, 22:25 Répondre en citantRevenir en haut

A Leeroy:
Citation:
je voulais savoir si la tefila suit le chiour

Oui, la tfila suivra le shiour, bien entendu.


A Salomon_m :
Citation:
Ce cours sera t'il enregistré ?

Non, c'est yom tov, ça ne se fait pas.

Citation:
Vivant en Israel, j'aurai quelques difficultés à me joindre à vous. Mais quel programme alléchant que vous nous présentez

Voudriez-vous dire que même en Israël vous ne trouvez pas de programme intéressant pour cette veillée?


A Elie90
Citation:
les cours à thème mensuels que vous donnez peuvent ils aussi être mis en ligne ?

Ils le sont généralement.
Ceux du Shabbat ne le sont pas, les cours quotidiens ne le sont pratiquement jamais, mais les cours mensuels le sont.
Voyez ici:
http://www.centre-alef.fr/category/cours/rav-binyamin-wattenberg/



A Savlanout:
Citation:
Quand je pense à toutes les personnes (dont je fais partie) qui ne pourront PAS assister au cours...


Je compatis sincèrement, hélas nous ne pouvons pas habiter tous proches les uns des autres.


A TOUS:

On a parfois l'impression que l'herbe est plus verte ailleurs que chez soi, il est possible qu'il y ait -relativement proche de chez vous- d'autres shiourim qui vous plairaient tout autant et même si le programme que je propose vous plait, qui vous dit que la manière que j'aurai de le présenter vous plaira aussi?

Ce que je veux dire, c'est qu'on a trop souvent un manque d'estime pour les rabanim que l'on côtoie facilement et tous les jours et on s'imagine que d'autres que l'on n'a jamais écouté seraient mieux, plus érudits ou plus intéressants.

Vous ne m'avez probablement jamais écouté, vous pensez que ça vous plaira, mais allez savoir.
Alors que votre rabbin que vous avez déjà écouté a peut-être des choses très intéressantes à vous enseigner.

Je ne sais pas où vous habitez, mais il y a peut-être dans votre ville un talmid 'hakham qui en sait bien plus que moi sur tout ça et dont le shiour vous intéresserait beaucoup plus.

Bref, j'essaie certes de vous "remonter le moral", mais il y a du vrai dans tout ça.

Quant à la demande de le donner une seconde fois en semaine afin de l'enregistrer, l'entreprise est quelque peu délicate car si je reprends ce même cours un peu après en semaine, je risque de parler tout seul face à mon micro, étant donné que les fidèles d'Alef qui sont intéressés à l'écouter seront déjà venus la nuit de shavouot.

Peut-être plus tard?

Ce shabbat, certains fidèles d'Alef m'ont demandé de reprendre le shiour de shavouot de l'année dernière et des années précédentes, en détaillant et sans "courir", un cours de 3h30 ou 4h donné à Shavouot pourrait donner une dizaine de cours de 60 ou 90 minutes.
L'année dernière, le thème était Rambam, sa vie, son oeuvre et sa Shita.
L'année d'avant c'était l'historique du Zohar (et les discussions autour de la paternité de Rashbi...)
L'année d'avant... je ne m'en souviens plus.

J'ai répondu que je ne m'ennuie pas vraiment pour organiser des cours en plus, mais que s'il y a une réelle demande, conséquente (=je ne veux pas m'imposer cet effort pour seulement une poignée de personnes alors que d'autres me demanderaient de recommencer six mois après) et sérieuse (=je ne veux pas non plus m'investir, même pour 200 auditeurs, si ces derniers ne font pas l'effort minimal d'assurer la régularité, si une partie est présente pour le premier cours et une autre pour le second -alors que ces cessions sont des suites, ça ne sert pas à grand chose) , je suis prêt à m'y investir.
Salomon_m



Messages: 25

MessagePosté le: Lun 18 Mai 2015, 6:03 Répondre en citantRevenir en haut

Ma ferveur pour le cours a eu décidément raison de ma raison concernant l'enregistrement pendant Chavouot..

Par rapport à "l'herbe plus verte chez le voisin", l'un n'empêche pas l'autre. On peut avoir un très bon programme d'étude pour Chavouot (et ce sera le cas pour moi bh' ici Israel) tout en voulant profiter par ailleurs d'autres chiourim comme le vôtre qui, comme vous l'avez vous-même mentionné, apparaît à la fois riche et novateur tant dans son approche que dans son contenu. Traiter un sujet aussi passionnant -et souvent méconnu- pendant près de 4h30(!) doit sûrement expliquer l'engouement que l'on observe sur le forum.

Enfin, pour avoir écouté nombre de vos cours et parcouru inlassablement vos réponses sur Techouvot, je pense ne pas trop me tromper en pensant que votre intervention vaudra le coup d'un déplacement.

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015, 16:39 Répondre en citantRevenir en haut

Merci pour votre compliment.
Et puisqu'il y a engouement, j'en dis un peu plus sur le programme de ce samedi soir.

Pour le début de veillée, il a été fixé à 1h15 du matin afin de donner le temps à tous ceux qui le souhaitent de venir, même s'ils n'habitent pas à côté.

De mon côté j'essaierai b"n d'être là dès 1h.

Pour ce qui est du programme, voilà un peu plus de détails:

PLAN DES ETAPES DU SHIOUR DE LA VEILLEE DE SHAVOUOT 5775

(Je ne crois pas que l’on pourra tout aborder en détail en une seule nuit, mais au moins toucher du doigt tous ces points et en détailler bon nombre beezrat hashem.)



1) Torah écrite.
A-t-elle été entièrement écrite au Sinaï ?
Si non, quelles sont les parties données au Sinaï ?
A-t-elle été entièrement écrite par Moshé Rabeinou ?

2) Torah orale.
Quelle preuve avons-nous de son existence ?
Les Caraïtes.

3) Comment Tsadok & Baytous ont-il pu réussir à se tromper à ce point?
et pourquoi personne n’a pu leur faire remarquer l’évidence de leur erreur ?

4) Le Olam Haba est-il mentionné dans la Bible ?
et s’il ne l’est pas, comment est-ce compréhensible ?
7 réponses que l’on trouve dans les Rishonim.
Ce que ça change pour nous au quotidien.

5) Pourquoi fallait-il une Torah orale ?
Les 13 (ou 32) règles d’herméneutique (13 midot).

6) qu’est-ce qu’une Meguilat Starim ?
Le sefer Torah de Rabbi Méir était-il passoul ?
En quoi consiste l’interdit d’écrire la Torah orale ?

7) Quelle différence entre les Zougot et les Tanaïm ?
Un converti peut-il être Nassi ?
Quelle est la date de naissance de Hillel Hazaken ?

8) Pourquoi a-t-on subitement décidé de changer cette appellation pour « tanaïm » alors que les Zougot étaient aussi des tanaïm?

9) Quand ont commencé les premières ma’hloktot dans la halakha ?
La rabanout doit-elle s’hériter de père en fils ou plutôt de rav en élève ?

10) Il y a plusieurs Raban Gamliel.

11) les disputes entre Raban Gamliel et Rabbi Yeoshoua.

12) la destitution de Raban Gamliel.

13) Qui est l’empereur Antonin ami de Rabbi ?

14) Est-il vrai que Néron était cruel et que Commode n’était pas commode ?
Qu’en est-il de Titus ?

15) en quelle année la Mishna a été écrite ?

16) en quelle année Rabbi est mort ?
Et à quel âge ?

17) Que sait-on de Rabbi, sur lui, sa vie ?

18) Pourquoi est-il surnommé Rabenou Hakadosh ?

19) Combien de rabanim ont participé à la mishna avec Rabbi ?

20) Rabbi a-t-il réellement écrit la Mishna ?

21) Comment comprendre les gmarot qui expliquent que la mishna ne parlait que d’un cas extraordinairement farfelu ?

22) Combien il y a de traités de Mishna (massekhtot) ?

23) la répartition des mishnayot à l’intérieur d’un perek est purement arbitraire et ne nous vient pas de Rabbi.

24) Quelle est la logique qui explique l’ordre des traités (massekhtot) dans chaque Seder ?

25) Les braytot,
la Tossefta
et le Yeroushalmi.

26) sur qui dit-on « Tana hou oupalig » ?

27) Rav et Rabbi Yo’hanan ont-ils réellement vécu 300 et 400 ans ?

28) rédaction de la gmara.

29) Les savoraïm.

30) Les Gueonim.
L’examen pour accéder au titre de Gaon.

31) Les différences de versions d’un shas à l’autre.
Le Shas de Munich manuscrit de 1343.

32) Peut-on être en ma’hloket sur l’avis d’un Gaon ?

33) Rav Saadia Gaon,
Rav Hay Gaon,
Rav Shrira Gaon et sa lettre.
Les « Tshouvot hagueonim ».

34) le kazaït selon le ‘Hazon Ish.
La koushia du Maharsham et de Rav El’hanan Wasserman.

35) Les 4 captifs.
Rabenou ‘Hananel.
R. Shmouel Hanaguid.
Ibn Gvirol.

36) Les Rishonim.
Rabenou Guershom,
l’excommunication.
Rabbi Nathan de Rome auteur du Aroukh,
le Rif.

37) Rabbi Yaakov bar Yakar.
Rabbi Shimon Hagadol.
Le cousin de Rashi qui était moine !

38) Le testament de rabbi Yehouda ‘Hassid et le problème du prénom commun au beau père et au gendre.

39) Les Gdolim qui ont un enfant qui s’est converti à une autre religion (רח"ל).

40) Rashi.
Les commentaires de Rashi sont truffés de plagiats (et heureusement !)

41) Les connaissances profanes de Rashi.

42) les commentaires de certains traités et livres sont attribués à Rashi par erreur.

43) les filles de Rashi,
les « Tosfot »,
Rashbam,
Rabenou Tam et sa yeshiva.

44) l’auteur du Tosfot dans le shas.

45) Les Rishonim espagnols,
les français,
les italiens.

46) la pagination du shas et ses secrets.

47) les rishonim commentateurs bibliques.

48) le Rambam.

49) Maharam de Rottenburg,
Rosh,
Mordekhi,
le Tour,
le Beth Yossef.

50) l’importance des Gueonim dans le psak halakha.

51) quand s’appliquera la règle qui stipule que les derniers ont raison et pourquoi ?

52) Le Shoul’han Aroukh.
Peut-on être en désaccord avec lui ?
la position du Gaon de Vilna et de ses élèves.
Les A’haronim.
Le Maharal.

53) les A’haronim imprimés à la fin de la gmara.
Le Maharsha,
le Maharam Shif.

54) Shitat Ha’hiloukim et Rabbi Yaakov Polak.

55) Tous les commentateurs du Shoul’han Aroukh imprimés sur la page.

56) la guerre contre Shabtay Tsvi.

57) La ‘hassidout.

58) La Haskala (les Lumières)

59) les Rashei yeshivot

60) Les poskim a’haronim.



Voilà ce dont j'espère parler, parfois brièvement parfois en détail, il y a encore d'autres thèmes que j'espère aborder, mais comme je ne suis pas sûr de pouvoir tout caser, je ne les annonce pas.

'Hag Saméa'h à tous !
joël



Messages: 244

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015, 17:56 Répondre en citantRevenir en haut

Shalom Rav,
vous avez écrit :
"Je ne crois pas que l’on pourra tout aborder en détail en une seule nuit", effectivement vu le programme !
Il y aurait une deuxième veillée à Chavouot pour les juifs qui habitent en 'Houl de même qu'il y a 2 jours de Yom Tov ? On ne nous dit pas tout !

;-))

Le programme est très alléchant, et même si je n'habite pas à coté, je pense que je vais faire un effort pour venir (bli neder).

Merci pour le temps que vous nous consacrez.

PS : Rashi avait un cousin moine ?! (C'est pour attirer le chaland ?, c'est réussi !) ;-)
Meir1007



Messages: 31

MessagePosté le: Jeu 21 Mai 2015, 23:54 Répondre en citantRevenir en haut

Bonsoir rav c'est peu etre un peu direct de ma part, mais vous devez enregistrer ce cour comme vous l'avez dit meme seul! Vous ne pouvez pas ecrire tout le detaille d'un cour comme celui ci et le garder specialement pour ceux de neuilly! C'est assour, c'est comme celui qui mange devant ceux qui jeun! Merci j'espere que vous aurais assez d'estime envers nous, pour qu'on puisse en profiter! Hag sameah

______________________________
Message envoyé via AlloRav sur iPhone.
flaviusnj



Messages: 3

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015, 11:41 Répondre en citantRevenir en haut

Bonjour Rav Wattenberg,

J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt le shiour de la veillée de Shavouot. J'ai apprécié votre békiout ainsi que le choix des thèmes abordés de façon chronologique.

Cependant, j'apporterais un bémol sur le choix du thème 39 "Les Gdolim qui ont un enfant qui s’est converti à une autre religion (רח"ל)". Était il vraiment approprié un soir de Shavouot ?

Attention, que les choses soient claires. C'est un fait que des enfants de Gdolim se sont convertis et d'autres ont complètement oublié la Thora. It's a fact !

D'ailleurs Adam Harichone n'avait il pas un fils assassin ? Alors vous me rétorquerez peut être que c’était avant matane thora... Le roi David et son fils Absalom etc... Et alors ?

Alors que dans les 38 précédents thèmes, il y avait une réelle "valeur ajoutée" dans vos interventions, dans celle-ci j'ai senti comme un gout de voyeurisme. Je ne pense pas que vous ayez un gout démesuré pour le sensationnel, le trash...

Sérieusement, qui peut croire naïvement que le niveau de croyance en D ieu et la pratique des mitsvot sont transmis automatiquement aux enfants par le père aussi grand soit il ?

J'aurais une pensée pour tous ses Gdolim qui ont eu le tsaar de voir leur enfants se détourner du judaïsme.

Bien cordialement

Flavius
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015, 12:59 Répondre en citantRevenir en haut

A Joel :

Citation:
Il y aurait une deuxième veillée à Chavouot pour les juifs qui habitent en 'Houl de même qu'il y a 2 jours de Yom Tov ? On ne nous dit pas tout !


En effet, une seconde veillée permettrait d'en dire un peu plus.
Lorsque j'étais à la yeshiva, nous faisions deux veillées consécutives de shavouot, même si nous étions en Israël.

Citation:
PS : Rashi avait un cousin moine ?! (C'est pour attirer le chaland ?, c'est réussi !) ;-)


Regardez le message de Flaviusnj , vous verrez que ce n'est pas ce qui attire le chaland :)
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015, 13:00 Répondre en citantRevenir en haut

A Leeroy89:

Citation:
vous devez enregistrer ce cour comme vous l'avez dit meme seul! Vous ne pouvez pas ... le garder specialement pour ceux de neuilly!
C'est assour, c'est comme celui qui mange devant ceux qui jeun!
Merci j'espere que vous aurais assez d'estime envers nous, pour qu'on puisse en profiter!


Je vous comprends, c'est pourquoi je parlais plus haut de reprendre éventuellement les cours de shavouot en semaine:

Ce shabbat, certains fidèles d'Alef m'ont demandé de reprendre le shiour de shavouot de l'année dernière et des années précédentes, en détaillant et sans "courir", un cours de 3h30 ou 4h donné à Shavouot pourrait donner une dizaine de cours de 60 ou 90 minutes.
L'année dernière, le thème était Rambam, sa vie, son oeuvre et sa Shita.
L'année d'avant c'était l'historique du Zohar (et les discussions autour de la paternité de Rashbi...)
L'année d'avant... je ne m'en souviens plus.

J'ai répondu que je ne m'ennuie pas vraiment pour organiser des cours en plus, mais que s'il y a une réelle demande, conséquente (=je ne veux pas m'imposer cet effort pour seulement une poignée de personnes alors que d'autres me demanderaient de recommencer six mois après) et sérieuse (=je ne veux pas non plus m'investir, même pour 200 auditeurs, si ces derniers ne font pas l'effort minimal d'assurer la régularité, si une partie est présente pour le premier cours et une autre pour le second -alors que ces cessions sont des suites, ça ne sert pas à grand chose) , je suis prêt à m'y investir.


Si je devais passer mon temps à répéter un cours seul face à un enregistreur pour qu'une ou deux personnes absentes puissent l'écouter, au vu des demandes similaires, je ne pourrais plus du tout donner de nouveaux cours (ni dormir la nuit).

Néanmoins, je pense -ou plutôt j'espère- pouvoir mettre le cours de ce shavouot par écrit, en français et en publier un livre (avec des ajouts dont je ne pouvais pas parler la nuit de shavouot par manque de temps).

Hashem Yaazor.
Il faut déjà que j'arrive à trouver le temps de m'occuper du projet déjà en chantier -un livre de "Techouvot" et ensuite ça ira certainement plus vite lorsque j'aurais pris le pli.
Rav Binyamin Wattenberg




Messages: 3445

MessagePosté le: Mar 26 Mai 2015, 13:00 Répondre en citantRevenir en haut

A Flaviusnj:

Citation:
J'ai suivi avec beaucoup d'intérêt le shiour de la veillée de Shavouot. J'ai apprécié votre békiout ainsi que le choix des thèmes abordés de façon chronologique.

Merci.

Citation:
Cependant, j'apporterais un bémol sur le choix du thème 39 "Les Gdolim qui ont un enfant qui s’est converti à une autre religion (רח"ל)". Était il vraiment approprié un soir de Shavouot ?


S'il n'y a qu'un point qui vous a déçu (parmi les 60), on pourrait presque espérer un bitoul beshishim :)

Mais je vais préciser mon intention afin de clarifier ce point aussi:

Mon but était tout simplement "d'innocenter" rabbi Shimon Hagadol et les autres gdolim cités, de les laver de tout soupçon en montrant que ce malheur est arrivé à plusieurs tsadikim et qu'on ne peut pas se l'expliquer en remettant la faute sur le père.

J'ai bien noté que vous trouvez cela superflu -vous écrivez:
Citation:
Sérieusement, qui peut croire naïvement que le niveau de croyance en D ieu et la pratique des mitsvot sont transmis automatiquement aux enfants par le père aussi grand soit il ?

Selon vous il est superflu de préciser que la Torah et la yirat shamayim ne s'héritent pas, je comprends.
Toutefois, je ne partage pas votre avis et je trouve qu'il est nécessaire de préciser et répéter que la Torah du père ne garantit pas celle du fils car de nombreuses personnes s'attendent souvent à ce que le fils du rabbin soit rabbin, tout en considérant que leur propre fils ne pourrait pas devenir talmid 'hakham en étant le fils d'un simple juif.

Il me semble même qu'en ne partageant pas votre avis, je partage celui du Tana Rabbi Yossi dans la Mishna Avot (II, 12) qui trouve nécessaire de préciser que la Torah ne s'hérite pas du père.

L'intérêt premier de cette information reste à mon sens le fait de bien comprendre que l'enfant de chacun d'entre nous peut devenir un grand Talmid 'hakham, même si nous même ne le sommes pas, au même titre que l'enfant d'un grand rav. Ainsi, il n'y a pas de raison de penser que l'enfant d'un simple juif soit plus sujet à abandonner la Torah que l'enfant d'un Gadol batorah.

Et c'est ce que nous constatons au travers de ces exemples malheureux d'enfants de gdolim, comme nous pouvons aussi l'apprendre d'exemples plus heureux d'enfants d'Amei Haarets qui sont devenus de véritables talmidei 'hakhamim.
Pour ces derniers, on a systématiquement le réflexe de se dire "oui, mais ils avaient des prédispositions particulières, une intelligence hors norme, une mémoire phénoménale, etc..." , mais tous ces arguments ne s'appliqueront pas concernant les enfants de gdolim qui ont abandonné la Torah.

Citation:
J'aurais une pensée pour tous ses Gdolim qui ont eu le tsaar de voir leur enfants se détourner du judaïsme.


Bien, si ça a au moins servit à ça, c'est déjà bien :)
Montrer les messages depuis:      
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet


 Sauter vers:   



Voir le sujet suivant
Voir le sujet précédent
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum